Fiche conseil

Faire refleurir mes tulipes

au jardin

Vos tulipes sont en fleur, c'est bien joli.... mais vous vous demandez si elles refleuriront après le premier printemps. Voici quelques conseils pour les y aider.

Après la floraison des tulipes

Pour favoriser la refloraison de vos tulipes , quelques précautions s’imposent dès le premier printemps. Coupez les fleurs fanées, ne coupez surtout pas le feuillage avant qu’il jaunisse et sèche naturellement.

C’est ce feuillage qui permet au bulbe, après la floraison, de reconstituer ses réserves nutritives et donc de préparer la floraison de l’année suivante. Si vous coupez les feuilles encore vertes, avec les tulipes fanées, vous laissez en terre un bulbe vidé de sa substance, incapable de refleurir !

Laissez le feuillage jaunir naturellement, même si ce n’est pas très esthétique dans le massif (prévoyez de planter les bulbes de tulipes entre des vivaces au feuillage ample, géraniums vivaces par exemple, qui masqueront le feuillage jaunissant) avant de le couper à la base.

Pour les puristes, l’arrachage des bulbes

On plantait autrefois les bulbes de printemps en plates-bandes consacrées uniquement aux bulbes, ou bien aux bulbes et bisannuelles, donc à des compositions saisonnières qui laissaient ensuite la place aux fleurs d’été.

La règle d’or pour les tulipes horticoles voulait qu’on déterre les bulbes une fois le feuillage jauni (pas avant !), pour les garder au sec jusqu’à la replantation en automne.

Si vous optez pour cette méthode, arrachez les bulbes par temps sec, puis laissez-les sécher quelques jours avant de les grouper, par variétés bien sûr (n’oubliez pas de les identifier !), dans des filets ou cagettes. Conservez-les tout l’été dans un local sec et ventilé, abri de jardin, garage..

Ceci dit, même en prenant toute cette peine, les bulbes finissent par dégénérer au bout de quelques années !

Une solution plus simple

Nous utilisons plutôt les tulipes aujourd’hui pour créer des contrastes ou des harmonies de teintes dans les massifs du jardin, en compagnie de vivaces, de bisannuelles, d’autres plantes bulbeuses, d’arbustes et de plantes grimpantes

Il est alors beaucoup plus facile pour le jardinier de planter les tulipes en automne entre les plantes déjà en place… et de les y laisser tout simplement quelques années, tant que les floraisons donnent satisfaction ! Arrachez ensuite les bulbes décevants et imaginez de nouvelles compositions.

Soigner la plantation, une assurance sur l’avenir

Si vous décidez de laisser les bulbes de tulipes en place dans vos massifs, par souci de simplicité, de gain de temps, vous avez tout intérêt à offrir à ces bulbes de bonnes conditions de plantation pour qu’ils refleurissent joliment pendant quelques années.

Deux conditions essentielles pour cela : beaucoup de lumière et un sol bien drainé. A l’ombre, ou en sol humide, vos tulipes disparaîtront très vite.

Choisissez un emplacement bien ensoleillé pour vos tulipes, sans quoi elles ne refleuriront pas ou peu.

Préparez le sol : les tulipes aiment les sols fertiles et bien drainés. En sol plutôt pauvre, prenez la peine d’incorporer un peu de compost de jardin bien décomposé à la terre du trou de plantation. Si la terre est un peu lourde, un peu argileuse, étalez un lit de sable grossier (2-4 cm), ou une poignée sous chaque bulbe, pour les isoler de l’humidité.

Si votre sol est très argileux… choisissez des bulbeuses mieux adaptées, des narcisses par exemple !

Un cas particulier, la culture en pot

Si vous avez planté des bulbes de tulipes dans des potées et jardinières pour le printemps, ne les condamnez pas aussitôt la floraison terminée !

Plantez ces tulipes au jardin dès qu’elles sont défleuries, en veillant à ne pas abîmer les racines ni bien sûr le feuillage qui doit pouvoir poursuivre son développement jusqu’au jaunissement en pleine terre.

Autre possibilité : laissez-les en pot jusqu’au jaunissement du feuillage, sans négliger arrosages et apports d’engrais réguliers pour favoriser la reconstitution des réserves nutritives par le bulbe, puis gardez les bulbes au sec comme dans la méthode « classique ». Vous les replanterez en automne dans du terreau frais pour une nouvelle floraison (comptez deux ou trois belles floraisons, rarement plus).

A essayer, les tulipes botaniques

Si vous ne les connaissez pas encore, ne tardez plus !

Si elles n’ont pas la prestance des grandes tulipes horticoles, ces petites tulipes fleurissent avec légèreté et brio en premier plan des massifs, en bordure d’allée ou de dallage, dans la rocaille… Elles refleurissent fidèlement sans vous demander le moindre effort, se naturalisent et se multiplient lorsque les conditions de culture leur sont favorables.

Installez ces petits bulbes en automne, par 5-7 au moins afin que les fleurs ne passent pas inaperçues, en situation ensoleillée, en tout sol bien drainé même peu fertile, et vous en profiterez pendant des années !

Articles connexes

1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile ( votes, moyenne: sur 5)

Veuillez patienter...

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander