Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

L'urine au jardin : une vraie bonne idée ?

"J'fais pipi sur l'gazon, pour arroser les coccinelles..." Vous connaissez la chanson ? Et bien, figurez-vous qu'elle revient à la mode et l'on parle de plus en plus de l'utilisation de l'urine au jardin. Ou, pour être plus précis, on en reparle car faire pipi dans son jardin pour faire pousser les plantes (ou juste pour le plaisir !) était une pratique courante jadis, dans nos campagnes.

Mais est-ce vraiment efficace ? L'urine humaine peut-elle remplacer nos fertilisants habituels ? Arroser au pipi est-ce une panacée ? Est-ce que cela n'apporte pas des maladies ? Vérifions tout cela !

L'urine comme engrais : un concentré d'azote

L'urine humaine est naturellement riche en azote. Elle peut d’ailleurs servir pour corriger une faim d'azote. Pour être précis, l'urine contient de l'urée qui se transforme par réduction en gaz ammoniacal NH3 (c'est l'odeur !). Ce dernier peut, suivant la température et la biologie du sol, se réduire de nouveau en ammonium NH4+, ce qui est bien ; ou s'oxyder en nitrate NO3-, ce qui est moins bien... Mais ces deux composés chimiques peuvent être directement assimilés par les racines des plantes. Ils rentrent d'ailleurs dans ce qu'on appelle le cycle de l'azote. 

L'urine contient aussi du Phosphore, du potassium, du soufre, du magnésium et divers autres oligo-éléments.

La composition diffère de l'alimentation de la personne : la teneur en azote oscille entre 3 et 6 g/litre tandis que pour le phosphore et le potassium, on tourne aux alentours d'1 g/litre en moyenne.

Tout cela fait de l'urine, un engrais équilibré et directement assimilable pour les plantes.

Mais, comme toute chose, il faut bien l'utiliser !

faire pipi au jardin

L'urine au potager

Dans un sol bien amendé à la base (à l'aide de compost ou de fumier), l'utilisation de fertilisant liquide n'est pas réellement utile. Mais en appoint, l'urine peut être utilisée diluée à raison de 100 ml dans 1 litre d'eau, toutes les deux semaines et durant la phase de croissance des plantes

Attention donc à ne pas donner cet "engrais" à des semis ou des plantes trop jeunes. Celles-ci vont alors produire des tiges et du feuillage au détriment du système racinaire, causant des problèmes par la suite. Ces plantes auront du mal à aller chercher l'eau et les nutriments, et seront moins résistantes. 

L'urine dans le compost

L'urine au compost accélère la décomposition des matières organiques.

A forte dose cependant, l'urine est toxique pour les vers de terre, les vers de compost et les autres organismes vivants du sol. Pensez donc à utiliser l'urine avec parcimonie ou à la diluer à raison de 250 ml d'urine pour un litre d'eau à minima. 

L'urine dans les autres parties du jardin 

L'urine est un engrais azoté puissant. Un surdosage à certains endroits du jardin va favoriser la prolifération de plantes dites nitrophiles : ortie et liseron en tête. Vous pouvez même dans certains cas extrêmes "brûler vos plantes". Prudence donc...

Si on a pris soin de placer une fumure à la plantation et de garder un sol vivant et en bonne santé, un engrais azoté est rarement utile pour les plantes ornementales : arbres, arbustes et même vivaces. 

En pot ou en jardinière, en revanche, cela peut être une bonne solution de remplacement des fertilisants liquides habituels. Là aussi, gardez à l'esprit de diluer l'urine : 50 à 100 ml d'urine par litre d'eau. Et de n'apporter votre mixture (ou miction...) qu'une fois toutes les deux semaines

manneken pis

L'urine ? Beurk ?

C'est surtout en occident que nous gardons des réticences à utiliser les excrétions humaines et animales. On utilise fréquemment l'urine en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. Et de nombreuses recherches agronomiques sont en cours pour chiffrer l'impact réel de cette pratique : pour l'instant les résultats sont plus qu'encourageants.

Le pipi, ça pue ! 

L'urine, même diluée, présente une odeur désagréable durant sa dégradation. Un stockage durant une semaine remédiera à ce problème. Sur un sol sain et équilibré, la dégradation de l'urine se fera très vite, ce qui limitera dans le temps cette odeur désagréable

Le pipi, c'est pas propre ! 

L'urine est naturellement stérile chez une personne saine. En revanche, il faut éviter d'utiliser au potager les urines d'une personne présentant une infection bactérienne : notons qu'un stockage relativement long (au moins un mois) permet d'éliminer les éventuels pathogènes. Et a contrario, évitez aussi d'utiliser de l'urine d'une personne sous médication, surtout sous antibiotiques.

Remarque : à noter aussi que l'urine peut apporter une trop forte salinité sur les sols sensibles

Conclusion 

Si on passe le cap de la répulsion à utiliser nos propres excrétions, l'urine peut se révéler un fertilisant efficace. Gardons toutefois à l'esprit de ne pas l'utiliser pure, pas trop souvent et uniquement si nécessaire. Bref, les précautions d'usage d'un véritable engrais ! L'idéal est aussi de stocker au préalable l'urine pour éviter les pathogènes et réduire considérablement l'odeur.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(6 votes, moyenne: 4.5 sur 5)

7 réflexions au sujet de « L'urine au jardin : une vraie bonne idée ? »

  • Denis M

    En voila une drole d'idée! Désormais j'irai plus souvent faire pipi dans mon jardin merci pour ces information capitales.
    Bonne continuation
    Denis M

    Répondre
  • VJ

    Je ne sais pas si vous avez déjà utilisé l'urine : car dans mon expérience, au contraire, l'urine "fraîche" ne sent pas : c'est l'urine conservée qui sent "mauvais".

    Répondre
    • Olivier

      L'urine ne sent que durant sa dégradation car il y a une libération de différents composés dont l'ammoniaque. Avant et après cela, l'urine, en effet, ne comporte aucune odeur.

      Répondre
  • jennifer

    bonjour!nous aimerions brancher des pissotières sur bidons pour conserver ce précieux liquide,mais il serait alors conservé dilué au quart(évaluation de la quantité d'eau de chasse ajouté à nos pipis).Nous ne manquons pas de bidons pour le stockage,mais nous nous demandons si l'urine se conserve aussi diluée ou si on risque des soucis?

    Répondre
  • Anne

    Bonjour
    Je l’ai utilisé l année dernière sur des rosiers et vivaces
    Avec de l urine que j avais conservée
    Un an au fond du jardin
    Il y as eut un mieux
    Mais s est pas évident de faire faire pipi dans un sceau donc je suis la seule à le faire

    Répondre
  • eric bruyère

    bonjour
    pour ma part j'urine dans un entonnoir placé sur un bidon avec une balle de ping -pong dedans pour éviter les sorties d'odeur et personne ne remarque . l'hiver les bidons s'accumulent et je viens de faire un apport sur les fruitiers (gros besoins en période de débourrement et de floraison ou plutôt nouaison) ainsi que sur les petits fruits démarrés.
    ps: l'hiver j'ai un bidon de 5l dans la maison ( 40 à 60l par mois)

    Répondre
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin