Le rôle de l'humus dans la fertilité du sol

Le rôle de l'humus dans la fertilité du sol

Tout connaître sur l'humus

Sommaire

Mis à jour le 24 Juillet 2024  par François 4 min.

Quel jardinier n’a jamais entendu parler du fameux humus des sols ? Ce terme est souvent utilisé à tort et à travers pour désigner tout un tas d’amendement, engrais, compost et autres fertilisants. Cette matière noirâtre est, avant de concerner nos jardins, un élément capital de nos écosystèmes forestiers et prairiaux. Nous vous proposons dans cette fiche un éclaircissement de ce terme pour vous guider vers un sol fertile et donc… riche en humus !

→ Découvrez aussi la vidéo d’Olivier et de Pascal sur le jardin forêt : planter en différentes strates.

Automne Difficulté

Humus : définition

Au sens strict, l’humus est une molécule organique complexe et riche en carbone issue de la dégradation de la matière organique végétale et animale (appelée « litière » dans la forêt).

Dans la nature, la matière organique (feuilles, bois, herbe, insectes morts…) est d’abord fragmentée en petits morceaux par les invertébrés présents dans le sol (insectes, collemboles, mille-pattes, acariens…) puis se transformera en humus suite à l’action des bactéries et champignons. L’humus a une odeur de sous-bois forestier caractéristique et a l’aspect du marc de café par sa couleur noir foncé.

C’est pour cette raison que les sols foncés sont reconnus pour être fertiles et donc riche en humus. 

Pour résumer ces termes un peu complexes : l’humus est la forme finale de votre compost lorsque celui-ci est digéré par les milliards de microorganismes peuplant votre sol.

La plupart des jardiniers pensent que l’humus est la litière composant le sous-bois forestier. L’humus se trouve en fait juste en dessous de ce tapis constitué de branches, de feuilles et d’autres matières en décomposition.

En forêt, l’humus se trouve en dessous de la litière composée de feuilles et débris organiques

Quel est le rôle de l'humus ?

Les molécules d’humus ont la capacité d’attirer et de retenir les éléments minéraux du sol grâce à leurs grandes longueurs et leurs surfaces.

Elles agissent à la fois comme une éponge retenant les bactéries, mais aussi comme une colle qui fixera les argiles du sol aux humus.  Elles sont riches en carbone et luttent donc contre le réchauffement climatique lors de leurs formations.

Plus simplement, le fait d’enrichir un sol en matières organiques crée de l’humus grâce à la décomposition des microorganismes. Cet humus évite aux minéraux (fertilisants) d’être lessivés par l’érosion (vent, pluie, travail du sol…) et les distribue (avec l’aide des argiles) aux plantes.

Lorsque nous apportons du compost à une plante, nous apportons les principaux ingrédients aux bactéries et champignons du sol pour fabriquer de l’humus qui nourrira à son tour notre plante.

Lorsqu’un sol est maltraité par un labour excessif ou un bêchage violent et profond, l’humus est brûlé et oxydé. Il se sépare des argiles et crée de l’érosion. C’est pour cette raison que les coulées de boues sont devenues un véritable fléau dans les zones agricoles. Les pratiques intensives et l’utilisation d’engrais et de pesticides chimiques font disparaître cette précieuse molécule de nos sols.

L’humus a une couleur noire très caractéristique

Comment obtenir un sol riche en humus ?

Cela se résumera en deux pratiques simples et efficaces :

  • Apporter un maximum de compost et de matières organiques à votre sol ; 
  • Éviter de traumatiser votre sol en le laissant à nu ou en le travaillant de manière excessive.

Le paillage, les engrais verts ainsi qu’un travail du sol modéré à faible seront les facteurs essentiels pour augmenter les stocks d’humus de votre sol !

Couvrir votre sol durant l’hiver sera le minimum que vous puissiez faire pour limiter les pertes d’humus. Dans l’idéal, celui ne devrait presque jamais être découvert pour éviter à l’humus d’être brulé.

Les bienfaits pour nos plantes

L’humus en s’associant avec les argiles, a le pouvoir de retenir les éléments minéraux indispensables aux plantes.

Lorsqu’un jardinier donne de la matière organique sous forme de paillage (copeaux, tontes ou de compost) à une plante, il nourrit celle-ci indirectement en fournissant les ingrédients aux microorganismes pour fabriquer de l’humus. 

Les humus permettent au sol de retenir énormément d’eau en plus des minéraux. Ils sont un vrai rempart contre l’érosion du sol et le maintien de sa structure.

Ne laissez pas votre sol nu, en le recouvrant de paillage et d’humus, vous améliorez grandement la structure du sol et les capacités de rétention en eau !

Commentaires

humus definition
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.