Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment multiplier le Gaura ? Notre tutoriel

Le Gaura lindheimeri est une plante vivace facile à vivre, que le jardinier affectionne particulièrement. Comment ne pas l’apprécier et succomber à ses petites fleurs légères qui se déclinent en blanc et en rose et qui colorent les jardins du mois de mars à octobre ? Le Gaura a aussi l’avantage de se plaire aussi bien dans un massif que dans un pot. Il apporte de la légèreté et du volume aux compositions florales. Essayez de le multiplier pour fleurir davantage votre espace de verdure. Comment multiplier le Gaura ?

Massif de Gaura
Le Gaura s'associe parfaitement aux massifs d'été. © S.Chaillot

Avec ce tutoriel, découvrez les différentes méthodes de multiplication des Gauras, quand et comment opérer.

Comment multiplier le Gaura par semis ?

Quand semer le Gaura ?

Les graines de Gauras se sèment généralement au printemps, au mois de mars ou avril, jusque juin, directement à leur place définitive ou bien dans des godets en vue de les repiquer. Pour les jardiniers pressés, qui ont hâte de voir fleurir les Gauras, il est possible de les semer à l’abri du mois de février à avril et ensuite de les sortir, une fois les Saints de Glace passés.

Le matériel nécessaire

Les étapes du semis de Gaura

  • Travaillez le sol à l’aide d’une bêche pour qu’il soit bien meuble en cassant les mottes et retirant les cailloux éventuels ;
  • Egalisez la surface du sol avec un râteau ;
  • Pour un semis en pot, choisissez un terreau spécial semis, très fin ;
  • Placez quelques graines en surface ;
  • Recouvrez-les d’1 cm de terre ou terreau ;
  • Plombez la surface de la terre avec votre main ou une planche ;
  • Arrosez le jeune semis avec un arrosoir muni d’une pomme pour un arrosage en fine pluie ;
  • Que ce soit en pleine terre ou bien dans les godets, maintenez la terre fraîche ;
  • Conservez les godets dans une pièce avec une température comprise entre 20 et 24°C.

Une fois que les jeunes plants en godets font entre 10 et 15 cm de hauteur, repiquez-les.
Vous pourrez ainsi profiter de la première floraison timide l’année du semis puis abondante les années suivantes.

Les astuces de Stéphanie : Si vous laissez quelques fleurs faner sur place en fin de saison, vous pourrez réaliser des semis spontanés et avoir la chance de voir des petits pieds de Gaura blanc pointer le bout de leur nez. Cela ne fonctionne pas avec les Gauras de couleur rose car ils sont stériles. Enfin, récoltez les graines en octobre-novembre et faites les sécher avant de les stocker, en vue de faire vos propres semis.

Comment multiplier le Gaura par division ?

Quand diviser le Gaura ?

Une fois bien installé, ce Gaura vivace peut, au fil des années, développer une touffe bien dense avec une floraison qui s’épuise. Au bout de 3 à 4 ans, le printemps est le moment idéale pour diviser la touffe est donc venu. Sachez que sa racine pivot ne facilite pas la division. Mieux vaut pratiquer le bouturage, technique très facile à réaliser que la division, technique plus délicate. Sachez aussi que seule la division et le bouturage permettent de conserver la couleur rose du pied principal. Si vous divisez un pied de Gaura, opérez au printemps, saison idéale pour multiplier le pied.

division d'un pied de Gaura
Diviser un pied-mère en 2 parties © S.Dionet

Le matériel nécessaire

Les étapes de division du Gaura

  • Arrosez copieusement le pied pour faciliter la division ;
  • Soulevez la souche entière ;
  • Avec la fourche-bêche ou un couteau, coupez la souche en deux parties en prenant soin du système racinaire ;
  • Transplantez les 2 morceaux en pleine terre ou bien en pot ;
  • Tasser la surface du sol, arrosez généreusement puis paillez avec de la paille ou de la paillette de lin, du BRF ou un lit de feuilles mortes.

Comment multiplier le Gaura par bouturage ?

Quand bouturer le Gaura ?

Le bouturage de Gaura peut commencer début mars, avant la floraison et à la fin de l’été, après la floraison. Il s’agit de la méthode la plus simple, adaptés à tous les jardiniers, qui va conserver la couleur des fleurs fidèles au pied-mère et permettre de profiter rapidement de la floraison des Gauras, qui vont danser comme une nuée de papillons.

Le matériel nécessaire

Les étapes de bouturage du Gaura

  • Partez d’un pied sain, exempte de maladies ;
  • Remplissez un godet avec un terreau spécial bouture placé sur un lit de graviers ou de sable dans le fond ;
  • Humidifiez le terreau ;
  • Sélectionnez la bouture sur un pied non fleuri ;
  • Avec le sécateur, coupez juste au-dessus d’un nœud, une tige d’environ 10 cm ;
  • Retirez 2 à 3 feuilles en bas pour l’habillage de la bouture ;
  • Trempez légèrement ou non, sur ½ cm, l’extrémité de la tige dans de l’hormone de bouturage ;
  • Piquez la bouture dans un trou fait au préalable avec un crayon, côté hormone dans le godet de terreau ;
  • Tassez bien la terre tout autour de la bouture pour un bornage parfait ;

Arrosez doucement afin que la terre adhère bien à la bouture.
Placez les boutures dans une pièce tempérée à 20°C et conse27rvez la terre fraîche. Il est possible de faire des boutures à l’étouffée, c’est-à-dire d’entourer le godet ou le pot avec un film transparent ou une cloche en verre, en aérant régulièrement. Cette technique permet de réaliser des boutures plus rapidement. Au bout de 3 semaines à 1 mois, le système racinaire sera bien développé et la bouture pourra être rempotée dans un pot plus grand, si besoin.

Pour aller plus loin

Gaura blanc ou Gaura rose, partez à la découverte de notre fiche conseil : Gaura lindheimeri : quand, où et comment le planter ?

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire