Jardiner sous la pluie

Jardiner sous la pluie

"Gardenin' in the rain"

Sommaire

Mis à jour le 16 Août 2023  par Olivier 4 min.

La pluie est l’une des principales alliées du jardinier. Sans eau : rien ne pousse ! Cependant, certains d’entre nous boudent, rouspètent ou bougonnent dès qu’ils entraperçoivent quelques nuages. En effet, pour beaucoup, la pluie est synonyme de « on reste à la maison et tant pis pour le jardin qui nous attend ». Et pourtant ! On peut tout à fait jardiner avant et après la pluie. Et même pendant l’averse, on peut toujours récupérer l’eau ou sortir nos plantes d’intérieur. Il y a toujours à faire au jardin, peu importe la météo.

Bref, enfilons nos bottes et nos vêtements imperméables et jardinons (presque) sous la pluie. « Gardenin’ in the rain… » comme aurait pu dire Gene Kelly.

Que peut-on faire au jardin avant, pendant et après la pluie ? On vous dit tout dans notre fiche conseil.

jardiner sous la pluie, que faire au jardin sous la pluie

Il pleut, il mouille …. C’est la fête à la grenouille ! Enfin pas que…

Difficulté

Juste avant la pluie : on s'active un peu

Ne seraient-ce pas des nuages sombres qui se déplacent vers nous ? Il faut vite se dépêcher à travailler avant la drache (le nom d’une grosse averse dans le nord et la Belgique).

Avant la pluie, c’est le bon moment pour préparer la terre et pour commencer les semis de gazon, de fleurs ou de légumes du potager. L’eau de la pluie permettra d’humidifier vos semis pour une levée rapide. Cependant, un arrosage léger dès ce semis permettra à l’eau de pluie de pénétrer plus facilement dans le sol.

D’ailleurs, évitez de garder des sols nus au jardin. Les gouttes d’eau du ciel qui frappent avec force la terre nue peuvent créer ce qu’on appelle une croûte de battance. Cette croûte de battance empêche l’eau de pénétrer et augmente le phénomène de ruissellement. Végétaliser ou pailler pour éviter ce problème !

On peut commencer les trous de plantation si la terre n’est pas trop dure et sèche. On gagnera du temps par la suite, mais surtout le trou s’humidifiera bien avant la plantation.

Si vous avez de la matière sèche à broyer, comme des rameaux ou des feuilles mortes, faites-le avant la pluie. Une fois mouillés, ces éléments seront incorporés au tas de compost qui montera rapidement en température.

Remarque ! : planter avant, pendant ou juste après la pluie ne doit JAMAIS vous dispenser d’apporter un bon arrosoir d’eau à la plantation. En effet, cette eau sert principalement à éviter les « trous d’air » entre la terre et les racines. C’est une étape indispensable à la plantation pour toute bonne reprise.

jardiner sous la pluie, que faire au jardin sous la pluie

La pluie s’annonce…

Pendant la pluie : on peut toujours faire quelque chose

La pluie, c’est de l’eau gratuite. Et de la bonne en plus ! Par conséquent, c’est le meilleur moment pour en récupérer le plus possible dans des sceaux, des citernes ou des arrosoirs. Pensez aussi à installer un récupérateur d’eau de pluie. Cette eau de pluie servira à arroser les plantes d’intérieur, mais aussi les jeunes semis, les boutures, les plantes de terre de bruyère ou quelques plantes en souffrance.

N’oublions pas nos plantes d’intérieur ! La pluie est la meilleure alliée pour nettoyer et dépoussiérer le feuillage. Sortez donc vos plantes d’intérieur s’il pleut et que la température est supérieure 15°C. Mais pensez à vider l’eau des coupelles avant de les rentrer.

jardiner sous la pluie, que faire au jardin sous la pluie

Récupérez la précieuse eau de pluie qui servira notamment pour les plantes de terre de bruyère

Après la pluie : on continue le travail

Il a fini de pleuvoir et désormais, il fait… presque beau. C’est le moment de (re)sortir au jardin.

La première chose à faire : vérifier le niveau puis vider votre pluviomètre. Cela vous fournira une indication précise sur la quantité d’eau tombée.

Après une grosse pluie ou un long moment d’humidité, la terre est bien meuble. C’est donc le meilleur moment pour désherber les adventices ou « mauvaises herbes » ou transplanter certaines plantes à un autre endroit du jardin.

Comme la terre est bien meuble (mais parfois un peu collante en terre argileuse !), on peut griffer ou biner superficiellement le sol pour l’aérer en surface.

Lorsque la terre est bien « ressuyée », c’est-à-dire encore humide, mais pas trop gluante ou collante, vous pouvez planter les plants de légumes et de fleurs, les vivaces et les arbustes.

C’est après une bonne pluie qu’il convient d’apporter les engrais organiques. Ceux-ci, avec l’humidité, diffuseront rapidement leurs nutriments vers les racines des plantes. C’est aussi le bon moment pour apporter du purin (ortie, prêle, fougère…).

Après une très forte pluie, les végétaux du jardin, notamment ceux dont les feuilles présentent une grande surface et les fleurs, prennent un air avachi. Secouez-les légèrement pour faire tomber le trop-plein d’eau. Lesdites plantes se relèveront et l’eau profitera au sol et aux plantes qui poussent dessous.

Les limaces et les escargots aiment sortir par temps humide. S’ils sont en surnombre et posent des soucis, vous pouvez les ramasser à ce moment. Sinon, laissez-les tranquille ! Ils sont utiles au jardin et leurs prédateurs se chargeront d’en réduire le nombre naturellement.

Enfin, ne tondez surtout pas ! : l’herbe coupée va se coller partout et créer des agglomérats d’herbes à l’intérieur de la tondeuse qui en pâtira. De toute façon, pour une tonte parfaite de votre pelouse, il vaut mieux que l’herbe soit relativement sèche.

Nota bene : parcourir son jardin après une forte averse et le meilleur moyen pour les jardiniers de se rendre compte des endroits où l’eau stagne ou, au contraire, où elle passe en force ou ne reste pas. Cela vous permettra d’en savoir plus sur les aménagements à effectuer (talus, murets, drainage…) ou sur les plantations à effectuer à certains endroits : les plantes soiffardes à l’endroit où l’eau stagne et des végétaux appréciant un sol drainé là où l’eau ne reste pas.

jardiner sous la pluie, que faire au jardin sous la pluie

Après une forte pluie, certaines grosses fleurs comme celles des pivoines méritent qu’on les déleste d’un trop-plein d’eau

Commentaires

jardin pluie averse