Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Le Savonnier, Koelreuteria : plantation, entretien

Le Savonnier en quelques mots

  • Le Savonnier fait partie de ces petits arbres spectaculaires du printemps à l’automne
  • Son feuillage finement découpé vert franc vire dès la fin de l’été à l’or
  • Sa floraison estivale jaune est suivie de curieux fruits colorés en forme de lanternes
  • Il est parfaitement rustique et facile à cultiver au soleil, en terre ordinaire, même calcaire
  • C’est un arbre de taille moyenne simplement somptueux dans tous les jardins en massif ou en isolé

Le mot de notre experte

Le Savonnier de Chine est un petit arbre ou un grand arbuste de 6-8 m de hauteur, remarquable par son feuillage changeant, sa floraison estivale jaune soleil et ses fruits en forme de lanternes qui brunissent et sèchent en fin de saison.

Koelreuteria paniculata et ses cultivars comme ‘Coral Sun’ est l’espèce la plus répandue dans nos jardins.

C’est un arbre élégant et peu encombrant qui a sa place dans tous les jardins. Rustique, peu contraignant, il est facile à cultiver en terre ordinaire, même calcaire.

Magnifique en isolé ou dans un endroit stratégique du jardin pour profiter de son originale floraison estivale, près d’un mur ou encore planté en arbre d’alignement, découvrez le savonnier, cet arbre à l’allure exotique qui rompt avec la monotonie des feuillages classiques.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Koelreuteria

Famille : Sapindacées

Noms communs : Savonnier, Arbre à lanternes

Floraison : Juin-juillet

Hauteur : 5 à 10 m

Exposition : Soleil

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : -15°C

Le Koelreuteria, ou Savonnier de Chine, encore appelé « Arbre à lanternes » est un petit arbre ou un grand arbuste de la famille des Sapindacées, ou des « plantes à savon » qui contiennent de la saponine. Il est originaire des vallées sèches et boisées de Chine et de Corée. Le genre ne comprend que trois espèces. Dans nos jardins, on rencontre essentiellement l’espèce Koelreuteria paniculata, qui a donné naissance à de nombreux cultivars, à l’instar de ‘Coral Sun’ et d’hybrides tels que le Koelreuteria paniculata var. Apiculata. L’espèce bipinnata est moins répandue sous nos climats car plus sensible au froid.

Le Koelreuteria forme un petit arbre caduc au tronc rectiligne et au port arrondi, étalé et gracieux. Dans nos jardins, sa taille à l’âge adulte se limitera en moyenne à 6-10 mètres de haut, pour 3 à 5 m d’envergure environ. Il peut se planter dans de petits jardins. Koelreuteria paniculata ‘Fastigiata’ se démarque par un port plus étroit et le Koelreuteria paniculata ‘Beachmaster’ est un cultivar semi-nain et compact ne dépassant pas 4-5 m de haut sur 1,50 m de large à maturité.

Quand il est jeune, il développe un houppier globuleux, qui s’étale au fil du temps, les branches ont tendance à retomber avec élégance avec l’âge. Sa croissance est plutôt lente surtout les premières années suivant la plantation, mais sa longévité est honorable ; le savonnier peut vivre près de 200 ans. L’écorce est lisse et de couleur grise lorsque l’arbre est jeune, puis avec les années, elle se craquelle avec des fissures orangées.

Le Savonnier est un petit arbre ou un grand arbuste remarquable par l’élégance de son feuillage dont les teintes évoluent au cours des saisons.

Ses branches tortueuses déploient de grandes feuilles caduques, alternes, de 20 jusqu’à 60 cm de long. Elles sont pennées et formées de 7 à 15 folioles ovales à marges lobées ou crénelées. Ces feuilles luisantes et nervurées, pubescentes au revers naissent brun cuivré chez l’espèce type ou rouge-rose, puis verdissent à la belle saison, pour virer au jaune d’or puis au bronze selon les cultivars quand vient l’automne, ce qui a valu au savonnier son surnom anglais d’arbre pluie d’or, « golden raintree ». Le Koelreuteria paniculata ‘Coral Sun’, ou ‘Savonnier orange’, se distingue par ses jeunes pousses rose corail se parant d’orange flamboyant en fin de saison.

Sur ce feuillage fin et découpé aux couleurs changeantes, de grandes panicules légères de fleurs apparaissent en juin-juillet ou en août-septembre pour les cultivars les plus tardifs comme Koelreuteria paniculata ‘September’.

koelreuteria paniculata

Le Koelreuteria paniculata présente un feuillage fin et découpé, des fleurs en panicules jaunes très prisés des abeilles et fameux lampions décoratifs

Ces longues inflorescences dressées de 30 à 50 cm de longueur fleurissent à la cime des branches les plus hautes. Elles sont composées de petites fleurs jaunes à 4 pétales lancéolés et de 5 à 8 étamines filamenteuses. Ces fleurs gorgées de nectar sont mellifères et légèrement odorantes, elles diffusent un agréable parfum.

A l’automne, ce ne sont plus les fleurs qui attireront l’œil, mais la fructification en lanternes colorées.

Ces fleurs donneront en fin d’été d’incroyables fruits renflés en forme de lampions (d’où son surnom d’arbre à lanternes). Il s’agit de capsules trigones de 3 à 5 cm de long d’abord vertes puis rosâtres à brun cuir ou oranges (chez le Koelreuteria paniculata ‘Coral Sun’) à l’automne, contrastant joliment avec l’or du feuillage. Les gousses parcheminées persisteront en hiver après la chute des feuilles jusqu’au printemps suivant. Elles renferment chacune quelques graines noires promptes à se ressemer spontanément un peu partout au jardin.

Comme toutes les plantes de la famille des Sapindacées, l’écorce et les graines contiennent de la saponine très utilisée en Asie comme savon naturel.

Principales espèces et variétés

On rencontre principalement deux espèces de savonnier :

  1. Le Koelreuteria paniculata qui se décline en différentes variétés telles que Koelreuteria paniculata ‘Coral Sun’, aux jeunes pousses rose corail, Koelreuteria paniculata ‘Fastigiata’, au port plus étroit, Koelreuteria ‘September’, (syn. K. ‘September Gold’) à la floraison plus tardive en août-septembre.
  2. Le Koelreuteria bipinnata (syn. K. integrifolia) aux fleurs jaunes maculées de pourpre est une espèce plus frileuse à réserver aux régions du littoral.

Nos préférés

Savonnier orange. - Koelreuteria paniculata Coral Sun en pot de 4.5L

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
6.00 m

Un somptueux cultivar aux jeunes pousses rose vif qui verdissent en été pour virer à l'or à l'automne. Ses fleurs donneront ensuite de remarquables fruits oranges. En massif ou en isolé vous profiterez de tous ses atouts.

Plantation

Où planter le savonnier ?

Bien que rustique jusqu’à -15°C, dans les régions aux longs hivers ou venteuses, offrez-lui une place bien abritée des vents froids car les gelées tardives peuvent abîmer sa floraison. Il est préférable de protéger les jeunes sujets du froid. Cet arbre n’aime pas le vent, ni les embruns. Natif des zones sèches, il sera à l’aise dans les régions méditerranéennes aux étés chauds car il supporte bien la sécheresse.

Le Koelreuteria paniculata apprécie une exposition bien ensoleillée même s’il s’accommode d’une ombre partielle. Il pousse dans n’importe quel type de sol bien drainé, même sec, très poreux et calcaire. En revanche, il ne supportera pas les terres argileuses, saturées d’eau ou acides.

Ses dimensions modestes et sa croissance modérée en font un sujet de choix pour les petits jardins, en massif, en isolé comme en alignement. Dans un jardin de ville, préférez le Koelreuteria paniculata ‘Fastigiata’ ou le Koelreuteria paniculata ‘Beachmaster’, des variétés moins encombrantes, au port plus étroit et compact que celui du type.

Quand le planter ?

La plantation du Savonnier se fait idéalement au printemps de mars à mai en région froide ou de septembre à novembre dans les autres régions afin de favoriser l’enracinement avant l’hiver, en évitant les périodes de gel.

Comment planter le savonnier ?

Réservez-lui suffisamment d’espace au moins 5 m entre son pied et un autre arbre, un mur ou une clôture.

  • Creusez un large trou d’au moins trois fois le volume de la motte
  • Étalez un épais lit de graviers pour faciliter le drainage
  • Enrichissez le sol avec du compost bien décomposé ou deux pelletées de terreau
  • Plantez votre savonnier sans enterrer le collet
  • Tenez l’arbre bien droit et tuteurez si besoin
  • Tassez et arrosez copieusement jusqu’à l’enracinement
  • Paillez le sol

Pour réussir la plantation de votre arbre, découvrez notre vidéo !

koelreuteria paniculata

Le savonnier est un arbre remarquable à la belle floraison de la couleur du soleil !

Entretien, taille et soin

Le Koelreuteria paniculata demande très peu d’entretien, une fois bien installé.

En été, surveillez ses besoins en eau les deux premières années pour assurer la reprise. Par la suite, il résistera très bien à la sécheresse, étalez cependant une bonne couche de paillage organique pour maintenir le sol toujours frais et limiter l’évaporation.

Une fois par an à l’automne, fertilisez la terre avec bon engrais organique pour favoriser sa croissance.

Le savonnier n’apprécie pas les tailles fréquentes et encore moins sévères qui entraînent des blessures favorisant la pénétration de champignons pathogènes et la pourriture du bois : ne taillez que si nécessaire à la fin de l’hiver, uniquement pour supprimer le bois mort, les rameaux desséchés ou abîmés ou en cas de branche cassée ou chétive.

Installé dans les conditions de culture adéquates, le Savonnier se montre insensible à la plupart des maladies comme aux attaques de parasites.

Multiplication

Le Savonnier se multiplie très facilement par semis spontanés.  Les semis après stratification, à l’automne ou au début du printemps sont assez faciles mais il faut se montrer patient, la croissance de l’arbre étant plutôt lente. Le marcottage, le bouturage de tiges aoûtées et la bouture racinaire en fin d’hiver sont également possibles. Nous vous conseillons davantage l’achat d’un autre Savonnier dans notre pépinière.

Associer

Le Savonnier est un petit arbre qui se suffit généralement à lui-même et qui apportera une touche exotique en ponctuation au milieu d’une pelouse ou d’un massif dans un petit jardin.

Au printemps, entourez-le d’un tapis de bulbeuses telles que les tulipes hybrides ‘Darwin’ à la floraison généreuse, des tulipes botaniques, des jonquilles, des jacinthes, ou encore des anémones coronaria.

Les inflorescences violacées de la Sauge verticillée ‘Purple Rain’ offriront un contraste intéressant avec la floraison jaune du Savonnier. Accompagnez-les de jolies ombelles de fenouil et d’Echinacées dans les tons orangés. Enfin, prolongez la saison en ajoutant quelques touffes de graminées comme des Molinies qui danseront au gré du vent, tandis que le savonnier ‘Coral Sun’ verra son feuillage s’embraser en automne.

Associer le savonnier ou koelreuteria

Un exemple d’association estivale : Salvia verticillata ‘Purple Rain’, Foeniculum vulgare, Echinacea ‘Tangerine Dream’, Molinia caerulea ‘Moorhexe’ avec en toile de fond un Koelreuteria paniculata (‘Coral Sun’ par exemple, au feuillage absolument remarquable en automne)

Pour des harmonies plus acidulées, plantez des arbustes à floraison jaune tels qu’un Buddleja weyeriana ‘Sungold’, des potentilles arbustives, un Hypericum ‘Golden Beacon®’ ou encore des vivaces telles que l’Achillea filipendulina ‘Cloth of Gold’ à proximité.

En fin de saison, la présence d’un Arbre à caramel (Cercidiphylum japonicum), d’un Cornus sanguinea ‘Magic Flame’ ou d’un Parrotie de Perse à ses côtés mettront littéralement le feu au jardin avec leurs feuillages aux teintes flamboyantes.

Il apportera un côté décoratif grâce à ses fruits orangés, qui persistent tout au long de l’hiver et pourra tenir compagnie à l’Argousier ‘Friesdorfer Orange’ (Hippophae rhamnoides) ou à l’Euonymus planipes, un fusain arbustif.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire