Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
lentille d'eau
conseil

Comment lutter contre les lentilles d'eau ?

Des plantes minuscules qui aiment les eaux riches

La Lentille d’eau ou lenticule, du genre Lemna, est une petite plante flottante qui se développe à la surface de l’eau, parfois de manière très envahissante. Les lentilles d’eau forment dans les eaux riches en nutriments une couche impénétrable qui empêche le soleil d’arriver jusqu’aux plantes oxygénantes. De plus, une prolifération de lentilles d’eau est une indication concernant une probable eutrophisation de la mare ou du bassin. Bref, ce n’est pas top !

Quelles sont les solutions pour éradiquer tout ou partie des lentilles d’eau ? On voit ça dans notre fiche conseil.

Qu'est-ce qu'une lentille d'eau ?

On devrait même plutôt dire les lentilles d’eau ou lenticules, car il en existe plusieurs espèces. Le terme « lentille d’eau » est d’ailleurs un peu ambigu, mais on se limitera aux plantes du genre Lemna. La plus connue étant Lemna minor ou Petite Lentille d’eau.

Chaque feuille contient une réserve interne d’air qui lui permet de flotter. Les petites racines se développent verticalement dans l’eau. Les lentilles d’eau se développent à la lumière et forme rapidement une couche dense de plantules à la surface. Les lentilles d’eau privent de lumière les autres végétaux, et notamment les plantes oxygénantes, sous la surface.

Les lentilles d’eau se multiplient très rapidement de manière végétative. Chaque lenticule va produire une nouvelle feuille, qui grossit puis se détache pour devenir une nouvelle lentille d’eau. Et ainsi de suite… C’est le mode de reproduction le plus courant.

lentille d'eau

Lentilles d’eau

Pourquoi les lentilles se développent-elles dans une mare ou un bassin ?

Les Lentilles d’eau ou lenticules sont présentes sur tous les continents. Elles se développent à la lumière et apprécient les eaux riches en Azote et en Phosphore, donc riches en éléments nutritifs. Les lentilles d’eau affectionnent les eaux stagnantes ou à faible courant.

Une trop grande prolifération de ces mini-plantes est un signe d’une eutrophisation d’un plan d’eau. C’est-à-dire une forte décomposition des végétaux aquatiques, ce qui amène deux choses : un excès d’éléments nutritifs dû à la décomposition de ces végétaux (ce qui, de plus, accélère la prolifération des lentilles d’eau) et une consommation de l’oxygène de l’eau intervenant dans la décomposition des végétaux. Cet oxygène va manquer aux êtres vivants de la mare ou du bassin : les poissons, les insectes, les batraciens, les mollusques… Tout ce petit monde va mourir.

En d’autres termes, les lentilles d’eau, c’est bien joli, mais en trop grand nombre, il conviendra d’agir.

Nota bene : Les lentilles d’eau peuvent arriver dans un plan d’eau par l’ajout de plantes aquatiques, mais aussi via les oiseaux, les lentilles s’accrochant à leurs pattes.

Que faire pour se débarrasser des lentilles d'eau ?

Dans un premier temps, une analyse de l’eau est utile pour vérifier les taux de nitrites et de nitrates, le pH (pour bien faire, le pH de l’eau doit tendre vers la neutralité, soit 7), ainsi que les paramètres relatifs aux matières organiques.

  • Solution facile (mais fatigante…), mais peu durable : récupérer les lentilles d’eau en surface à l’aide d’une épuisette à maille fine ;
  • On peut aussi s’équiper d’un skimmer, une sorte d’aspirateur de surface qui aspire les éléments flottants ;
  • L’installation d’une pompe à air augmente l’oxygénation de l’eau, ce qui réduit la prolifération des lentilles et limite une éventuelle eutrophisation ;
  • Solution plus durable : limiter l’apport d’eau riche en nutriments (eaux de surface, eaux de ruissellement…) en installant en amont un bassin de décantation végétalisé par de grandes plantes subaquatiques (roseau, massette, Iris des marais…) ;
  • On peut aussi s’équiper d’un filtre qui aura plus ou moins la même fonction que le bassin de décantation, mais de manière moins naturelle ;
  • À toutes fins utiles, on peut mentionner que les canards et les carpes raffolent des lentilles d’eau.

Petite astuce : la pose d’un fagot d’osier ou de jonc flottant éviterait la prolifération de lentilles d’eau. Ça ne coûte rien d’essayer !

lentille d'eau

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire