PROMOTION : profitez de -30% et -50% sur des centaines de bulbes d'été !
Que planter sous un noyer ?

Que planter sous un noyer ?

Malgré la juglone, cultiver des plantes sous un noyer est parfaitement possible. À condition de bien les choisir !

Sommaire

Mis à jour le 23 Avril 2024  par Pascale 4 min.

Vous avez un majestueux et robuste noyer dans votre jardin que vous appréciez tout particulièrement par forte chaleur pour son ombre dense. Sa magnifique floraison en chatons jaune verdâtre (les fleurs femelles sont très discrètes) vous réjouit chaque printemps alors que l’automne vous offre ses abondantes récoltes de belles et délicieuses noix. Bref, tout est bien dans le meilleur des jardins, mais persiste cette réputation selon laquelle rien ne pousse sous un noyer. On dit même qu’il est dangereux de s’endormir sous un noyer ! En cause la juglone, un composé chimique et toxique sécrété par les différents éléments de l’arbre. Et certains essais de culture vous l’ont amèrement confirmé ! Pour autant, loin de baisser les armes, vous avez envie de planter quelques arbustes, vivaces et bulbes sous cet arbre pour embellir cet ombrage bienfaisant. Et pourquoi pas un potager ?

Découvrez tous nos conseils pour trouver les végétaux qui sauront supporter à la juglone pour s’épanouir sous la canopée d’un noyer.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre fiche plante : Noyer, Juglans regia : planter, tailler et entretenir 

Difficulté

Pourquoi le noyer n'est pas un bon compagnon ?

La culture sous un noyer, arbre de grande taille de la famille des Juglandacées, peut poser problème. Et ce pour plusieurs raisons. D’abord, son feuillage alterne, plutôt ovale, d’un vert brillant, qui compte 5 à 9 folioles est particulièrement dense. L’ombre sous sa frondaison est donc particulièrement épaisse. Ensuite, le noyer bénéficie d’un système racinaire assez présent : sa tige principale est verticale et pivotante mais les racines secondaires poussent obliquement. Elles peuvent se propager jusqu’à 15 à 18 m de l’extrémité de l’arbre.

Enfin, c’est surtout la juglone, un composé chimique, qui est mise en cause. En effet, il a été prouvé scientifiquement que la juglone a le pouvoir d’inhiber la germination et la respiration de nombreuses plantes qui ne peuvent pas pousser dans son voisinage. Concrètement, cette incompatibilité se manifeste par un feuillage qui jaunit et se flétrit, annonçant la mort de la plante. En fait, les noyers sécrètent ce composé chimique et donc toxique pour contrer et éliminer la concurrence des autres végétaux. C’est en quelque sorte un instinct de survie qui le pousse à garder pour lui l’eau et les nutriments du sol.

planter sous un noyer

Planter des végétaux sous un noyer présente des contraintes mais c’est possible

Ce composé allélopathique est présent dans tous les organes du noyer, à savoir le feuillage, les racines, les bourgeons mais aussi les coques des noix. La juglone est plus ou moins concentrée et présente suivant les espèces de noyer. Le noyer noir (Juglans nigra) et le noyer cendré (Juglans cinerea) en contiennent beaucoup, le noyer commun (Juglans regia) et le pacanier (Carya illinoinensis) un peu moins. Cette substance toxique persiste dans le sol jusqu’à une année après l’abattage d’un noyer.

Pour pousser sous un noyer, les végétaux doivent donc résister à ses trois composantes. Ce qui réduit tout de même les possibilités… Sachez déjà que vous pouvez éliminer les azalées et les rhododendrons, les cotonéasters, l’érable argenté (Acer saccharinum), le kalmia, les pivoines, la potentille, la rhubarbe, mais aussi les tomates, les aubergines, les poivrons…

Les arbustes et plantes grimpantes qui peuvent pousser sous un noyer

Si certains arbustes s’avèrent sensibles à la juglone, d’autres la supportent aisément. Pour autant, ils doivent aussi accepter la mi-ombre ou l’ombre. Voici une liste des arbustes qui peuvent se planter sous un noyer :

Pensez aussi aux plantes grimpantes qui ne craignent pas la juglone et s’accommodent d’un peu d’ombre : la clématite, l’hortensia grimpant ou le lierre.

Les vivaces et bulbes fleuris qui ne craignent pas la juglone

Imaginez un joli massif de vivaces fleuries planté sous votre noyer. Vous pensez que c’est impossible ? Détrompez-vous car de nombreuses plantes vivaces s’épanouissent pleinement sous la canopée d’un noyer. Non seulement parce qu’elles sont insensibles à la juglone, mais aussi car elles peuvent fleurir à mi-ombre, voire à l’ombre. Ainsi, on pourrait citer :

Pour accompagner ces floraisons colorées qui animeront l’ombrage de votre noyer, il est également possible de cultiver des plantes choisies pour leur feuillage : les fougères, les heuchères les hostas sont incontournables.

Et pour fleurir la zone sous un noyer dès le printemps, les bulbes s’imposent. Peu craignent la juglone, donc faites-vous plaisir avec les narcisses, les muscaris, les perce-neige, les scilles, les chinodoxas, les cyclamens et les crocus qui prospéreront sans aucun souci sous le noyer.

Pourquoi pas un potager sous un noyer ?

Si vous n’avez vraiment aucune autre solution, il est envisageable de faire un potager non loin d’un noyer. Mais retenez que certains légumes ne pourront jamais y être cultivés à cause du manque de soleil. À commencer par les légumes du soleil comme les tomates, les aubergines, les poivrons et les piments. Pour autant, avec quelques précautions, créer un petit potager reste possible. La meilleure solution réside dans le jardinage hors-sol dans des bacs surélevés ou des carrés potagers qui seront isolés du sol par un feutre géotextile. De même, vous devrez être vigilant en automne en supprimant les feuilles mortes et les noix tombées.

potager sous un noyer

Pour cultiver des légumes sous un potager, il est recommandé d’adopter le carré potager

Une fois ce potager installé, vous pourrez y cultiver des betteraves, différentes courges, des carottes et des panais, des haricots, des oignons et du maïs. Ou encore la menthe du côté des aromatiques.

Commentaires

ces plantes qui peuvent être plantées sous un noyer