Comment cultiver le Cyclamen des fleuristes ?

Comment cultiver le Cyclamen des fleuristes ?

Nos conseils pour conserver vos cyclamens des fleuristes et bien les entretenir

Sommaire

Rédigé le 8 Août 2023  par Marion 6 min.

Le Cyclamen persicum, aussi appelé cyclamen de Perse ou cyclamen des fleuristes, est une petite plante vivace qui enchante nos intérieurs de l’hiver jusqu’au printemps. Il existe désormais plusieurs variétés hybrides, comme ‘Scentsation’ ou ’Lazer Mixed’, proposant des floraisons parfumées blanches, roses, violettes ou rouges.

Frileuses, ces petites plantes seront généralement cultivées en pot, en dehors des régions les plus douces du pourtour méditerranéen où il ne gèle pas ou peu.

Leur culture demandera quelques précautions pour bien fleurir. Voici donc nos conseils pour planter et entretenir vos Cyclamen persicum, afin de pouvoir les conserver facilement d’une année sur l’autre.

cyclamen de perse

Cyclamen persicum

Été Difficulté

Quand planter les Cyclamens des fleuristes ?

La plantation intervient en été lorsque la plante est en dormance, entre juillet et septembre. Choisissez des tubercules sains, qui ne présentent pas de plaies ou de traces de moisissure. Plantez-les rapidement après l’achat.

Vous pouvez aussi acheter vos Cyclamen persicum en godets. La plantation peut alors s’effectuer pratiquement toute l’année. Si vous souhaitez les cultiver en extérieur dans les rares régions du pourtour méditerranéen qui le permettent, évitez toutefois de les planter pendant la période hivernale.

Enfin, le semis à partir de graines est possible, mais il vous faudra être patient pour pouvoir observer les premières fleurs de votre cyclamen. Cette bulbeuse ne fleurit en effet qu’après 2 à 3 ans de culture.

Plantation du Cyclamen persicum en pot

Le contenant

Le cyclamen de Perse peut se cultiver dans divers contenants : pots, jardinières, bacs… Plantes de petites tailles, elles atteignent environ 15 à 30 cm de hauteur pour autant de largeur. Il est donc inutile de choisir un contenant trop profond. Optez pour une profondeur de 40 cm maximum (30 cm suffisent même pour les mini-cyclamens hybrides).

La largeur du contenant dépendra du nombre de cyclamens que vous souhaitez cultiver, sachant qu’une distance de 10 à 15 cm entre chaque est préconisée.

Préférez les contenants en terre cuite, dont la matière poreuse permettra une meilleure aération du substrat et limitera les risques de pourrissement du tubercule, très sensible à l’humidité.

cyclamen de perse

Plantez vos cyclamens dans un pot en terre cuite

Le substrat

Le Cyclamen persicum apprécie les sols plutôt riches en matières organiques, mais surtout bien drainés, pour ne pas retenir l’eau en excès.

Pour la plantation, mélangez :

La plantation

Si vous avez choisi de planter des bulbes de Cyclamen persicum, n’hésitez à les mettre à tremper dans un sceau une dizaine de minutes avant la plantation, afin qu’ils se réhydratent. Leur forme plate particulière peut dérouter certains jardiniers non avertis : pour planter les tubercules dans le bon sens, placez la partie légèrement bombée vers le bas et la partie plus plate vers le haut.

Si vous avez choisi des cyclamens en godet, mettez-les également à tremper dans un sceau ou une bassine avant plantation, afin de bien réhydrater la motte.

Nous vous conseillons de cultiver plusieurs cyclamens ensemble pour créer un effet de masse plus esthétique.

  1. Installez une couche de drainage d’environ 3 à 5 cm au fond de votre contenant (billes d’argile, graviers, tessons de terre cuite, pouzzolane…).
  2. Complétez avec le mélange de substrat.
  3. Préparez les trous de plantation à une profondeur de 5 à 8 cm environ (vous pouvez pour cela vous aider d’un plantoir à bulbes). Les tubercules seront ensuite placés dans les trous, en veillant à les laisser dépasser légèrement du substrat au moment de les enterrer. Plantez les autres tubercules à une distance de 10 à 15 cm environ. Optez soit pour un positionnement en quinconces, soit en ligne.

Si vous avez choisi des plants en godet, placez la motte dans le contenant, puis complétez de substrat.

  1. Tassez légèrement avec les doigts.
  2. Arrosez modérément.

L’exposition

Le Cyclamen persicum apprécie naturellement les zones de sous-bois ombragées ou mi-ombragées.

Pour assurer une bonne floraison, offrez-lui donc un emplacement lumineux, mais impérativement abrité des rayons directs du soleil. Evitez de le placer derrière une fenêtre exposée. En dehors de périodes de gel, il est possible de sortir vos cyclamens en pot à l’extérieur (en situation abritée des vents froids et pluies dominantes).

En intérieur, évitez également les sources de chaleur proches (radiateurs, cheminée, plaques de cuisson…) et les zones soumises aux courants d’air. Notre cyclamen appréciera mieux les pièces fraîches de l’habitation que celles trop chauffées. Une température de 12 à 16°C peut ainsi amplement lui suffire, en évitant de dépasser 20°C.

Une fois la période de dormance entamée en été, laissez vos cyclamens en pot dans un lieu frais mais sec, ombragé ou semi-ombragé.

cyclamen de perse

Ne sortez vos Cyclamens de Perse à l’extérieur que hors période de gel et en situation abritée

Entretien du Cyclamen persicum en pot

L’arrosage

L’arrosage est l’un des points clés pour réussir la culture des cyclamens de Perse et les conserver longtemps d’une année à l’autre.

Pour faire simple, le substrat devra rester plutôt frais (humide mais sans excès) pendant la période de croissance et de floraison. Pendant la période de dormance estivale, le substrat devra au contraire rester bien sec. Le cyclamen de Perse n’apprécie en effet pas du tout l’humidité pendant l’été.

Arroser de façon modérée mais régulière, dès que le substrat devient sec sur les premiers centimètres. Evitez impérativement de mouiller le feuillage ou le tubercule pour limiter l’apparition de maladies cryptogamiques auxquelles notre plante est sensible.

Préférez un arrosage soit :

  • délicatement sur les rebords du contenant, en évitant bien le pied de la plante ;
  • par capillarité, en remplissant la coupelle et en laissant le substrat s’imbiber d’eau ;
  • par bassinage, en plongeant le contenant dans quelques centimètres d’eau jusqu’à ce que le substrat soit humide.

Videz systématiquement la coupelle au bout d’une vingtaine de minutes s’il reste de l’eau, afin de limiter les risques de pourrissement du tubercule.

Lorsque le feuillage commence à jaunir en fin de printemps, stoppez les arrosages. Vous pourrez les reprendre à l’automne, dès que les premières poussent montreront le bout de leurs feuilles.

Si les fleurs s’affaissent ou manquent de vigueur, cela peut être le signe d’un manque d’eau.

À l’inverse, si les feuilles jaunissent et deviennent molles pendant la période de floraison, il est possible que votre Cyclamen persicum soit trop arrosé.

La fertilisation

Les cyclamens de Perse en pot vont avoir besoin de fertilisation pendant la période de floraison. Le substrat épuise en effet plus rapidement ses réserves nutritives qu’en pleine terre.

Choisissez un engrais liquide à diffusion rapide ou un engrais solide (bâtonnets) à diffusion lente. Optez pour des fertilisants adaptés, comme les engrais pour plantes fleuries ou les engrais spéciaux jardinières et potées.  

Respectez toujours les précautions d’emploi, qui varient selon les produits.

 

La taille

Éliminez les fleurs fanées avec leurs tiges au fur et à mesure, à l’aide d’un sécateur propre.  Ce geste permet de rallonger la durée de floraison.

Supprimez également les feuilles fanées petit à petit.

 

Le rempotage et la division

Le rempotage intervient lors de la période dormance des cyclamens en été, si les plantes deviennent moins florifères et semblent à l’étroit.

 

Les parasites et maladies

Les Cyclamen persicum sont très sensibles aux excès d’humidité, qui peuvent entraîner le développement de maladies cryptogamiques (champignons). Ils sont particulièrement sujets au botrytis, aussi appelé pourriture grise, ou encore à la fusariose, qui altère le tubercule et fait jaunir le feuillage.

Pour limiter les risques :

  • n’arrosez jamais le feuillage ou le tubercule de vos plants ;
  • choisissez un lieu de culture bien aéré, pas trop chaud (< 25°C) ;
  • évitez les excès d’engrais azotés ;
  • éliminez les feuilles dès les premiers signes de jaunissement ou flétrissement.

L’hivernage

Les cyclamens des fleuristes ou Cyclamen persicum hybrides sont nettement moins rustiques que d’autres de leurs congénères, c’est pourquoi ils sont souvent cultivés en intérieur. L’espèce type supporte au maximum des températures jusqu’à -3 à -5° environ, quand les autres variétés supportent à peine la moindre température négative.

Dès l’automne, rentrez vos cyclamens en pot en intérieur dans une pièce pas trop chaude, ou hivernez-les en véranda ou serre froide.

Commentaires

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.