Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
conseil

Cicadelle, cercope et crachat de coucou

Identification et traitement

La cicadelle est un petit insecte piquer-suceur au même titre que le puceron. Les cicadelles écumeuses les plus fréquentes sont le cercope des prés et la cicadelle verteLa cicadelle écumeuse dépose une bave mousseuse, que l’on appelle le « crachat de coucou », sur ses oeufs et ses larves pour les protéger du dessèchement et des prédateurs. On peut observer cette bave en été sur diverses plantes, herbacées ou ligneuses, du jardin.

La cicadelle blanche (pruineuse) est considérée comme nuisible et sévit dans les jardins du sud de la France.

D’une manière générale, le préjudice est d’ordre esthétique mais que faire lorsque que les cicadelles deviennent trop nombreuses ?

Les cicadelles ou cercopes

  • Le cercope des prés

– Description

Le cercope des prés (Philaenus spumarius) est largement répandu en Europe. Il mesure de 5 à 7 mm. Son corps est de couleurs (de gris clair à noirâtre) et dessins très variables.

Les larves sont souvent groupées et se développent dans un amas mousseux, blanc, plutôt allongé que l’on appelle communément « crachat de coucou », « crachat de Marie » ou encore « écume printanière », sur la plante nourricière. Cette mousse, obtenue en soufflant de l’air dans l’urine riche en albumine, protège les larves.

Cercope des prés (Gilles Gonthier, Flickr).

– Plantes hôtes

La larve du cercope vit dans les masses écumeuses sur diverses plantes herbacées et ligneuses : genêt, jonc, olivier, rosier, fraisier et saule notamment.

  • La cicadelle verte

– Description

La cicadelle verte (Cicadella viridis) mesure entre 5 et 10 mm. Les ailes de la femelle sont généralement vertes tandis que celles du mâle sont variables (bleuté, brunes…) et le premier segment du thorax est jaune et vert.

Cicadelle verte (Sanja565658, Wikipédia)

– Plantes hôtes

Très fréquente, on la retrouve aussi bien sur les plantes herbacées que sur les arbres et arbustes : rosier, ronce et arbres fruitiers par exemple.

  • La cicadelle blanche ou pruineuse

– Description

Originaire d’Amérique du Nord, la cicadelle blanche, aussi appelée la cicadelle pruineuse (Metcalfa pruinosa) est un insecte dont la couleur varie du gris clair au gris foncé qui sévit dans le sud de la France.

La larve sécrète une couche cireuse, la pruine, sur les plantes hôtes qui lui sert à se cacher. Cette pruine favorise le développement d’un champignon, la fumagine.

Elle a également la particularité d’exsuder un miellat recherché par les abeilles qui le transforment en miel. Une aubaine pour certains apiculteurs qui récoltent ainsi le miel de Metcalfa.

À gauche : Larve de cicadelle blanche – À droite : cicadelle blanche adulte (Didier Descouens, Wikipédia)

– Plantes hôtes

On retrouve la cicadelle blanche sur les érables, les cornouillers, les saules… mais aussi sur les cultures fruitières comme la vigne, les agrumes, les abricotiers, les pêchers…

Ce n’est que lors d’une infestation vraiment importante que la cicadelle blanche peut provoquer la mort du végétal.

Les dégâts observés sont le plus souvent un affaiblissement des plantes consécutif aux piqûres des insectes mais surtout au développement de la fumagine. Ce champignon noir recouvre les feuilles et nuit à la photosynthèse.

Traitement contre la cicadelle

La plupart des cicadelles sont inoffensives et n’ont que peu d’effet sur vos plantes. Elles sont, en général, en trop petit nombre pour occasionner des dégâts. Au pire, on observe un léger retard de croissance voire une décoloration des feuilles.

En revanche, si vous jugez leur présence trop inesthétique, vous pouvez :

  • passez un jet d’eau ou plus simplement avec le pouce pour déloger la bave. Ainsi privée de sa protection, la larve dépérit,

Le « crachat de coucou » protège les larves.

  • luttez contre la cicadelle blanche par des pulvérisations de savon noir. Dans un pulvérisateur, diluez 10 à 20 g de savon noir dans 1 litre d’eau tiède (ne rajoutez pas de soufre !). Mélangez bien, attendez le complet refroidissement et pulvérisez le mélange sur les plantes infestées, de préférence le soir et par temps humide.
  • introduire la petite guêpe parasitoïde, Neodryinus typhlocybae, est un prédateur naturel qui pond ses œufs dans les larves de la cicadelle blanche,

En prévention

La meilleure des préventions contre les cicadelles reste de favoriser les auxiliaires !

  • Invitez les oiseaux insectivores particulièrement les mésanges bleues en installant des nichoirs (diamètre du trou de 26 à 28 mm).

Mésange bleue, prédateur naturel des cicadelles.

  • Sachez aussi que certaines espèces de coccinelles, les punaises prédatrices, les araignées mangent les cicadelles.
  • Enfin, les lézards seraient friands de la cicadelle blanche.

Articles connexes


Blog

Mésanges : l'insecticide qui gazouille

Et oui, chez nous, l'insecticide est naturel et en plus, il gazouille. Cette semaine, au...
Lire la suite +

conseil

La protection naturelle des cultures

Lire la suite +
1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile ( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire