Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Jardin et enfants : idées et solutions pour intégrer cabane, trampoline etc.

Avec l'arrivée des beaux jours, les enfants réinvestissent le jardin. Les voir à nouveau sortir le nez de la console prendre l'air est très joyeux. Ce qui l'est un peu moins, ce sont les "équipements" qui accompagnent leurs jeux... car, qui dit enfant, dit souvent cabane, trampoline, balançoire et même, aux beaux jours, piscine gonflable.

Si, vous aussi, êtes saisi d'une forme d'ambivalence concernant ces équipements ludiques (il faut bien que les plus petits s'amusent, mais leur "bazar" casse un peu l'ambiance du jardin), voici quelques idées d'aménagement, conseils et solutions pour intégrer.

1) La cabane de jardin

Les maisons miniatures sont très prisées par les petits. On les comprend : c'est l'endroit parfait pour inviter les amis, pour le thé (de terre, d'herbe...) ou pour jouer au marchand de cailloux. Plutôt qu'un modèle en plastique (pas très cher, quoique… mais voyant), optez pour une cabane en bois, qui s'intègre mieux, surtout si vous en végétalisez le toit.  Si vous êtes adepte du naturel et que votre sol reste frais, pourquoi ne pas construire un igloo ou un tipi en osier vivant ? C'est assez facile et le résultat est vraiment charmant ! Le plaisir de la cabane réside aussi dans sa construction, plutôt que d'acheter une cabane en kit, construisez la charpente avec les enfants puis laissez-leur de quoi la terminer. Amusement, effet champêtre garanti !

Un igloo en osier vivant : une construction très naturelle - Photo : Pinterest

2) La balançoire

Qui n'a pas de souvenir de longues séances de balançoire ? Dans les rêves, la balançoise est accrochée à la solide branche d'un Chêne majestueux, la question de son intégration ne se pose pas. Dans la réalité, rare sont les jardins pourvu de cet arbre parfait... qui est remplacé par un banal portique. Comme pour les cabanes de jardin, optez plutôt pour un portique bois, plus esthétique que l'acier. Accompagnez-le d'une ou plusieurs plantes grimpantes comme une clématite.. par exemple. En petit jardin, soyez malin et optez pour le deux en un : fixez votre balançoire à une (solide) pergola qui peut aussi servir de support pour cultiver une vigne, des kiwis ou être garnie d'une glycine ! Une fois les enfants couchés, accrochez les balançoires et réinvestissez l'espace !

La balançoire est intégrée à une solide pergola qui peut être végétalisée - Projet : Carrie Preston - Studio TOOP - Photo : Jolanthe Lalkenst

3) Le toboggan

Le toboggan ravit généralement les amateurs de sensations fortes… mais aussi les petits escaladeurs en herbe qui adorent l'emprunter en sens inverse. Pour concilier glisse et aventure, pourquoi ne pas créer un parcours de motricité extérieur ? Pour ce faire, utilisez des pneus enterrés, des troncs d'arbre coupés et des poutres solidement fixées. Et si votre jardin est déjà arboré, vous pouvez même y installer une tyrolienne ou un "slack line" !

Un petit parcours "aventure" se fond facilement dans la végétation et permet aux enfants de développer imagination et motricité
La slack line a l'avantage d'être discret (au passage, pensez bien à la décrocher avant de débouler plein gaz avec votre tondeuse autoportée) et de plaire même aux plus grands

4) Le trampoline

Ah, le trampoline ! Si je tenais celui qui l'a démocratisé… Non seulement il s'envole au premier gros coup de vent mais, en plus, avec ses grandes pattes et ses hauts filets, il s'impose avec force dans n'importe quel jardin. Pour réduire son impact visuel, deux solutions : l'enterrer en creusant une fosse, ce qui permet de se passer de filets. Cette solution implique des travaux conséquents mais la fosse creusée ne sera pas perdue : quand les enfants auront grandit, vous pourrez la récupérer pour installer un bassin ou une mare.  L'autre solution, moins contraignante, consitste à dissimuler le trampoline derrière un bosquet. Optez pour des plantes qui poussent rapidement comme les bambous ou du Miscanthus giganteus, pour un effet encore plus rapide.

Un trampoline parfaitement intégré dans un petit jardin de ville hollandais - Projet : Carrie Preston - Studio TOOP - Photo : Joanne Schweitzer

5) La piscine

La piscine gonflable ou hors sol, est le sujet sur lequel je n'ai jamais cédé. Outre le fait que cela demande une surveillance permanente avec des petits, je ne supporte pas leur couleur bleu électrique, pour le moins prégnante. Et je ne parle même pas des équipements et produits nécessaires pour que l'eau ne prenne pas, en quelques jours, une coloration digne du marais de Shrek (mais c'est une autre histoire...) Si vous avez été plus faible que moi sur le sujet de la piscine et que cette situation tend à se prolonger, une seule solution : le camouflage. Pour cela, deux solutions : la construction d'une plage bois surélevée dans laquelle viendra se loger le bassin (un chantier important) ou la plantation d'une haie taillée juste à la bonne hauteur afin d'estomper la présence du bassin tout en laissant la possibilité de garder un œil sur les baigneurs. Cet espace pourra, dans quelques années, être converti en chambre de verdure.

Si aucune de ces solutions ne vous convient (comme je vous comprends !), sachez qu'il existe une parade : un tuyau d'arrosage, des bassines, quelques pistolets à eau… et un brumisateur de terrasse. Plus économiques en eau qu'une piscine, ils se font aussi beaucoup plus discrets tout en étant aussi rafraîchissants et même plus amusants !

 

D'autres idées pour cohabiter avec les jeux des enfants ? N'hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Articles connexes


Blog

Abri de jardin : 6 idées déco pour le personnaliser et l'intégrer

Nous avons tous des rêves. Plus ou moins ambitieux, plus ou moins réalistes : une cabane...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(5 votes, moyenne: 4.8 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Jardin et enfants : idées et solutions pour intégrer cabane, trampoline etc. »

  • Terrisse jean

    Merci pour vos papiers pleins de bon sens et de remarques à travers lesquelles on voit votre personnalité.
    J’ai une question relative à mon Gunnera que j.ai piqué en Irlande il y a vingt ans: il fait des feuilles de moins d.un mètre et semble fuir le marais dans lequel je l’avais installé. Humus, fumier de cheval , engrais potassiques .. rien n’y fait; il dégénère. Je l’ai divisé il y a deux ans: les deux font la gueule.
    Avez vous une suggestion?
    Merci pour l’ensemble de vos papiers
    PS: ça se passe à Strasbourg ou les hivers pincent un peu, mais de moins en moins et quand même!

    Répondre
    • Lionel

      Bonjour,

      Vos Gunneras doivent être plantés en sol profond, très humide et lourd, très riche en matière organique et pas trop calcaire. Choisissez une exposition abritée du vent qui abîme le feuillage, légèrement ombragée, abritée du soleil aux heures les plus chaudes de la journée. Une exposition à l'est est parfaite. Un sujet installé en bordure d'étang devra garder la souche hors de l'eau, sous peine de la faire irrémédiablement pourrir. Les terrains calcaires sont à éviter. Moyennement rustique, une protection de la souche sous un épais paillis pendant l'hiver est nécessaire. Utilisez les feuilles de la plante pour la recouvrir. Elle peut alors résister à des températures bien plus basses (jusqu'à -20°C), à condition d'avoir au moins 2-3 ans. Cette plante n'a pas particulièrement besoin de chaleur car dans son habitat naturel, il gèle fréquemment de mai à novembre.

      La gunnera ne demande que peu d'entretien. Apportez une épaisse couche de compost bien décomposé au pied de la plante au printemps. En pots, choisissez un grand contenant, arrosez très régulièrement, en particulier en été, et donnez à votre rhubarbe géante du Brésil un engrais à libération lente au printemps et en fin d'été.

      Cordialement

      Répondre
Laisser un commentaire