Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

La taille du forsythia

La taille du forsythia n’est pas indispensable à son bon développement, mais elle lui permet de conserver un port buissonnant à la forme agréable et esthétique, de la vigueur et une bonne floribondité au début du printemps. Pour cela, c’est une taille d’entretien qui doit être effectuée à la période adéquate pour ne pas entraver la floraison de cet arbuste caduc à floraison printanière. De plus, la taille n’est pas faite de la même manière selon la maturité de l’arbuste et son historique. En effet, un arbuste d’ornement délaissé durant de nombreuses années a besoin d’une taille de rajeunissement pour rééquilibrer sa silhouette et renouveler son branchage. Retrouvez alors sans attendre tous nos conseils, pour tailler le forsythia avec succès et profiter de son éclatante floraison jaune !

forsythia arbuste, buisson forsythia
Des forsythias à la silhouette naturelle

Quand tailler le forsythia ?

La taille du forsythia n’est pas obligatoire, mais recommandée afin de conserver un bel équilibre de la silhouette de l’arbuste. La taille d’entretien annuelle permet de maintenir un port homogène à votre forsythia et de limiter son envergure.

Taillez le forsythia dans les 1 à 2 mois qui suivent la fin de floraison, c’est-à-dire de mai jusqu’à mi-juin. Avant l’hiver, le forsythia forme les boutons à fleurs sur le bois de l’année. L’éclosion des boutons se fait au printemps suivant, dévoilant une multitude de fleurs jaunes. Si une taille hivernale est effectuée en hiver, une grande partie de la floraison est annulée. De plus, si la taille est faite trop tardivement durant l’été (juillet/août), l’arbuste n’aura pas le temps d’émettre de nouvelles pousses porteuses de bourgeons à fleurs avant l’hiver. La floraison l’année suivante sera alors quasi inexistante.

Comment tailler le forsythia ?

Le matériel nécessaire

Pour tailler le forsythia, munissez-vous des outils suivants :

Vérifier le bon état de vos outils de taille. Aiguisez-les et désinfectez-les correctement afin d’obtenir des coupes nettes, de favoriser une bonne cicatrisation des plaies et de diminuer les risques d’infection à votre forsythia.

Quelques précisions

Pour un jeune sujet qui va être nouvellement planté, procédez à un léger habillage de la partie aérienne. Supprimez les branches mortes et frêles. Raccourcissez les branches malades ou cassées au-dessus de la zone endommagée. Les tiges conservées sont raccourcies d’un tiers.

Laissez votre arbuste à fleurs se développer librement durant les deux années suivant la plantation. Si besoin, un simple rafraîchissement des tiges mortes, grêles ou enchevêtrées peut être fait. C’est à partir de la 3ème année que l’on peut pratiquer la taille d’entretien.

Les arbustes issus de pépinière sont généralement déjà formés et possèdent entre 5 et 10 branches charpentières. Il n’y a donc pas de taille de formation à faire.

La taille d’entretien

  • Tout d’abord, supprimez les branches malades ou cassées, ainsi que le bois mort.
  • Coupez entièrement les rameaux ayant fleuri et étant trop longs. Rabattez d’un tiers ceux venant de fleurir et qui sont d’une taille plus modérée. Pour cela, coupez les rameaux à 5 mm/1 centimètre au-dessus d’un bourgeon (ou œil), en biais du côté opposé au bourgeon. Ainsi l’eau de pluie ne stagne pas sur la plaie occasionnée par la taille et ne s’écoule pas sur le bourgeon.
  • Éliminez les branches grêles, trop chétives en les coupant à leur base.
  • Pour favoriser la pénétration de la lumière au centre de la souche, éclaircissez le cœur du forsythia en ôtant les branches qui traversent la ramure de l’arbuste et qui croisent les autres. Sachez que ces branches peuvent occasionner des plaies par frottement.
  • Supprimer les branches retombantes qui sont trop près du sol.
  • Enfin, déterrez les rejets qui se sont formés au pied de l’arbuste, car ils risquent de l’épuiser inutilement.

En fois la taille finie, la silhouette de l’arbuste doit être harmonieuse et régulière avec des branches bien réparties.

À gauche, un forsythia aux nombreux rameaux entremêlés produisant peu de fleurs. À droite, un forsythia fortement fleuri grâce à une taille bien effectuée.

Quand tailler un vieux forsythia ?

Après quelques années (dès 4 ans), le forsythia à tendance à moins fleurir. S’il est négligé, il perd sa belle silhouette en se développant trop en hauteur et se dégarnit à la base. De plus, il devient plus sensible aux maladies. Le fait de le rabattre va le stimuler afin de créer de nouvelles pousses et donc le rajeunir. Cette taille radicale lui permet de retrouver une forme plus compacte et esthétique, ainsi qu’une floraison plus abondante.

La taille de rajeunissement (ou recépage) peut s’effectuer lorsque votre végétal devient trop grand et disgracieux, tous les quatre à cinq ans et toujours à la fin de la floraison. Ainsi, les nouvelles branches ont le temps de se former et de se renforcer avant l’hiver. Le forsythia risque d’être moins florifère au printemps suivant, mais tout s’arrangera l’année d’après. Certaines régions de France peuvent être touchées par de fortes chaleurs au printemps, ne taillez pas durant les journées chaudes.

Comment rajeunir un vieux forsythia ?

Le rabattage consiste à couper très court les principales branches charpentières. Le forsythia supporte parfaitement cette taille sévère au ras du sol. En subissant cette taille, l’arbuste va produire de nouvelles pousses vigoureuses à la base de l’arbuste (de couleur brune), grâce aux nombreux bourgeons dormant sous l’écorce qui vont éclore.

La taille de rajeunissement

Utilisez l’outil de coupe (coupe-branche ou scie d’élagage) en fonction du diamètre de la branche à couper. Tout comme pour la taille d’entretien, taillez toujours de manière oblique.

  • Chez un sujet âgé de quatre/cinq ans, rabattez à environ 30-40 cm du sol tous les rameaux de l’arbuste.
  • Pour un forsythia de plus de cinq ans, coupez au ras de la souche approximativement ⅔ des bois les plus âgés situés au cœur de l’arbuste (grosses branches de couleur grise). Lors de la taille, assurez-vous de ne pas blesser avec votre outil les rameaux restants. Les branches principales dépassant du sol vont faire office de “tire-sève”. Elles vont activer la circulation de sève et la repousse de nouvelles tiges.
forsythia ramification, rajeunir forsythia
La taille stimule la pousse de nouvelles branches à la base de l'arbuste (photo sk - Flickr)

Autre méthode : la taille respectueuse

Il est possible de procéder à une taille moins radicale étalée sur 3 ans. Chaque année, supprimez au maximum ⅓ des plus vieilles branches. Cela permet à l’arbuste de se régénérer petit à petit, sans nous priver de fleurs et de végétation, contrairement à un forsythia rabattu totalement.

Pour aller plus loin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire