Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander

Érables du Japon, attention à la verticilliose !

Les érables du Japon sont sensibles à une maladie très fréquente , la verticilliose. Cette maladie est provoquée pour un champignon , le verticillum, qui pénètre par les racines et obstrue les canaux de sève. Privé de sève l'arbre dépérit, ses rameaux se dessèchent et il meurt. Tous les érables japonais sont sensibles à ce champignon et il n'existe à l'heure actuelle aucun traitement curatif. Comment faire pour avoir des érables du Japon sains et en bonne santé ? On vous explique tout !

Acer palmatum Dissectum Garnet Acer palmatum Dissectum Garnet

C'est dans le sol que tout se joue !

Le verticillium vit et se développe dans les sols lourds, humides et peu filtrants, typiquement les sols argileux et les sols qui collectent les eaux de pluie. C'est dans ce milieu humide que les spores vont proliférer et que le champignon va étendre son réseau. Si vous plantez un jeune érable dans ce bouillon de culture, vous pouvez être sur que ses racines seront contaminées en seulement quelques mois.

A savoir: Le verticillium est en tout point comparable dans son mode de propagation comme dans son mode d'infection au phytophthora, un autre champignon qui parasite de la même manière un grand nombre d'arbustes de terre de bruyère comme les  Rhododendrons, Kalmias, Daphnés...  Tout comme le verticillium, le phytophthora se propage dans les sols lourds et humides.

La plantation, une étape déterminante pour la suite

Avant de planter, assurez-vous que votre sol soit compatible avec la culture de l'érable du Japon. Votre sol est léger, filtrant et riche en humus?  Pas de problème, vous pouvez planter les yeux fermés en faisant attention tout de même à ce que le sol ne forme pas une cuvette, préférez les endroits ou le sol est légèrement surélevé.

Votre sol est lourd et argileux et vous voulez quand même planter un érable ? Choisissez d'abord un endroit impérativement surélevé ou pentu : un talus, une butte, une rocaille... afin que l'eau de pluie ne vienne pas stagner au pied. Préparez une fosse de plantation digne de ce nom : creusez un trou de 50 à 80 cm de profondeur et utilisez un substrat composé d'1/3 terre végétale, 1/3 pouzzolane et 1/3 terreau de feuille. Puis plantez la motte de votre érable au niveau du collet et arrosez !

Vous voulez planter en pot ? Assurez-vous que le fond du pot soit percé puis disposez une couche de 10cm de billes d'argile au fond. Préparez ensuite un substrat riche et drainant, composé à parts égales de terreau et pouzzolane. Puis plantez votre érable au niveau du collet.

Acer palmatum Trompenburg (1 et 2), Acer palmatum Osakazuki et Acer palmatum Dissectum

De l'eau, point trop n'en faut !

Comme vous le savez maintenant, c'est dans un sol trop humide que le verticillium se développe. Donc l'arrosage, chez les jeunes sujets plantés, devra se faire avec parcimonie et discernement. En pleine terre, arrosez à la plantation puis laissez le sol sécher entre deux arrosages. C'est en été que l'arbuste demande de l'eau, pas avant, ni après. Vous pouvez disposer un paillage en fin de printemps de façon à maintenir le sol frais durant l'été et arroser une fois par semaine maximum durant les fortes chaleurs. En pot, vous arroserez une à deux fois par semaine en cas de fortes chaleur pas plus. Avant d'arroser, tâtez le substrat, si le doigt ressort mouillé, n'arrosez surtout pas et laissez la terreau sécher.

C'est en été, lorsque l’atmosphère s'assèche, que le feuillage des érables souffre. Et c'est à ce moment précis qu'on est tenté d'arroser en abondance. Il ne faut donc pas confondre manque humidité dans l'air et manque d'humidité au sol. Si le feuillage sèche et brûle en été il suffit d'arroser légèrement le feuillage (le soir ou la matin) et de protéger l'arbuste du vent, en plantant au préalable quelques persistants non loin.

Des sujets adultes plus résistants mais pas exempts

Même en respectant toutes ces bonnes consignes de plantation votre arbuste n'est pas à l'abri d'une éventuelle attaque fongique.  C'est souvent au bout de quelques années de culture (2-3 ans généralement mais parfois beaucoup plus) que le champignon montre sa présence.

Comment le voir ? Au printemps, lorsque l'arbuste bourgeonne, un ou plusieurs rameaux contaminés vous se développer de manière anarchique. Leurs bourgeons vont commencer à débourrer plus tardivement que les autres et se mettre à sécher d'un coup, comme si l'arbuste manquait d'eau. Le rameau va continuer à sécher, puis mourir, dénaturant  au passage la silhouette de l'arbuste.

Que faire?  Rien! Si ce n'est couper en hiver le rameau mort puis attendre la repousse. L'arbuste va ainsi lutter pendant plusieurs années contre le champignon et former de nouveaux rameaux ou reconstituer l'aubier de son bois mort. Parfois c'est le champignon qui gagne, surtout si les conditions de culture sont mauvaises. Mais bien souvent c'est l'érable qui prend le dessus et supplante le champignon.

L'aubier de ce rameau adulte est en train de se reconstituer. D'ici quelques années il n'y aura plus de trace de l'attaque sur ce rameau.
Ce jeune érable Orange Dream, planté dans un sol trop lourd à été attaqué sur la quasi totalité du branchage. De nouvelles branches se sont formées. Il va être transplanté dans un sol plus léger !

 

 

 

 

Articles connexes

1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile (4 votes, moyenne: 4.75 sur 5)

60 réflexions au sujet de « Érables du Japon, attention à la verticilliose ! »

  • Bertrand Barnet

    Un grand merci de cet article,simple et clair !!C'est l'hiver que tout se joue.
    En fin d'hiver si j'ai un doute, je gratte à l'ongle un peu l'écorce si c'est verdâtre ou jaune gris, j'enlève la branche

  • Riffault Annie

    Cet article me donne de l'espoir pour mon érable qui a perdu la moitié de ses feuilles, brûlées en une seule journée au cours de l'été dernier. J'ai coupé à la fin de l'automne les parties atteintes, peut-être à tort, mais il repart cette année avec une belle croissance. Merci de nous donner des armes pour combattre la verticilliose !

  • DELABARRE

    Bonjour Michael
    Il y 15 jours j'ai eu la mauvaise idée d'arroser mon érable du Japon,planté en extérieur, âgé de 10 ans environ et MAGNIFIQUE avec un engrais type plante verte ....en peu de jours il a dépéri pour finalement mourir; j'ai lu votre article et commence à comprendre mon erreur !
    le prochain,dois je le planter dans de la terre de bruyère (c'est ce que j'ai lu dans certains catalogues ) ?
    Merci d'avance et cordialement

  • Wallace Fery

    Pour lutter contre ce champignon essayer une cuillère de bicarbonate de soude dans un vaporisateur d'eau et asperger la terre et les branche atteinte

    PS: Excuser mon Orthographe

  • Jocelyn Boucher

    Sur mon érable japonais les feuilles on des tache comme beige est-ce un symptôme de verticillum

    • Michael

      Bonjour,

      Non pas du tout soyez rassuré; les taches peuvent être dues à un choc thermique (l'eau froide sur le feuillage chaud) ou à une insolation. Pour rappel les symptômes de la verticilliose se caractérisent par des rameaux entiers dont le feuillage semble manquer d'eau et l'apparition de taches jaune-orange.

  • Anaïs

    Bonjour et merci beaucoup pour cet article.
    je cherche désespérément des essences d'arbustes pour remplacer des érables japonais que la verticilliose a définitivement fait mourir dans un jardin sur dalle, j'ai contacté des pepinièristes qui m'ont donné une petite liste d'arbres resistants à ce champignon: alnus, betula, carpinus, fagus et populus, mais aucun de ces arbres n'arrivent vraiment à me convaincre... Auriez vous d'autres idées?
    Je ne sais plus trop vers qui me tourner

    • Michael

      Bonjour,

      Du coté des petits arbustes résistants à la verticilliose vous avez les: Deutzias, Weigelias et Hortensias et du coté des grands arbustes, à peu près tous les conifères sont résistants. Voilà qui vous donne un choix plus large.

  • Dhainaut

    J'ai un acer palmatum depuis 5ans et cette annee des tâches blanches sont apparues,j'ai traité et par la suite le feuillage c'est recroquevillé et s'est dessèche. Que puis je faire? Merci

    • Michael

      Bonjour,

      Les taches blanches peuvent être dues à l’oïdium (en automne c'est tout à fait normal) mais les premiers symptômes de la verticilliose commencent de la même manière que le description que vous faites, difficile donc de vous donner un conseil fiable à ce stade. Ceci étant, je vous conseille de traiter vos arbuste à la bouillie bordelaise de manière préventive lorsque ses feuilles seront tombées (courant décembre/ janvier). Puis, supprimez le bois mort en fin d'hiver (ne taillez surtout pas les branches saines) et appliquez un produit désinfectant comme du goudron de Norvège sur les plaies.

  • Clerc

    Bonjour , j ai deux érables maiS ils n'ont jamais fleuris celas
    fait bien 5ans que je les ais il ont toujours été en pots et ils vont bien , cela est il normal merci pour la réponse
    Joëlle

    • Michael

      Bonjour,

      La floraison des érables du Japon est très discrète peut être l'avez vous raté ? Elle lieu au printemps, généralement pendant ou un peu après le débourrement des nouvelles feuilles. Ce n'est que lorsqu'il deviennent un peu âgés, généralement après leur 5 ème année qu'ils commencent à fleurir. Ceci dit, je ne sais pas si vous loupez grand chose à ne pas les voir fleurir, il vous avouer que la floraison n'est pas très spectaculaire.

  • terrien

    bonjour,on m'a offert un érable du japon l'année dernière,au début il a fait des feuilles quand il était encore en pot et depuis que je l'ai planté dans mon jardin,les feuilles sont tombées et le bois a blanchi,que faire,merci beaucoup

    • Michael

      Bonjour,

      Hum, ce que vous me décrivez correspond à une infection avancée du verticillium. Il n'y désormais plus grand chose à faire à part: ne pas arroser votre érable, tailler les parties mortes (le bois blanc) et faire un léger traitement à la bouillie bordelaise puis attendre. Ce n'est qu'au printemps prochain que vous saurez si l'arbuste a survécu ou pas. S'il survit, il va produire de nouvelles pousses de manière anarchique, surtout ne les taillez pas, il va finir après plusieurs années, par rééquilibrer sa ramure et retrouver une silhouette harmonieuse.

      Cordialement,

      Michael

  • Marié Josée Andreani
    Marié Josée Andreani 27 décembre 2017 à 10 10 33 123312

    Je viens de lire que l'érable du Japon n'aime pas l'excès d'eau que faire en hiver lorsqu'il pleut beaucoup et qu'il n'y a pas de billes au fond du pot?
    Merci pour votre reponse

    • Michael

      Bonjour,

      Oui en effet l' érable du Japon tolère très mal les excès d'eau en hiver ainsi que les sols lourds. A moins d'avoir des pots installés près d'une toiture qui goutte dedans, les plantes en pot reçoivent globalement moins d'eau que les plantes en pleine terre. Si toutefois votre substrat est très lourd et qu'il se gorge quand même d'eau en hiver vous pouvez toujours installer une bâche plastique au dessus de la motte, tout autour du tronc, afin que l'eau de pluie glisse hors du pot.

      Cordialement,

      Michael

  • Neiser Andre

    Bonjour j'ai planté il y a trois ans un érable du japon j'ai mis trois sac de terre de bruyère et placer des billes argile afin de faire un drainage aujourd'hui on vois apparaitre de la mousse jaunâtre sur les branches. Pouvez vous me dire quelle traitement je peux lui faire afin de retrouvé des branche seines.Car je tient beaucoup a cette érable.Merci
    Cordialement André

    • Michael

      Bonjour,
      S'il s'agit d'une mousse végétale ou bien de lichen qui se développent sur le tronc de votre érable, cela ne devrait pas être préjudiciable à sa bonne croissance. Si toutefois le coté inesthétique de cette mousse vous gêne, je vous déconseille les produits anti-mousse mais vous recommande de brosser délicatement le tronc à l'aide d'une brosse à poil dur.
      Cordialement,
      Michael

  • Yann

    Bonjour,
    J'ai du broyage de tuyat. Puis le mettre en paillage sous les érables ?
    Merci.
    Très bon article.

    • Michael

      Bonjour,
      Oui bien sur, vous pouvez tout à fait utiliser le broyat de thuya. Attendez juste 4 à 5 semaines que votre broyat "mûrisse" avant de l'épandre au pied de vos érables.

  • Seb

    Bonjour

    J'ai acheté un magnifique érable du japon. C'est une petite arbre que fait penser à un bonsai.
    Je l'ai planté dans un grand bac sur le balcon, où j'ai deja un jasmin étoilé.
    Dans ce bac il y a du terreau universel et des billes d'argile dans le fond. Mon balcon est exposé au soleil presque toute la journée et il y a un peu de vent..
    Les feuilles de mon arbre commencent a présenter des toutes petites taches blanches et certaines ont des pointes brulées et sèches.
    Ces derniers jours il y a fait très très chaud et je me suis dis que tout ça c'était à cause du soleil.
    Comme il y a fait chaud j'ai arrosé tous les soirs (sans jamais trop mettre d'eau non plus). Certaines fois j'ai ajouté de l'engrais universel aussi.

    Je ne sais plus trop la cause de ces taches, surtout que après lire vos conseils je me rends compte que j'ai tout mal fait (vent, pas de terre de bruyère, etc).
    Serait-il possible de m'aider svp?
    Merci d'avance!

    • Michael

      Bonjour,
      Les symptômes que vous décrivez me font plus penser à un développement d’oïdium (excès d'humidité ambiante) et peut être un excès de chaleur plutôt qu'une attaque du verticillium. Attention de ne pas trop arroser, une fois par jour, même en petites quantités me semble trop. L'idéal serait de pouvoir lui faire de l'ombre lors des fortes chaleurs afin d'éviter le dessèchement du feuillage.

  • audrey

    Bonjour cet article est très intéressant.
    J'ai un érable du Japon dans un grand pot sur mon balcon. Cette année des feuilles deviennent rapidement toutes seches, est ce le verticillium où est ce que ça peut être autre chose. Le fait de rempoter l'érable dans un substrat plus léger pourrait il aider, il est pour le moment dans de la terre de bruyère avec des billes d'argile au fond du pot. J'aimerai vraiment arriver à récupérer cet arbuste. En tout cas merci d'avance pour l'aide et pour l'article, il est top.

    • Michael

      Bonjour,
      Oui j'ai bien peur que votre érable soit en effet atteint de verticillose, il en a tous les symptômes. Un excès d’arrosage couplé à un substrat trop lourd conduisent à ce genre de problème. L'idéal reste un substrat léger composé de terreau, tourbe et pouzzolane à parts égales puis d'un arrosage, très léger au printemps et en automne, un peu plus soutenu en été.

  • bouquet

    Bonjour,
    Notre érable de 4 ans est sans feuille avec des branche "morte " sur la moitié de l'érable. L'autre moitié est sain et vivace. Sur la base de l'érable de nouvelle pousse reparte.
    Dois-je tailler les parties mortes des maintenant ou attendre l'automne?
    Merci pour vos conseils.

    • Michael

      Bonjour,
      Il s'agit d'un cas typique de verticilliose. Oui vous pouvez tailler dès à présent le bois mort à l'aide d'une scie dont la lame aura été désinfectée. Il faudra être patient et voire comment l'érable évoluera. Il peut tout à fait se remettre de cette déconvenue en produisant de nouvelles branches.

  • M. Martin

    Bonjour Monsieur,

    D’abord félicitations pour votre chronique.
    Je suis de Montréal, Canada. Mes deux érables rouges tardent à faire leurs feuilles. C’est la première fois. Il faut dire aussi que le printemps est arrivé tardivement chez nous. Est-ce normal et pour l’aider devrais-je épandre de l’engrais au pourtour. Merci!

    • Michael

      Bonjour,
      Si vos érables n'ont pas connus d'accident climatiques conséquents, comme une inondation, un gel exceptionnellement fort... leurs feuilles devraient sortir très prochainement. Comme bon nombre de ligneux au printemps, ils ont juste besoin de chaleur et d'une légère humidité pour démarrer leur végétation et un apport d'engrais n'aura aucun effet sur leur débourrement.

  • caron

    Bonjour,
    Je trouve votre article très détaillé et super bien rédigé, merci !
    J'ai compris que j'avais un érable japonais de plus de 10 ans qui avait attrapé la verticilliose, il a perdu des branches majeures et je le croyais fichu, mais non, il tient le bon bout : pas de nouvelle branche cette année et l'aubier se reforme.
    J'ai une question, j'ai planté un petit érable l'année dernière à un autre endroit du jardin, il a de belles couleurs : feuilles très légères jaunes avec une pointe de rouge. Mais je viens de voir aujourd'hui que certaines feuilles était comme brûlées : une partie de la feuille est marron. Savez vous ce que c'est et s'il y a quelque chose à faire ? Voici un lien vers les photos : https://photos.app.goo.gl/gWRMLcKX5BJSgJ0j1

    • Michael

      Bonjour,

      Beaucoup de variétés à feuillage clair peuvent souffrir d'un excès de soleil. Je pense que le votre à reçu trop de soleil ce qui a provoqué le brunissement des feuilles. Il a pu également souffrir d'un excès de vent sec. Je vous conseille de changer l'exposition de votre érable ou de le protéger d'un voile d'ombrage.

  • vincent

    Bonjour,
    Je trouve votre article très détaillé et super bien rédigé, merci !
    J'ai compris que j'avais un érable japonais de plus de 10 ans qui avait attrapé la verticilliose, il a perdu des branches majeures et je le croyais fichu, mais non, il tient le bon bout : pas de nouvelle branche cette année et l'aubier se reforme.
    J'ai une question, j'ai planté un petit érable l'année dernière à un autre endroit du jardin, il a de belles couleurs : feuilles très légères jaunes avec une pointe de rouge. Mais je viens de voir aujourd'hui que certaines feuilles était comme brûlées : une partie de la feuille est marron. Savez vous ce que c'est et s'il y a quelque chose à faire ? Je peux vous envoyer les photos.

    • Michael

      Bonjour,
      Concernant votre jeune érable il peut y avoir plusieurs causes comme un excès de chaleur ou de lumière. Il peut également s'agir des premiers signes de la verticilliose qui se traduit par un début de dessèchement du feuillage... La seule chose à faire est de ne pas trop l'arroser et de croiser les doigts pour que le rameau reste vivant jusqu'à l'année prochaine.

  • Françoise Marie
    Françoise Marie 1 juin 2018 à 1 01 12 06126

    Bonsoir ! Je viens de lire avec attention tous les commentaires et les réponses, concernant la verticilliose sur les érables du Japon. Mon fils m'a offert deux érables du Japon ce printemps, et il les a rempotés dans des pots plus grands, mais il a utilisé de la terre de notre jardin, argilo-calcaire, mélangée à du terreau de thuyas que nous ramassons à chaque automne... Les érables se sont mis à bouder aussitôt, les feuilles pendaient et maintenant il ne reste quasiment rien... Il avait arrosé les deux potées et j'ai du recommencer les rempotages pour "les éponger" un peu... Mais le mal est fait, les érables n'ont plus de feuilles. Est-ce son rempotage qui est à l'origine de ce résultat ou bien ces érables étaient-ils déjà malades ?

  • Anne-Marie

    Bonjour!
    Je viens de découvrir votre site, très intéressant et qui me fait réaliser que la culture d'un érable est tout sauf évidente!...je m'inquiète donc pour le mien... j'ai craqué en effet cet automne pour un érable à bois rouge , (sangokaku) feuilles vertes , planté dans un grand pot, exposé plutôt ombre. Mon souci est l'apparition depuis peu sur les feuilles de zones luisantes et collantes...malheureusement, mai et début juin très pluvieux et il a donc été souvent détrempé... que puis-je faire pour le traiter?? J'espère beaucoup que vous pourrez me répondre...merci d'avance.

    • Pierre Lefebvre

      Bonjour, ces zones luisantes et collantes sont très probablement dues à la présence de pucerons, cette substance collante est ce que l'on appelle du miellat, elle est déposée sur les feuilles par les pucerons. Cela n'est pas dangereux à court terme mais embêtant par la suite car un champignon nommé fumagine se nourrit du miellat et colore les feuilles atteintes de noir, la photosynthèse ne pouvant donc plus se faire. Pour éviter ces désagréments, il faut se débarrasser des pucerons dès qu'ils apparaissent en début de saison, en traitant par exemple avec une solution au savon noir.
      Cordialement
      Pierre

  • Christine

    Bonjour,

    Je viens de planter un jeune érable du Japon en pleine terre.
    J ai fait l erreur de l arroser tous les soirs en pensant bien faire.
    Il a grandit mais depuis quelques jours j ai remarqué des petits insectes autour et le tronc a des points blancs . Est il malade?

    • Michael

      Bonjour,

      Votre érable peut peut être souffrir d'un excès d'humidité ambiante entraînant la formation d’oïdium sur le feuillage. Cela n’entraîne généralement pas de dégât sur la plante, il s'agit plus d'un problème d'ordre esthétique qui s'estompe lorsque l’atmosphère sèche.

  • Steph

    Bonjour,
    J'ai un érable du Japon qui a environ 10 ans (3m50). Des feuilles dessèchent et des branches meurent les unes après les autres (depuis le printemps 2017). Il refait des pousses mais sa silhouette s'en trouve fortement affectée et je crains qu'il ne finisse par s'épuiser à force de lutter. J'ai traité par Aliette et de l'eau légèrement javellisée. Rien n'y fait! Que faire? l'enlever définitivement? Merci

    • Pierre Lefebvre

      Bonjour, il faut tailler au plus vite les branches atteintes mais à part ça il n'y a pas grand chose à faire, patientez et surveillez son évolution.
      Cordialement
      Pierre

  • Valérie

    Bonjour, j'ai 6 érables du japon plantés assez proche les uns des autres avec un un substrat 100% terre de bruyère dans un sol d'origine plutôt lourd et qui devient dur comme la pierre quand il est desséché. L'un perd ses feuilles après dessèchement total de celles-ci et un autre a des taches jaunes orangées qui apparaissent sur les feuilles. Elle commence aussi à se dessécher. En lisant votre article je comprend que j'arrose sans doute trop mon érable. Comment savoir si la verticiliose est en cause ou seulement un excès de soleil et de chaleur ? Celui qui perd ses feuilles m'a fait pareil l'été dernier jusqu'à tout perdre avant l'automne mais est reparti magnifique à la fin de l'hiver alors que je le croyais condamné. Du coup je ne sais pas quoi faire...

    • Pierre Lefebvre

      Bonjour, Si le bois reste intact et que la plante redémarre au printemps alors cela est simplement du à un excès de soleil qui entraîne le dessèchement des feuilles, j'attire votre attention sur le fait qu'un substrat 100% terre de bruyère n'est absolument pas idéal car très sec et dépourvu en matière organique.
      Cordialement
      Pierre

  • Méghann

    Bonjour,
    tout d'abord merci beaucoup pour cet article d'une précision et d'une aide précieuse !
    J'ai moi-aussi, si vous me le permettez, une question à laquelle je ne trouve de réponse nulle part, et je me fais de plus en plus de mouron :
    j'ai un bonsaï érable du japon que l'on m'a offert il y a plusieurs mois (mars). Il vient d'une jardinerie qui a donné pour conseil de le laisser dedans. Après recherches j'ai vite compris que c'était absolument à éviter et l'ai donc mis dehors. Je lui ai trouvé une place sans soleil direct et à l'abri du vent. Je l'arrose quand la terre s'éclaircit, je lui ai mis de l'engrais une fois par semaine jusqu'à début juillet.
    Mais voilà depuis un peu plus de 3 semaines mon arbre a vu ses feuilles encore vertes sécher sur place. Pas le temps de jaunir ni quoique ce soit, elles ont séché en un rien de temps et se sont recroquevillées sur elles-même. J'ai d'abord cru à un coup de vent et l'ai donc déplacé mais le phénomène s'est poursuivit jusqu'à ce qu'il n'y ait plus une seule feuille non sèche. Elles ont donc fini par tomber et mon arbre est désormais tout nu, sans une feuille.
    Je regardé un peu les racines, elles me paraissent saines (marron clair, sans odeur particulière) et les branches sont encore vertes.
    Qu'est-ce qui lui ai arrivé ?
    Que dois-je faire ?

    Un grand merci de la part d'une lectrice très paniquée et qui se sent un peu abandonnée.

    • Pierre Lefebvre

      Bonjour, cela ressemble tout simplement à un coup de soif, si le bois est toujours vert alors la plante n'est pas morte, arrosez très modérément car la plante ne consomme plus d'eau et patientez il peut refaire des feuilles le printemps prochain.
      Cordialement
      Pierre

  • PEN-CHI

    Merci de votre article qui me plus de connaissance au sujet de la verticilliose. Mon érable du Corée est en train de mourir à cause de cette maladie de fongus. J'ai arrosée l'eau avec le voodoo juice qui contiens des bacillus subtilis. Peut-être Il va fonctioner. Est-ce que vous utilisez des bacillus subtilis pour traiter la vertuculliose?

    • Pierre Lefebvre

      Bonjour, Non nous n'utilisons pas ce produit, cette bactérie n'a pas d'effet prouvé contre la verticilliose. Il n'existe pas de traitement contre cette maladie, le mieux restant d'offrir à votre érable des conditions de culture favorables pour limiter l'expansion de la maladie.
      Cordialement
      Pierre

  • Beatrice

    Bonjour
    Je suis partie pendant l été et à mon retour j ai vu les feuilles de mon érable toutes desséchées
    Il est situé sur une petite bute au coin de mon jardin et comme la terre est argileuse je me disais qu il avait besoin de terre de bruyère afin de rendre le sol plus acide qu en pensez vous? Et de l arroser peu fréquemment malgre la grosse chaleur
    Je me sens perdue car je l aime beaucoup et j espère qu il va reprendre et retrouver son éclat ce qu il n a plus et qu il n est pas atteint de ce champignon
    Concernant la chaleur dois je lui mettre un tissu sur les feuilles?

    Merci pour vos conseils
    Beatrice

    • Pierre Lefebvre

      Bonjour, les feuilles de votre érable ont sans doute brûlées avec le soleil et les fortes chaleurs des dernières semaines, je vous déconseille l'apport de terre de bruyère, si vous souhaitez alléger votre terre privilégiez plutôt un apport de pouzzolane, ou graviers dans la fosse de plantation. L'idéal pour lui est d'être mi-ombre (pas de soleil brûlant, mais quand même de la lumière) et arrosez pour maintenir la terre fraîche mais sans excès.
      Cordialement
      Pierre

  • Anne

    Bonjour,
    J'ai longtemps craint que l'érable à bois rouge que j'ai planté il y a 3 ans, en plein soleil, en zone venteuse, en terrain argileux, n'ait souffert des chaleurs et sècheresses successives des ces dernières années. Mais, à la lecture de vos passionnants échanges, je crains en fait qu'il ne soit atteint de verticillose: les trois-quarts des branches sont vertes et vigoureuses, le reste, côté le plus exposé au soleil et au vent, sèche, les feuilles rougissent puis tombent et les rameaux meurent.
    Que faire?
    Merci pour vos conseils avisés...
    Bien cordialement
    Anne

    • Michael

      Malheureusement une fois la verticillose installée il n'y plus rien à faire... Il n'existe à l'heure actuelle aucun traitement curatif réellement efficace contre la verticillose. Votre arbuste peut soit continuer à dépérir puis mourir, soit vivre avec la maladie et prendre le pas dessus.

  • Richardot

    Bonjour,
    Au printemps, j'ai planté un acer japonais en pot . La jardinière est percée, du pouzzolane a été placé au fond du pot. La plante fait actuellement plein de belles pousses de couleur rouge mais les autres feuilles semblent brûlées,elles se recroquevillent, semblent se dessécher et se tâchent.La plante est en plein soleil pendant une bonne partie de la journée. Je le douche tous les soirs et l' arrose tous les 2 jours. L a plante recrache d'elle même le trop plein d'eau. Difficile de savoir si il manque d'eau ou au contraire si il est victime d'excès d'eau. Merci pour votre réponse.

    • Michael

      Bonjour,

      Le feuillage brûlé indique selon moi une insolation, l'arroser régulièrement n'améliorera pas son état. Je vous conseille de disposer un voile d'ombrage au dessus de sa ramure notamment aux haures les plus chaudes.

  • Sasso

    Bonjour, je vous remercie pour ces informations. Je vous écris car j'ai deux érables plantés il y a trois ans qui nous ont surpris cette année par la vitesse de leur croissance. Ils sont en terre auprès d'un ginkgo et tous commencent à se sentir à l'étroit. Je ne souhaite pas les tailler mais les mettre en pots. Cependant je crains qu'ils n'aiment pas ça. D'après vous puis je les rempoter cet automne et dois je m'attendre à des racines étendues à l'image de leur ramures ou plutôt courtes ?

    • Michael

      Bonjour,

      Dans la mesure où vos érables sont encore jeunes, oui vous pouvez encore les transplanter et les mettre en pot. Leurs racines ne devraient pas être trop grosses et la motte devrait être peu développée. Je vous conseille d'attendre le début de l'automne (idéalement courant fin octobre) avant de les transplanter. Assurez-vous que le volume de vos pots soit 2 à 3 fois plus volumineux par rapport à la motte afin qu'ils ne souffrent pas de la transplantation l'année prochaine.

  • Sebastien

    Bonjour,
    J'ai offert à ma mère pou son mariage un tres bel erable (acer palmatum firecracker) planté dans un gros pot avec de la terre de bruyere comme le pepinieriste me l'avait conseillé.
    Les feuilles pourpres au printemps deviennent peu à peu vert sombre alors qu'elles ne sont pas censées devenir verte mais juste rouge vives à l'automne.
    Savez-vous d'où cel peut il venir et ce qu'il faut faire?
    Merci
    Sebastien

    • Michael

      Bonjour,

      Le feuillage des érables du Japon peut parfois changer de couleur selon l'exposition et l'humidité reçue. Exposées au soleil, des variétés vertes peuvent brunir et des variétés pourpres verdir en fin d'été avant de prendre leurs couleurs vives d'automne. Je vous conseille de changer l'exposition de votre érable et lui éviter le soleil durant les heures les plus chaudes de la journée.

  • Margotte

    Bonjour
    J ai un érable qui a plus d une 20e d année. Il y a quelques années ce dernier s est mis à dépérir et le tronc a séché. J avais lu de le badigeonner au lait ce que j’ai fait. J ai sauvé mon érable. Alors je crois à ce remede

  • Christophe Blouin

    Bonjour,

    Votre article est très intéressant. Je connais hélas, les symptômes et la conclusion fatale qu'apporte ce champignon pour les érables. J'ai commis pratiquement toutes les erreurs qu'il ne fallait pas faire pour les érables en pleine terre. J'en ai encore une dizaine et 2 sur 10 sont atteint.
    J'ai acheté la semaine dernière, un peu par hasard, dans une boutique spécialisée dans le matériel pour la culture de plantes exotique des spores du champignon trichoderma harzianum. Il semblerait que ce champignon favorise les plantes et tue les autres champignons. Je ne l'ai pas encore testé.
    Qu'est-ce que vous en pensez ?

    • Michael

      Bonjour,

      Nous n'avons pas suffisamment de recul sur ce champignon pour savoir s'il apporte un vrai bénéfice sur les érables du Japon. Les effets positifs de ce champignon sur les organismes vivants sont très prometteur, je pense que ca vaut la peine de tester sur les érables !

  • Caroline

    Bonjour,
    Merci pour votre article très bien écrit et vos conseils.
    J’ai un Acer palmatum depuis 3 ans en pot, qui a commencé à voir tout son feuillage desséché depuis le mois de mai: il est mi ombre et à l’abri du vent sur une terrasse couverte (pas de soleil direct après 9h du matin) et un arrosage relativement léger mais je me suis aperçue que de l’eau stagnait au fond de la soucoupe..
    Je pensais le replanter car il est dans du terreau basique, mais je ne sais pas à quel moment (automne ou attendre le printemps ?) et avec de la terre de bruyère ou non?
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Michael

      Bonjour,

      Je vous conseille d'attendre la chute des feuilles de votre érable pour le dépoter sereinement. Dès fin octobre et jusqu'à fin mars, vous pourrez rempoter votre érable dans un nouveau substrat. N'oubliez pas que le substrat doit être drainant et contenir une bonne proportion (environ 1/3) de matériaux drainant: pouzzolane, perlite ou billes d'argiles. Par ailleurs, n'installez pas de soucoupe sous le pot (hormis en pleine canicule) car les érables du japon détestent l’humidité stagnante.