Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Veronicastrum virginicum, Véronique de Virginie : planter, cultiver

Le Veronicastrum virginicum en quelques mots

  • Le Veronicastrum virginicum est une grande vivace au port élancé dotée d’une floraison estivale en épis lavande, lilas (V.virginicum ‘Fascination‘), roses ou blancs
  • Son feuillage vigoureux reste élégant et très sain jusqu’à l’automne
  • Très rustique, c’est une plante très vigoureuse et qui vit longtemps !
  • Facile de culture, il ne demande qu’une seule chose : de l’humidité
  • Très graphique, il structure les zones humides des jardins naturalistes

Le mot de notre experte

Les amateurs de plantes géantes apprécieront le Veronicastrum virginicum, cette majestueuse et élégante vivace peu connue et cependant remarquable par sa stature autant que par la poésie de sa floraison vaporeuse.

Selon les variétés, elle s’affiche tout l’été dans les tons lavande chez le Veronicastrum virginicum ‘Lavendelturm’, lilas chez ‘Fascination‘, rose vif chez Veronicastrum virginicum ‘Pink Glow’, parfois  blanc chez ‘Album’ ou pourpre à parme chez ‘Red Arrows’ et ‘Erika’.

De juin à octobre, les inflorescences aériennes en longs épis culminent pour certains Veronicastrum virginicum à plus d’1,80 m de haut et composeront aussi de très jolis bouquets frais d’esprit champêtre.

Peu répandue, cette grande vivace n’est pourtant pas exigeante, elle accepte toute bonne terre de jardin pourvu qu’elle soit fraîche. Le Veronicastrum virginicum adorant les lieux humides, se plaît aux abords des points d’eau, et s’intègre avec bonheur dans les zones fraîches, en massif ou bordures dans les jardins naturels pour leur apporter souffle et verticalité.

Architectural et aérien, il est parfait pour occuper de grands espaces en milieu humide. Découvrez le Veronicastrum virginicum, il ne vous demandera aucun entretien, sauf un arrosage si la chaleur est trop intense !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Veronicastrum

Famille : Scrophulariacées

Noms communs : Veronicastrum, Véronique de Virginie

Floraison : Juillet à octobre

Hauteur : 1 à 2 m

Exposition : Sol, mi-ombre

Sol : Neutre, humide

Rusticité : -15°C

Natif des prairies fraîches, des berges et fossés humides et des prés inondables de l’est des États-Unis, notamment de Virginie et de Floride, en passant par l’Arkansas, le Veronicastrum virginicum  ou Véronique de Virginie est une grande herbacée caduque de la famille des Scrophulariacées, parent proche des veroniques.

Ce petit genre ne comprend que deux espèces appréciant les milieux humides parmi lesquelles Veronicastrum sibiricum et Veronicastrum virginicum qui est l’espèce la plus connue, bien que restant encore trop confidentielle ! Sa floraison lavande, se décline en quelques cultivars roses, blancs, bleu lavande ou lilas dont le plus connu est sans doute le Veronicastrum virginicum’Fascination’.

Le Veronicastrum virginicum forme assez rapidement une belle touffe buissonnante dressée composée de nombreuses tiges dont la hauteur varie de 1 m à 1,80 m pour un étalement de 70 cm environ, selon les variétés. Il a besoin d’environ deux à trois années pour bien s’étoffer mais finit par former au fil du temps des touffes très élancées mais peu encombrantes au sol. Plus longévif que la Véronique, il vivra des dizaines d’années, parfois davantage.

Le feuillage caduc est composé de feuilles linéaires disposées par 3 à 6 en verticilles (en étoiles) régulièrement le long des tiges. Les folioles lancéolés, rugueux et dentés  sont d’un beau vert foncé parfois pourpré.

Sur ce feuillage élégant, le Veronicastrum virginicum dévoile une longue floraison estivale très gracile. De juin à septembre-octobre selon le climat, des épis floraux prenant la forme d’une chandelle de 20 à 25 cm de long environ, apparaissent au sommet des tiges ramifiées. Ils sont composés d’une myriade de minuscules fleurs tubulaires aux étamines très saillantes qui leur procurent un aspect duveteux. Une floraison particulièrement lumineuse et dansante qui a valu à la plante son nom de Veronicastrum signifiant en latin, « véritable astre ».

Ces inflorescences couleur lavande très pâle chez le Veronicastrum virginicum « Lavendelturm », rose vif  (Veronicastrum virginicum ‘Pink Glow’), rose clair chez ‘Roseum’, lilas chez ‘Fascination’, parfois  blanc ‘Album’, ou blanc rosé, font de belles fleurs à couper très décoratives dans les bouquets frais et tiennent environ une dizaine de jours en vase.

Certains comme ‘Erika’ offrent un dégradé de teintes changeantes allant du rose pâle au pourpre pâlissant au fil de la saison.

Très nectarifères, elles attirent sans interruption tout l’été jusqu’à l’automne papillons, abeilles et autres insectes pollinisateurs.

Ces fleurs sont suivies par la formation de petits fruits ovoïdes déhiscents. Ces chandelles desséchées suspendues à leurs tiges, prolongeront l’effet décoratif durant la saison froide, étincelantes sous le givre.

Parfaitement rustique jusqu’à -20°C, le Veronicastrum virginicum pousse peu partout en France, sauf peut-être en climat méditerranéen, trop sec et chaud en été : sa seule exigence étant un sol humide en permanence. Il préfère le soleil tamisé ou la mi-ombre et se contente de toute bonne terre de jardin, profonde, fertile et fraîche.

Avec sa silhouette légère et altière, le Veronicastrum virginicum apporte la touche champêtre et structurante dans tous les jardins naturels.

Il y apprécie tout particulièrement les lieux plus humides et fera merveille aux abords d’une pièce d’eau, en fond de massif frais, en bordure d’allées ombragées, comme dans un jardin de fleurs à couper.

Principales espèces et variétés

Les plus populaires

Veronicastrum virginicum Fascination - Véronique de Virginie

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
1.40 m

Un cultivar immense offrant une longue floraison estivale en épis duveteux rose tendre aux reflets bleus. A installer en sol humide, voire détrempé et à l'ombre tamisée.

Veronicastrum virginicum var. album - Véronique de Virginie blanche en godet de 8 cm

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
1.20 m

Architecturale, cette variété est parfaite pour accompagner tout en légèreté d'autres floraisons plus vives, et les feuillages clairs. Idéale à l'arrière des massifs.

Veronicastrum virginicum Pink Glow - Véronique de Virgine rose

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
1.40 m

Une grande vivace aux épis graciles d'aspect duveteux rose pâle. Aérienne, altière, elle s'installera en fond de massif, ou sur les berges et aux abords des points d'eau.

Veronicastrum virginicum Erika - Véronique de Virginie

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
1.40 m

Cette variété se distingue par de longs épis floraux aux couleurs changeantes offrant un beau dégradé de tons roses tout au long de la saison. Précieuse en fond de massif, à l’ombre des grands arbres ou auprès d’un étang.

Nos préférées

Veronicastrum virginicum Lavendelturm - Véronique de Virgine lavande pâle

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
1.40 m

Ce cultivar exhibe des fleurs bleu lavande très pâle. Idéal pour donner de la verticalité aux massifs, aux abords des points d'eau.

Veronicastrum virginicum Red Arrows - Véronique de Virginie

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
1.00 m

On aime ce cultivar qui offre un dégradé de teintes roses. Il donne une verticalité très précieuse aux fonds de massif où le substrat reste frais.

Plantation

Où planter le Veronicastrum virginicum ?

Originaire des plaines inondables de l’est des États-Unis, le Veronicastrum virginicum s’acclimate sans souci dans tous nos jardins, résistant bien au froid jusqu’à au minimum -15°C.

Côté exposition, il aime le soleil non-brûlant et la mi-ombre surtout dans les régions du sud. Sa seule exigence est un sol humide en permanence humifère, profond et fertile, même argileux. Il pourra supporter la chaleur estivale à condition que le sol reste toujours humide et frais.

Plus haut que large, si le Veronicastrum virginicum occupe peu de place au sol, offrez-lui toutefois un emplacement abrité des vents violents où il pourra donner toute sa verticalité et bien aéré, car il déteste la concurrence racinaire. Veillez à ne plus le déranger une fois bien enraciné, car il n’aimera guère être déplacé.

Au jardin, il prendra toute sa mesure dans le rôle de plante de sous-bois, plantée à l’ombre d’arbres caducs, aux abords des points d’eau, d’une berge humide qu’il éclairera de sa lumineuse floraison.

Avec sa silhouette légère et structurante, il est également parfait pour apporter souffle, mouvement et verticalité dans les grandes rocailles, les arrière-plans de massifs de vivaces dont il allège les floraisons ou les mixed-borders, à condition que le sol ne sèche jamais en été. Dans un jardin bouquetier, il composera des allées ou buissons foisonnants de fleurs à couper.

veronicastrum

Feuillage graphique de Veronicastrum virginicum

Quand planter  ?

Plantez le Veronicastrum virginicum  de février à avril après les gelées ou de septembre à novembre, après les fortes chaleurs.

Comment planter ?

En pleine terre

Plantez en quinconce 5 pieds au minimum au m², espacés de 40 à 60 cm. Pour un effet saisissant, nous vous conseillons une plantation en petits groupes.

  • Faites tremper la motte dans un seau avant la plantation
  • Débarrassez bien la terre des racines et cailloux
  • Bêchez le sol en profondeur
  • Creusez un trou 2 à 3 fois plus grand que la motte
  • Ajoutez un peu de compost à la terre de votre jardin
  • Posez la motte et rebouchez sans enterrer le collet
  • Tassez puis arrosez copieusement
  • Paillez pour maintenir le sol frais

Entretien, taille et soin

Rustique et plus vigoureux qu’une Véronique, le Veronicastrum virginicum nécessite peu de soins une fois bien établi dans un sol bien frais. Fraîcheur et humidité du sol sont les garanties de son bon développement.

Arrosez régulièrement pendant les semaines qui suivent la plantation, puis en été et surtout en cas de fortes chaleurs qui durent. Veillez à ce que la terre ne s’assèche jamais complètement. Paillez en juin avec une couche de tourbe pour maintenir la fraîcheur au pied et renouvelez ce paillis durant l’été si nécessaire.

Fertilisez chaque année au début du printemps ou de l’automne avec du compost.

Rabattez la touffe à l’automne ou laissez les épis séchés en place tout l’hiver en remettant dans ce cas cette opération en mars.

veronicastrum

Les épis fanés de Veronicastrum restent décoratifs en automne et en hiver

Peu sensible aux maladies, il ne craint éventuellement que l’oïdium reconnaissable au feutrage blanc que ce champignon laisse sur le feuillage. Pulvérisez en préventif de la bouillie bordelaise, ainsi que du purin d’ortie et de prêle et suivez nos conseils pour lutter contre la maladie du blanc.

Multiplication

Le Veronicastrum virginicum se multiplie très facilement par division des touffes. Elle se pratique en mars ou en octobre et seulement quand la plante est bien enracinée, au moins après 4 à 5 ans de plantation.

  • Avec une fourche-bêche, déterrez une partie de la touffe
  • D’un coup de bêche ou à la main, séparez un bel éclat comportant des feuilles et des racines
  • Replantez immédiatement ces parties au jardin

Associer la Véronique de Virginie

Avec sa haute silhouette gracile et vibrante, le Veronicastrum virginicum apporte du rythme et la touche structurante dans les jardins d’inspiration naturelle et fait le charme des jardins flous aux allures champêtres ou de style prairie. Il est parfait pour illuminer les zones fraîches du jardin créant des masses florales évanescentes. Planté par petit groupe, il confère une verticalité saisissante dans des mélanges harmonieux de couleurs froides, roses, lilas ou blanches, ou dans des associations jaune/lavande plus complémentaires.

Il aime tout particulièrement les lieux les plus humides et fera merveille aux abords d’un point d’eau mais également dans les grands massifs de vivaces dont il allège les floraisons.

Sur les berges d’un bassin, mêlez-le à d’autres vivaces de berges humides, aux plumeaux vaporeux roses ou blancs des Astilbes, des Vernonias, des Barbes-de-bouc, des Liatris spicata, de la Reine des Près, des iris de Sibérie ou des Lysimaques jaune vif, des ligulaires, d’euphorbes des marais jaune acide pour un effet plus contrasté.

Dans une association façon prairie naturaliste fleurie, accompagnez vos Veronicastrum virginicum avec des d’autres vivaces d’allure sauvage comme des Asters, des Cirses des rives, les géraniums vivaces palustres, les Leucanthèmes, des Épilobes.

Dans un grand massif, dans des scènes toutes en finesse et légèreté, il s’associera aux épis des graminées comme le Calamagrostis Brachytricha ou Herbe Aux Diamants et avec les Molinies ou la Canche cespiteuse et aux vivaces géantes et vaporeuses comme les pigamons et verveines de Buenos Aires.

Dans un mixed-border sauvageon, il formera des touffes élégantes au milieu de vivaces à floraison estivale telles que les verveines Hastata, les éphémères de Virginie, les Eupatoires, des Mimulus, des Knautias, les Renouées, ou encore les capitules hérissés des Echinacées. Le Veronicastrum virginicum se glisse également facilement entre des Digitales et des Phlox aux couleurs variées.

Ses épis mouvants forment un heureux contraste associés à des plantes au feuillage ample et au port plus strict comme les Hostas ou les fougères comme les Osmondes.

Dans un jardin rose ou un massif romantique, il s’accordera avec des anémones du Japon, des Achillées, en fleurs jusqu’à l’automne et sera un partenaire séduisant des rosiers.

Il se détachera sur le fond des feuillages pourpres des Acers, Nandina ou d’un Physocarpus.

Ressources utiles

Articles connexes


conseil

12 plantes vivaces géantes et imposantes

Lire la suite +
Prairie Naturaliste

Inspiration

Prairie Naturaliste

Inspiré des prairies sauvages humides, ce type de jardin allie couleurs douces et structur
Lire la suite +

conseil

12 vivaces pour sol lourd et humide

Lire la suite +

Blog

Massif de fleurs : variez et mixez les formes !

Ne nous mentons pas. Créer un massif de vivaces est plutôt facile. Le réussir l'est...
Lire la suite +

Fiche Famille

Véronique vivace : planter et entretenir

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 4 sur 5)
Laisser un commentaire