Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
cacher un bac à compost
conseil

Comment cacher un composteur ?

Idées et conseils

Fabriquer son compost maison, c’est bien ! Voir son bac à compost trôner dans le jardin, c’est beaucoup moins agréable, surtout quand on dispose d’un petit jardin ou d’un jardin de ville où il est difficile de le positionner différemment dans l’espace imparti. Car un composteur ce n’est souvent pas très esthétique, même en bois, et l’on préfère le garder à distance de son angle de vue depuis la maison, ou quand on se promène dans un plus grand jardin. Il existe plusieurs moyens d’y remédier, en camouflant votre tas de compost soit par du végétal soit par des structures ad hoc.

Découvrez quelques astuces faciles et rapides à mettre en œuvre pour dissimuler au mieux votre coin de compostage, quelle que soit la taille de votre jardin.

comment cacher un coin compost, composteur

Composteur en plastique à couvercle, ou bien ouvert en bois, l’esthétique n’est pas au rendez-vous…

Petit jardin : un claustra pour une grimpante

Dans un petit jardin, on a souvent un composteur de 150 L ou de 300 L, muni d’un couvercle. Bien pratique pour récupérer le compost mûr en bas avec la trappe prévue pour y accéder, il nécessite cependant un peu d’espace autour pour pouvoir amener les déchets végétaux et récolter son compost.

Installer une palissade ou un claustra sur lequel vous ferez pousser une plante grimpante est alors un moyen très pratique pour cacher votre bac à compost. Vous installez ce « paravent » contre la partie qui ne demande pas d’accès (le côté du composteur), en réservant un accès sur le côté pour le passage.

A peu de frais, vous pouvez réaliser votre palissade vous-même avec de belles branches récupérées ou en bricolant un claustra avec des planches de bois. Vous pouvez aussi investir dans un treillis en bois à croisillons, parfait pour guider la grimpante, ou un ou deux claustras en noisetiers à l’effet à la fois naturel et contemporain. Un claustra en métal est également possible, du moment que la structure soit suffisamment solide pour supporter une plante grimpante, idéalement persistante, vigoureuse, se comportant bien à mi-ombre (exposition de prédilection du composteur)… sans être trop envahissante : chèvrefeuille parfumé (Lonicera Henryi ou Lonicera japonica ‘Mint Crisp’), Trachelospermum, clématites armandii, houblon, aristoloche, etc. Avec un claustra très esthétique ou moderne, du type ajouré, vous pouvez même vous contenter d’une plante caduque qui viendra juste agrémenter la zone à la belle saison (Ipomée, clématite ou chèvrefeuille caduque).

Le plus : un résultat immédiat et très esthétique pour les petits jardins.

comment cacher un coin compost, composteur

Palissade et chèvrefeuille… le tour est joué !

Jardin moyen : une haie brise-vue

Dans un espace un peu plus grand, on peut se permettre d’installer une haie brise vue qui servira d’écran visuel pour cacher votre tas de compost ou votre composteur. Le composteur étant en général d’une hauteur d’1 m, vous avez un choix très large dans la gamme des arbustes de haie pour le dissimuler, que vous choisirez entièrement persistants. Vous garderez un espace suffisant entre le bac à compost et le développement de votre haie, soit 1 à 2 m de marge.

Certes, vous devrez avoir la patience d’attendre 2 à 3 ans que votre haie s’étoffe et prenne sa place pour former l’écran attendu, et devrez sortir votre cisaille de temps à autres sur certaines espèces, mais vous obtenez un résultat très ornemental quand vous placez vos arbustes en forme courbe ou en forme de « S » renversé, et que vous choisissez des feuillages attractifs, panachés, voire des arbustes fleuris. 

Parmi les arbustes intéressants pour ce type de haie qui se doit d’être suffisamment compacte de pousse rapide : Fusains panachés persistants et Berberis persistants, Abelias, Lonicera nitida Dans un très grand jardin, ce peut être une belle haie de charmille.

Le plus : un camouflage se fondant dans le jardin, efficace et très naturel.

Abelia grandiflora et Lonicera nitida ‘Baggesens Gold’ (photos : Leonora Enking)

Pour tous les jardins : derrière une cabane, un gros buisson ou une trilogie graphique

Si vous prévoyez un cabanon de jardin dans votre aménagement, ou si vous en avez déjà un à disposition, l’idéal et le plus simple consiste bien sûr à disposer votre bac à compost juste derrière celui-ci. Votre abri de jardin ou une serre fera office de brise-vue sans que vous ayez d’autre stratagèmes à utiliser !

Sinon, une option plus végétale consiste à planter devant un gros buisson persistant et dense poussant bien à l’ombre ou mi-ombre (Choisya, Fusain à port large, Escallonia ‘Apple Blossom’ à croissance rapide, une belle Osmanthe conviendra également très bien (comme l’Osmanthe ‘Gulftide’).

Vous pouvez enfin exploiter la silhouette graphique de certains arbres ou arbustes pour les grouper par trois, et en faire des attraits visuels faisant oublier le bac ingrat : trois fusains à port fastigié comme les superbes ‘Benkomasaki’ ou ‘White Spire’ (des conifères sont à éviter de par leur croissance généralement lente). Vous pouvez aussi opter pour un autre type d’arbuste, en choisissant de  le tailler de façon graphique, de façon à attirer le regard sur l’arbuste et non sur ce qu’il cache… ça marche ! Par exemple un Pyracantha façonné comme un fruitier en espalier, qui se couvrira de fleurs au printemps, et de baies rouges ou orangées en hiver.

Le plus : des paravents végétaux très ornementaux.

comment cacher un coin compost, composteur

Escallonia ‘Apple Blossom’ et Fusain érigé ‘Benkomasaki’

Aménager un espace décoratif et créatif !

Dans les jardins où l’on dispose d’un peu de place (et de matériaux), on dispose en général d’un plus grand composteur, voire de plusieurs à stades de maturation différents. On peut alors s’aventurer à aménager un coin compost qui s’intègrera naturellement dans l’environnement. Afin de le fondre au mieux dans la nature, essayez de jouer sur l’aspect verdoyant et boisé en utilisant au maximum des matériaux du jardin, pour pouvoir en même temps les recycler :

  • cannes de bambous que vous planterez dans le sol côte à côte à des hauteurs différentes pour un bel effet, ou en mode portillon sauvage, ou encore associées à de la brande de bruyère ou des canisses en forme de U autour du composteur

comment cacher un coin compost, composteur

  • plessage de branches de saules ou de noisetiers pour constituer une haie aussi belle que créative
  • création d’un abri de jardin intégrant votre compost sur le côté (il ne devra jamais être recouvert d’un auvent),
  • portillons anciens dans leurs jus (rouillés !), ou structures métalliques suffisamment couvrantes, que vous implanterez devant votre bac : ceci produira un endroit très original dans le jardin que vous pourrez accompagner de petits arbustes

comment cacher un coin compost, composteur

  • Création d’une structure en saule ou en osier  détournant l’attention !
  • ganivelles détournées dans un  jardin de bord de mer
  • Petite construction mêlant pierres ou briques et bois… Laissez parler votre créativité !

Le plus : c’est votre propre création, et un endroit singulier !

Articles connexes


conseil

8 arbustes persistants à croissance rapide

Lire la suite +

conseil

10 arbustes persistants rustiques

Lire la suite +

Blog

Réussir son compost en 5 points

Le compost "maison" est traditionnellement récupéré et utilisé au printemps et à l'automne. À l'ouverture...
Lire la suite +

Blog

Jardin et enfants : idées et solutions pour intégrer cabane, trampoline etc.

Avec l'arrivée des beaux jours, les enfants réinvestissent le jardin. Les voir à nouveau sortir...
Lire la suite +

Blog

Abri de jardin : 6 idées déco pour le personnaliser et l'intégrer

Nous avons tous des rêves. Plus ou moins ambitieux, plus ou moins réalistes : une cabane...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Jardiner sans se planter

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante n'a pas la couleur ou la hauteur souhaitées
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin