Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Toutes les plantes supportant la sécheresse d'Aurélien Davroux - Editions Ulmer

Encore un livre traitant des plantes résistantes à la sécheresse, me direz-vous ? Oui, mais celui-ci s’adresse plutôt aux jardiniers de la moitié nord de la France, qui découvrent depuis quelques années que la canicule et le manque d’eau peuvent aussi les toucher. La lente modification du paysage qui nous entoure et l’aspect bien triste de notre jardin en été entraînent une réflexion sur la façon de l’aménager avec d’autres plantes, plus économes en eau. Tant pour des raisons économiques, éviter de voir gonfler la facture d’eau, que pour des raisons morales, qui nous poussent à devenir plus vertueux en économisant cette ressource naturelle. L’auteur l’a bien compris : il ouvre une piste intéressante, et suffisamment dégagée pour être suivie par tous les amateurs de jardins, débutants ou confirmés. Suivez le guide !

Aurélien Davroux, ingénieur horticole de formation, gérant un grand jardin d’essais dans le Pas-de-Calais, et expert-conseil indépendant en aménagement végétal (PHYTA Conseil) et biodiversité auprès des acteurs publics et privés, maîtrise son sujet. Il le partage avec nous, avec passion et en toute modestie dans cet ouvrage édité chez Ulmer.

Des plantes de terrain sec adaptées au Nord de la Loire

Ce guide, qui présente plus de 450 plantes, connues ou plus rares, fait la part belle aux espèces botaniques et aux plantes sauvages, sans pour autant oublier les meilleures variétés qui en sont issues. Aurélien Davroux nous prévient d’emblée : « Les situations très particulières (bord de mer, littoral méditerranéen, haute montagne…) ne sont pas toutefois l’objet de ce livre ». En effet, vous n’y trouverez pas un inventaire des plantes de garrigue, souvent trop exigeantes en matière de sol et de climat pour pouvoir s’adapter partout. En revanche, l’auteur nous propose une riche sélection d’espèces économes en eau mais également résistantes au froid humide, acclimatables sur une très grande partie de notre territoire, jusqu’en Belgique.

Les plantes et la sécheresse

La première partie de son ouvrage aborde de façon exhaustive, dans un style toujours très abordable et avec beaucoup de pédagogie, la problématique de la sécheresse au jardin. Celle que l’on perçoit, mais aussi celle qui se cache. Le jardinier y trouvera de nombreux conseils de bon sens pour gérer le manque d’eau. Un petit tour dans le monde des plantes de milieux secs nous fait découvrir l’incroyable diversité de cette flore et les stratégies d’adaptation originales que ces plantes ont mises au point pour survivre dans leur environnement. Avec leur aspect souvent inhabituel, ces végétaux titillent notre curiosité et nous invitent à les accueillir au jardin.

Concevoir et créer un jardin économe en eau

La dernière partie de cet ouvrage, la plus copieuse, s’attache à regrouper les plantes selon l’usage que le jardinier leur destine. Aurélien Davroux nous invite ici à visiter le jardin sans arrosage de la cave au grenier : du couvre-sol au bosquet en passant par le massif de fleurs et la haie, du plein soleil à l’ombre, des rocailles et talus secs aux racines des grands arbres, du mur exposé plein sud à la muraille privée de soleil toute l’année.

Mon avis de jardinière « provençale »

Sensibilisée depuis des années aux problèmes de sécheresse récurrents, je me suis très vite portée volontaire au sein de l’équipe édito de Promesse de Fleurs pour découvrir et vous faire découvrir cet ouvrage. Pour un premier livre, Aurélien Davroux vise juste, et cet opus devrait aiguiser l’appétit de nombreux jardiniers. Il apporte d’ailleurs régulièrement sa contribution à notre site. Véritable mine d’informations, ce livre de 320 pages regorge non seulement de plantes mais aussi d’astuces, d’idées d’association, de découvertes heureuses et de conseils pratiques, insérés fort à propos sous forme d’encarts. De nombreuses illustrations de plantes in situ facilitent la lecture tout en donnant forme et vie aux végétaux cités.

Bien entendu, le choix des plantes reste subjectif et peut-être discuté. J’avoue avoir été parfois un peu déroutée par la présence dans cette sélection d’arbustes tels que le caroubier, le Fremontodendron de Californie ou encore la germandrée arbustive, difficiles à réussir en dehors de leur climat de prédilection, typiquement méditerranéen. Inversement, j’ai regretté de ne pas y retrouver le Bambou sacré (Nandina domestica), un arbuste si facile à réussir même en terrain très sec et calcaire, y compris à l’ombre.

L’abondance nuit aussi parfois à la clarté, et l’on perd parfois un peu son chemin dans cet ouvrage qui demande à être lu à plusieurs reprises. Cela tient peut-être aussi au format choisi : broché, 22.1 x 17.2 x 2.5 cm, un peu petit pour un contenu si riche.

Pour finir, si vous pensez qu’il existe une autre manière de jardiner et de percevoir le jardin, « Toutes les plantes supportant la sécheresse » est fait pour vous ! Sans prétendre donner de recette miracle, ce guide ouvre de vastes horizons sur toute une gamme de végétaux que l’on a bien envie d’expérimenter au jardin.

Toutes les plantes supportant la sécheresse d'Aurélien Davroux

Editions Ulmer - 320 pages - Prix : 24,90€

ISBN : 978-2-37922-081-4

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)
Laisser un commentaire