Comment se débarrasser des pucerons sur les plantes d'intérieur ?

Comment se débarrasser des pucerons sur les plantes d'intérieur ?

Des méthodes anti-pucerons naturelles

Sommaire

Mis à jour le 22 Juillet 2024  par Leïla 4 min.

Les pucerons sont de petits insectes nuisibles bien connus, qu’on ne trouve pas seulement au jardin, mais qui peuvent aussi envahir vos plantes d’intérieur et causer des dégâts importants. Comment se retrouvent-ils sur les plantes d’intérieur ? Le plus souvent, c’est parce que les plantes ont passé un séjour à l’extérieur, au jardin ou sur le balcon. Mais même sur des plantes qui ne sortent jamais, vous pouvez trouver des pucerons.

Dans cet article, voyons comment reconnaître les pucerons, comprendre les dangers qu’ils représentent pour vos plantes, et vous fournir des solutions naturelles pour les combattre, ainsi que des conseils préventifs. Avec des pratiques appropriées, vous pouvez protéger vos plantes vertes d’intérieur et garder un jardin domestique florissant.

Difficulté

Reconnaître les pucerons

Les pucerons sont des parasites très présents au jardin, mais parfois aussi sur les plantes d’intérieur. Pour les reconnaître, ce n’est pas leur couleur qui peut nous aider, car il en existe des centaines d’espèces différentes. Toutefois, en intérieur, c’est assez souvent des pucerons verts ou des pucerons noirs que l’on observe. Ils ont une taille de 1 à 3 mm. Les pucerons se rassemblent habituellement sur les jeunes pousses, les tiges, les feuilles et même sous les feuilles.

Sur les plantes d’intérieur, on est amené à les repérer visuellement, si l’on observe ses plantes. Sinon, leur présence peut être détectée par des signes tels que la présence de très nombreuses particules blanches (leur exosquelette), des feuilles déformées, des tiges collantes ou la présence d’une fumagine noire sur les feuilles.

parasites

Les pucerons que l’on trouve sur les plantes d’intérieur sont le plus souvent noirs ou verts

Les dangers des pucerons pour vos plantes

Les pucerons sont une nuisance esthétique, mais ils peuvent causer des dommages à vos plantes d’intérieur. Ils se nourrissent de la sève de la plante, affaiblissant ainsi sa croissance et son développement. Leur présence entraîne une déformation des feuilles, un ralentissement de la croissance. Ils peuvent également transmettre des virus et des maladies aux plantes, à commencer par la maladie de la fumagine (substance noire et collante sur les feuilles), seconde étape d’une invasion de pucerons.

C’est leur prolifération qui est problématique et elle se fait assez rapidement. Une infestation trop importante peut entrainer la mort de la plante et les pucerons n’hésitent pas à se propager à d’autres plantes, ils ne sont pas très difficiles.

Solutions naturelles pour combattre les pucerons

La première des choses à faire peut sembler basique, mais elle est déjà d’une bonne aide. Prenez votre plante infestée et emmenez-la à la douche. Arrosez-la copieusement avec un pommeau de douche, en essayant de bien passer le jet partout, extérieur et intérieur des feuilles. Parfois, cela peut suffire, en répétant cette opération plusieurs fois, à quelques jours, une semaine, d’intervalle.

Il est toutefois judicieux d’avoir recours en même temps au savon noir, solution économique et non toxique. Choisissez un savon noir pur, à l’huile par exemple, mais sans autre ingrédient. Vérifiez bien l’étiquette. Il existe dans le commerce des produits nommés savon noir qui contiennent de nombreux autres produits nocifs pour vos plantes, parce qu’ils sont en fait prévus uniquement pour le nettoyage. Après avoir douché vos plantes, pulvérisez une solution de savon noir et d’eau, à raison de 15 à 30 g de savon pour 1 litre d’eau. Idem, essayez de bien pulvériser partout. Faites ce traitement le soir et laisser la plante toute la nuit dans la douche. Le lendemain matin, rincez. Une fois séchée, sortez la plante de la douche, mais si possible, gardez-la en quarantaine, le temps de répéter l’opération jusqu’à éradication des pucerons. Pour vous donner un ordre d’idée, trois interventions, voire quatre devraient venir à bout des pucerons. Faites-le même si vous ne voyiez plus de pucerons, ils sont souvent encore là, une fois ne suffit pas la plupart du temps.

Ces opérations devraient suffire. Si ce n’est pas le cas, le recours à des pulvérisations diluées d’huile de neem, un très bon insecticide, devraient éliminer vos prédateurs. On l’utilise diluée à 1/10ᵉ. Procédez sur une plante sèche, non douchée et répétez l’opération à une semaine d’intervalle.

Soyez constants et n’abandonnez pas en cours de route ! La répétition de ces traitements simples est essentielle, sous peine de devoir recommencer à zéro dans quelques semaines ou quelques mois.

savon noir

Une pulvérisation de savon noir dilué est la méthode la plus efficace contre les pucerons

Prévention

Pour éviter de subir des attaques parasitaires, voici quelques conseils de bonnes pratiques à adopter.

  • Quand vous achetez une nouvelle plante verte, inspectez soigneusement ses feuilles et ses tiges pour détecter tout signe d’infestation de pucerons ou d’autres parasites. Gardez-la en quarantaine quelques jours, le temps de revérifier une seconde fois, avant de l’installer au milieu d’autres plantes.
  • De manière générale, il est important d’avoir des pratiques d’arrosages appropriées aux différentes plantes. Un terreau trop humide, une atmosphère trop sèche ou un terreau trop sec, ces différentes conditions d’humidité sont un facteur important d’attaques de parasites en tout genre.
  • Enlevez les feuilles mortes, les débris et les fleurs fanées qui tombent sur le terreau, dans le pot.
  • Observez soigneusement et régulièrement vos plantes pour détecter la présence éventuelle de parasites ou d’une maladie fongique, c’est indispensable pour garder son jardin intérieur en bonne santé.

Les pucerons peuvent poser un sérieux problème pour vos plantes d’intérieur, mais en étant vigilant et en adoptant des méthodes préventives, vous pouvez éviter leur infestation. En utilisant des solutions naturelles pour les éliminer, vous protégez l’environnement et favorisez une croissance saine de vos plantes vertes d’intérieur. Avec ces connaissances à portée de main, vous pouvez désormais agir efficacement contre les pucerons et profiter pleinement de votre jardin intérieur florissant.

parasites

Observez régulièrement vos plantes d’intérieur

Commentaires

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.