Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Légumes : Graines bio, hybrides F1 ou semences classiques… Que choisir ?

Promesse de Fleurs propose pas moins de 2000 variétés de graines potagères : des semences classiques, des graines bio labellisées AB, mais aussi des variétés hybrides F1 (et même des hybrides F1 bio !). Face à un tel éventail de possibilités, que choisir ?

Pour vous éclairer, je vous propose aujourd'hui de faire le point sur ces différents types de graines.

Une graine bio, qu’est-ce que c’est ?

Ce qui différencie une graine biologique d’une graine classique, c’est le mode de culture du porte-graines. En effet, les semences bio ou « AB » sont issues de plantes cultivées sans produits phytosanitaires (insecticides, désherbants chimiques de synthèse…). Ces semences ne subissent pas non plus de traitement après récolte. Elles portent le label AB pour Agriculture Biologique et sont certifiées par Ecocert, un organisme de contrôle et de certification indépendant.

Pourquoi acheter des graines bio ?

  • Les légumes issus de graines bio sont-ils meilleurs pour la santé ?

À l’échelle du potager, non, les légumes issus de graines bio ne sont pas forcément meilleurs car c’est votre façon de mener votre potager qui fera que vous aurez, ou non, de bons légumes et d’éventuelles traces de pesticides dans vos récoltes. Par contre, à un niveau global, oui car, en achetant des graines bio, vous soutenez les pratiques écologiques de l’agriculture biologique et protégez ainsi l’environnement… puisque votre fournisseur ne pollue pas.

  • Le cas particulier des graines NT ou non traitées

Les semences non traitées ou « NT » sont issues de plantes cultivées de façon conventionnelle, elles ne sont pas bio : lors de la culture, l’utilisation de produits phytosanitaires est autorisée. Ce qui les différencie, c’est qu’elles ne subissent aucun traitement après récolte. Pour information, ces graines sont autorisées en maraîchage biologique lorsque les semences biologiques sont en rupture de stock.

Graines biologiques, certifiées AB
graines bio : Ferme de Sainte Marthe, Vilmorin, Sluisgarden

Une graine hybride F1, c'est quoi ? Faut-il les craindre ?

  • Un hybride F1, qu’est-ce que c’est ?

Les variétés hybrides F1 sont issues de croisement de parents sélectionnés pour marier leurs qualités. On obtient ainsi des variétés souvent plus précoces, productives et résistantes à certaines maladies. Les productions sont aussi plus homogènes, les légumes plus calibrés et de meilleure conservation. Les plants obtenus peuvent également être plus compacts et adaptés aux petits espaces. Quant au goût, les avis divergent : certains les jugent généralement insipides et d’autres leur trouvent une meilleure saveur. Mais, ici encore, la façon de cultiver les légumes influe forcément.

Sachez aussi que les semenciers effectuent un travail de sélection et de croisement afin de proposer régulièrement de nouvelles variétés. Ces variétés dites améliorées ne sont pas obligatoirement hybride F1 !

  • Quel est le problème avec les graines F1 ?

Le principal problème avec les semences hybrides F1, c’est qu’avec elles, impossible de faire ses graines. Les qualités ne se transmettent pas à la génération suivante. Vous serez donc obligé de les racheter. À l’échelle du jardinier amateur, même si les semences sont plus chères, c’est un investissement vite amorti par les récoltes… mais c’est un peu plus compliqué pour les maraîchers et les agriculteurs qui deviennent dépendants des semenciers.

graines hybrides f1
Chou cabus Tête de Pierre, Tomate Previa et Aubergine Bonica : tous des hybrides F1 productifs, résistant et fiables.

Et les semences classiques ?

Contrairement aux graines bio : les semences classiques sont cultivées de façon conventionnelle. C’est très, très rare pour les gammes destinées aux particuliers, mais, parfois, les graines peuvent avoir reçu un traitement après récolte, afin d’écarter tout risque de moisissure et éliminer les éventuels ravageurs. Si c’est le cas, la mention du traitement figurera sur le paquet.

Au passage, sachez que les graines enrobées ne sont pas traitées mais simplement recouvertes d’une substance naturelle (à base d’argile) qui les rend beaucoup plus faciles à semer et limite la corvée d’éclaircissage.

Graines bio ou classiques… côté variétés anciennes, ça donne quoi ?

Les producteurs de graines bio sont réputés pour maintenir les variétés anciennes, en le sélectionnant pour conserver leurs particularités. Ainsi, c’est plutôt en bio que vous trouverez quelques perles rares, jadis cultivées dans votre région ou par votre grand-père. Néanmoins, ce n’est pas un monopole, les semenciers traditionnels proposent également des légumes anciens, des variétés régionales dites « de terroir ».

variété anciennes
Epinard monstrueux de Viroflay, Artichaut violet de Provence et Chicorée Wallonne : des variétés anciennes ou régionales proposées en bio en semences classiques

Pas de F1 en potager biologique ?

Pour conclure et au risque de déclencher quelques débats, chez moi, la tomate Prévia voisine avec la Noire de Crimée, le concombre Gynial avec le vert long anglais... et je ne parle même pas tournesols colorés ! Pourquoi ? Parce que j'estime qu’au potager bio, hybrides F1, semences AB et classiques peuvent tout à fait cohabiter sans que cela soit incohérent. Et ce n'est même pas contradictoire, sachez il existe des variétés F1 bio, comme, par exemple le Chou de Bruxelles Igor...).

Pourquoi ? Parce que je suis du genre pragmatique : la fiabilité et la résistance des hybrides F1 permet de cultiver sans aucun traitement (même pas une petite pulvérisation de bouillie bordelaise, c'est pas bio, ça ?) et d’obtenir, presque à coup sûr, d'abondantes récoltes. Cette assurance permet ainsi d'essayer sans crainte des variétés anciennes, savoureuses mais dont les résultats peuvent être un peu plus aléatoires. Et d'autre part, ce qui compte surtout, c'est la façon de cultiver les légumes : une terre saine, du compost, un bon paillage, rien de plus simple pour faire pousser ses légumes naturellement !

Et chez vous ? Privilégiez-vous les semences classiques, certifiées AB ou êtes-vous plutôt F1 ?

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(6 votes, moyenne: 4.5 sur 5)

5 réflexions au sujet de « Légumes : Graines bio, hybrides F1 ou semences classiques… Que choisir ? »

  • roubert

    bonjour, article très clair, je me posais justement la question d'utiliser des F1 en culture bio, perma., merci beaucoup, et je suis très satisfaite de ma commande reçue ce matin.

    Répondre
  • vallee

    Bonsoir
    Pour ma part je privilégie uniquement les semences qui ne me rende indépendant, je ne vois pas l'intérêt d'acheter des graines chaque année ! Le jardinage n'est pas un impôt, l'esprit jardinage est justement tout le contraire. Être libre.
    Maintenant quand on rentre chez un grainetier on a l'impression d'être dans un bureau de tabac ! ! Faire ses propres semences justement c'est l'aboutissement du pur et concret jardinier, le vrai. Enfin je dis rien d'extraordinaire c'est juste logique. On ne fait pas des bébés pour qu'ils soient élevés par autrui.
    cultiver pour produire une semence cela est jardiner.
    Bien à vous

    Répondre
    • Ingrid

      Oui, c'est une bonne façon de jardiner durablement ! Malheureusement, tout le monde n'a pas le temps de faire ses graines même si ce n'est pas très compliqué. Par ailleurs, de nombreux jardiniers et maraîchers bio utilisent des F1 pour leur résistance aux maladies. Cela leur permet de se passer de traitement, même bio. Cordialement, Ingrid

      Répondre
  • Andre

    Bonjour. Mais on peut se procurer des graines bio non f1...pas besoin de les faire soî même.
    Quant aux traitements,pour les éviter, il suffit de faire de la permaculture.,Association de culture , vie animale etc....
    Vous devriez interpeller plus vos clients sur le fait que les f1 bio sont aussi du poison et ne sont pas une solution saine.
    À faire un potager autant le faire "bien" ?

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour André,
      En effet, les graines F1 rendent dépendant des semenciers et ne sont pas reproductibles. Par contre, je ne suis pas du tout d'accord avec vous : les graines F1 produisent des légumes tout aussi sains que les graines bios ou conventionnelles. Enfin, je vous rejoins sur le fait que cultiver avec la nature permet de limiter les maladies mais pas de les éliminer totalement. Si vous êtes un habitué de notre site, vous avez certainement remarqué que nous plaidons largement pour un jardinage naturel, mais pragmatique ! Cordialement, Ingrid

      Répondre
Laisser un commentaire