Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
zone oranger
conseil

La zone de l’oranger, c'est quoi ?

Ce qu'il faut savoir

Si vous jardinez vous avez certainement déjà entendu parler de « la zone dite de l’oranger » comme les botanistes l’appellent. Mais qu’est-ce qui se cache derrière cette appellation mystérieuse ? A quoi correspond vraiment cette zone  et est-elle uniquement réservée aux agrumes, citrons, oranges, et autres pamplemousses ?

Faisons donc le point sur cette zone climatique afin de bien adapter vos plantations au climat de votre jardin !

definition zone oranger, zone de l'oranger qu'est-ce-que c'est, zone oranger à quoi correspond, zone oranger c'est quoi

Orangers, citronniers et autres grenadiers…. Que cultive-ton donc dans la fameuse « zone de l’oranger » ?

Pourquoi l'oranger ?

Les agrumes sont des plantes réputées frileuses, peu rustiques, originaires des régions tropicales et subtropicales d’Asie : ils ont besoin de beaucoup de soleil et de chaleur pour s’épanouir et donner des fruits de façon durable et régulière. On considère généralement qu’ils ne supportent pas les températures négatives, et qu‘ils commencent à souffrir du froid  en dessous de -5/-10°C. C’est pour cette raison qu’ils ne peuvent être cultivés en pleine terre que dans nos régions les plus chaudes.

En France, on cultive la majorité des Citrus surtout sur le pourtour méditerranéen, sur la Côte d’Azur et en Corse, dans la zone dite « de l’oranger ». L’oranger (Citrus sinensis) se plaît particulièrement sous ce climat où il trouve la chaleur qui lui est nécessaire toute l’année. Cet agrume est donc utilisé comme « étalon » pour définir les zones climatiques privilégiées où les températures ne descendent pas en dessous d’un certain seuil, et où le froid ne risque pas de compromettre sa culture.

definition zone oranger, zone de l'oranger qu'est-ce-que c'est, zone oranger à quoi correspond, zone oranger c'est quoi

Des orangers en pleine terre, une culture possible uniquement dans certaines zones en France

Où se situe la zone de l'oranger ?

La zone dite de l’oranger correspond aux régions où les orangers (et autres agrumes) peuvent être cultivés en pleine terre sans risques. On prend en compte leur seuil de tolérance maximal au froid, c’est-à-dire leur rusticité. L’ USDA (United States Department of Agriculture) a défini un système de zones de rusticité délimitées géographiquement. Ce système, appelé « système USDA », a été adopté dans de nombreux pays. Ce découpage géographique est établi à partir des moyennes de températures les plus froides au cours des 20 dernières années sur un territoire donné. A l’échelle mondiale, les zones de rusticité sont désormais au nombre de 13, voire de14.

En France on en compte 10, allant de -23,3 à -20,6°C en montagne (zone USDA 6a), à  1,7 à 4,4°C (zones USDA 10a et 10b) autour de la mer méditerranée. Plus le nombre est élevé, plus cela indique des températures minimales annuelles clémentes. Elles sont sous-divisées et notées par un « a » ou un « b ». L’oranger se classe dans la zone 9a, c’est-à-dire qu’il peut être planté en pleine terre sur une grande partie du pourtour méditerranéen, sur la Côte d’Azur, en particulier à Menton et en Corse, où les températures les plus basses constatées sont comprises entre -6,7 et-3,9°C .

definition zone oranger, zone de l'oranger qu'est-ce-que c'est, zone oranger à quoi correspond, zone oranger c'est quoi

Mais, on peut également envisager sa plantation dans les zones intermédiaires situées entre la Côte d’Azur et Perpignan :

  • 8a, 8b : zones où les températures minimales constatées vont de -12.2 °C à -6,7°C, plus précisément sur le littoral atlantique (Pyrénées-Atlantiques) et breton
  • 9B : dans régions du « Bassin du Sud-ouest » (Aquitaine, Languedoc) où les températures minimales sont comprises entre -3,9°C et -1,1°C.

Preuve que la zone de l’oranger est en train de s’étendre… En réalité, grâce aux greffes successives et au réchauffement climatique, on voit maintenant pousser des agrumes dans d’autres zones, notamment dans le Bordelais, à Quimper, Saint-Brieuc et sur la presqu’île du Cotentin ! D’autres facteurs sont en prendre en considération. Le vent notamment, qui amplifie les effets du froid sur les plantes : une place au soleil dans un jardin bien abrité peut permettre aux plantes les plus frileuses de s’acclimater.

Toutefois, la douceur des derniers hivers ne doit pas nous faire oublier que même dans les zones les plus abritées, on n’est jamais à l’abri d’un vent polaire venu du Nord !

definition zone oranger, zone de l'oranger qu'est-ce-que c'est, zone oranger à quoi correspond, zone oranger c'est quoi

On arrive à cultiver aujourd’hui des citronniers hors frange côtière méditerranéenne…

→ Découvrez toutes les caractéristiques de ces climats dans notre fiche sur les zones USDA en France

Pour quelles plantes ?

Au-delà des agrumes, la zone de l’oranger est à réserver à tous les végétaux dont la rusticité est assez limitée, les arbustes poussant en climat méditerranéen et certaines plantes vivaces méditerranéennes et que l’on évitera de planter dans des régions aux hivers trop froids ou aux pluies estivales trop fréquentes.

Découvrez notre sélection de plantes adaptées !

definition zone oranger, zone de l'oranger qu'est-ce-que c'est, zone oranger à quoi correspond, zone oranger c'est quoi

Laurier rose, mimosa, bougainvillier et beaucoup d’autres plantes sont réputées frileuses

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire