Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
dessoucher un arbre
conseil

Comment dessoucher un arbre ?

Technique et conseils

Après l’abattage d’un arbre, la souche peut être gênante pour l’entretien ou la sécurité du jardinier distrait. D’autre part, certaines essences auront tendances à faire une multitude de rejets par leurs racines ainsi qu’à la base même de la souche. Certaines personnes n’apprécient guère l’aspect d’une souche au milieu du gazon alors que d’autres trouvent cette touche naturelle très plaisante au regard et accueillante pour la biodiversité.

Découvrez comment dessoucher un arbre et nos conseils pour y parvenir sans ruiner le dos et le porte-monnaie.

Comment se débarrasser d'une souche d'arbre

Le dessouchage manuel

La méthode manuelle ne sera envisageable que pour des souches qui ont un système racinaire traçant comme le hêtre, le cerisier, les épicéas, les pins, les peupliers, etc… Cette technique ne s’appliquera également que pour des arbres de taille moyenne et non pour les gros sujets.

Dans le cas d’une essence ayant un système racinaire pivotant comme le chêne, il faudra s’en remettre à divers engins spécialisés ou à une entreprise de parcs et jardins.

Il est possible de louer une dessoucheuse mais cela vous reviendra à plusieurs centaines d’euros par jour. Une intervention à la tractopelle, quant à elle, pourrait, occasionner de gros dégâts à votre sol avec le poids de ce type d’engin.

Quoi qu’il en soit, retirer une souche manuellement est grandement facilité si vous laissez une partie du tronc au moment de l’abattage pour pouvoir le tirer après la découpe des racines. Si votre souche est au ras du sol, il faudra vous résoudre à un dessouchage mécanique par rabotage ou chimique le cas échéant.

Quels outils pour déraciner un arbre ?

  • Une hache ou une tronçonneuse (pour les grosses racines)
  • Une scie sabre pour les racines difficilement accessibles
  • Une pioche pour dégager la terre autour des grosses racines où la bêche ne peut se faufiler
  • Une bêche pour creuser une tranchée tout autour de la souche
  • Une paire de gants
  • Un tire-fort manuel pour les souches récalcitrantes

Comment déraciner un arbre ?

  • Commencez par creuser une tranchée tout autour de la souche sur une profondeur équivalente à un fer de bêche (n’oubliez pas de disposer une bâche sur votre pelouse pour récupérer la terre plus aisément lors du rebouchage et ne pas abîmer votre gazon).
  • Les racines vont ensuite devoir être dégagées de la terre qui les entourent afin de les sectionner à l’aide d’une scie, d’une hache ou d’une tronçonneuse. Le choix de l’outil adéquat dépendra à la fois de la taille de la racine mais aussi de sa facilité d’accès avec l’outil.
  • Une fois toutes les racines coupées sur le périmètre de la première tranchée, continuez à creuser sur un demi voir un fer de bêche pour vous assurer que d’autres racines principales ne sont plus cachées dans le sous sol. Cette première étape est assez fatigante mais garantira le succès de la suite du travail.
  • A ce stade, soit la souche se détachera aisément, soit celle-ci nécessitera un tire-fort.
  • Dans le second cas, attachez le tire-fort à un arbre ayant au moins la même circonférence que la souche à extirper. Établissez un périmètre de sécurité autour de l’arbre et assurez-vous que personne ne s’y introduise. Ce périmètre doit faire au moins le double de la longueur du câble du tire-fort reliant les deux arbres.
  • Tendez le câble à l’aide de l’engrenage jusqu’à ce que la souche se couche. Travaillez lentement pour éviter tout accident. La boucle attachée à la souche doit être inclinée vers le bas pour éviter tout accident.

La souche, une fois débarrassée de la terre sur son écorce, pourra être valorisée en bois de chauffage ou même être utilisée dans une butte de permaculture ou un tas de bois pour les auxiliaires du jardin.

 

Le dessouchage chimique

Avant d’utiliser un produit chimique, gardez à l’esprit que celui-ci restera pendant de nombreuses années dans votre sol.

  • Le chlorate de soude, très toxique, est à déconseiller dans un jardin naturel et si celui-ci est fréquentée par les enfants.
  • La combustion : méthode extrêmement dangereuse et polluante. Elle consiste à verser du pétrole ou un produit inflammable dans des encoches de la souche. C’est une manière de faire d’un autre temps et que nous déconseillons !

Parmi les solutions plus naturelles, nous aurons recours aux méthodes suivantes :

  • L’ail émet lors de son début de végétation une substance toxique, va grandement nuire à l’arbre. A la fin du mois d’août, percez à l’aide d’un gros foret des trous verticaux de 20 cm de profondeur assez large que pour pouvoir insérer une gousse d’ail. Forez ces galeries tous les 10 cm en tous sens sur l’entièreté de la surface de la souche. N’hésitez pas à faire de même avec les grosses racines apparentes ! Vous pouvez ensuite boucher les trous à l’aide d’argile pour finir.

Remarque : percer de simples trous sans rien y ajouter est également une méthode pour que les champignons viennent nuire à la souche et finissent par la dévitaliser !

Une souche, des trous, de l’ail…

  • La technique de la bâche : Poser une bâche (opaque à la lumière) afin de faire pourrir votre souche. La stagnation de l’humidité et l’absence de soleil fera, in fine, pourrir votre souche. Inconvénient : ce processus est long et peut durer jusqu’à deux années.
  • Le gros sel : Même processus que pour l’ail… n’exagérez cependant pas la quantité car l’utilisation du sel n’est pas une solution écologique car il perturbe beaucoup la vie du sol et peu de plantes apprécient le sel.

On peut également carrément laisser des hauteurs d’arbre en place… pour les convertir en assises ! (ici au Château du Lude – Photo : Gwenaëlle David)

Faut-il vraiment dessoucher ?

Si vous décidez de garder la souche, certains soucis peuvent rapidement apparaître. Les essences d’arbres comme les saules, peupliers, faux-acacias et autres noisetiers sont capables de drageonner et de refaire de nouvelles poussent durant des années malgré la disparition totale des parties aériennes de l’arbre. Dans ce cas, il faudra recourir à une dévitalisation chimique de la souche à l’aide de diverses substances et techniques.

Le nombre d’espèces animales et végétales dont le cycle de vie dépend du bois mort est tout simplement énorme. La plupart des insectes menacés ou, malheureusement, disparus en Europe sont des insectes xylophages (qui se nourrissent de bois) ayant besoin de cette ressource pour accomplir leur cycle.

Les souches servent également de gîte à de nombreuses espèces de petits mammifères, batraciens, carabes, de garde-manger pour les oiseaux insectivores, de substrat pour une myriade de champignons, sans parler des végétaux eux-mêmes qui utiliseront ce support pour pousser.

Vous l’aurez compris, cette souche apparemment stérile que vous considériez comme une gêne dans votre jardin se révèle être en fait une véritable oasis de vie pour des dizaines d’espèces.

Après plusieurs années, la souche donnera un aspect très esthétique dans les jardins à thématique naturaliste ou champêtre.

Une souche laissée dans un endroit sauvage du jardin est très ornementale (Photo : Garry Night)

Les mousses, fougères, lierres et autres lichens recouvriront votre ancienne souche d’arbre formant une composition très agréable pour l’œil au fil des saisons.

Autre point positif : les racines et le bois en décomposition dans le sol vous enrichir votre sol en matière organique ce qui est très positif pour sa fertilité !

Prenez donc le temps de réfléchir avant d’intervenir, la nature vous remerciera par sa beauté et sa spontanéité.

Certaines personnes craignent parfois de se prendre les pieds et de trébucher contre la souche. C’est un souci qui n’est pas très difficile à résoudre : placer un pot de fleur, une sculpture en fer forgé ou tout autre accessoire. qui vous servira de repère pour éviter ce désagrément.

Comment transformer votre souche au jardin !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Jardiner sans se planter

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante n'a pas la couleur ou la hauteur souhaitées
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin