Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment multiplier le gypsophile ?

Avec ses petites nuées de fleurs minuscules blanches ou roses, le gypsophile apporte une touche élégante et romantique au jardin ou dans une potée sur votre terrasse. Cette plante, qui apprécie les sols secs et calcaires, est, en plus, facile à cultiver car peu gourmande et peu exigeante en arrosage. Découvrez nos conseils pour le multiplier facilement.

Quelques mots sur le gypsophile

Vivant à l'état naturel dans les zones montagneuses et rocailleuses du Bassin Méditérranéen au Caucase et à l'Asie, le gypsophile apprécie les sols secs et drainants, une exposition ensoleillée et peu d'arrosage. C'est donc une plante résistante et facile à vivre. Elle se décline en une centaine d'espèces, qui vont des plantes vivaces aux annuelles, et des plantes rampantes, tel le Gypsophila repens, aux plantes hautes comme le Gypsophila paniculata, pouvant atteindre une hauteur allant de 10 cm à plus d'1 mètre. Ses minuscules fleurs arborent des coloris blancs ou roses.
Le gypsophile peut se multiplier par semis ou par bouturage des racines.

Semis du gypsophile

Le semis est la technique qui fonctionne le mieux pour multiplier le gypsophile. Il peut se réaliser en pleine terre ou bien en terrine.

En pleine terre

  • Préparez le sol en enlevant les mauvaises herbes et en ajoutant du sable ou du gravier, si le sol est trop lourd ou pas assez drainant.
  • Semez les graines en avril ou en mai, dans un sol drainant et léger, voire sablonneux ou caillouteux, bien exposé au soleil
  • Puis arrosez en laissant la terre sécher entre deux arrosages, le gypsophile n'appréciant pas l'humidité
  • Eclaircissez les jeunes plants en les espaçant de 30 cm pour les espèces rampantes et d'1 mètre pour les espèces hautes.

Retrouvez toutes les étapes du semis en pleine terre dans cet article : Semer les graines en pleine terre.

En terrines

  • Garnissez le fond d'une terrine d'une couche drainante de sable ou de billes d'argile
  • Remplissez avec un terreau mélangé pour moitié à du sable
  • Tassez la terre avec un bout de bois
  • Semez les graines à l'automne dans la terrine, à la volée ou en ligne
  • Recouvrez d'une fine couche de terreau et tassez
  • Humidifiez la terre avec un pulvérisateur
  • Placez la terrine en pépinière sous châssis froid
  • Attendez que la germination opère, ce qui a lieu en général en 3 semaines
  • Maintenez le terreau humide en le vaporisant losrqu'il devient sec
  • Eclaircissez les plantules si besoin
  • Repiquez les plantules en godet
  • Puis installez les dans la pleine terre en mai dans un sol bien drainé et exposé au soleil
  • N'attendez pas trop pour replanter le gypsophile car il a une racine pivotante et supporte mal d'être déplacée, une fois bien installé.

Découvrez toutes les étapes du semis en terrine dans cet article : Semis en terrine.

Bouturage des racines

Il est également possible de bouturer les racines, en prenant quelques précautions, car le gypsophile a des racines fragiles. Cette technique se réalise pendant la période de repos de la plante, d'octobre à mars, afin de fatiguer le moins possible la plante à la suite de la coupe de racines.

  • En automne ou en hiver, dégagez délicatement la terre autour de la plante et prélevez des rejets isolés et en périphérie du massif afin de déranger les racines le moins possible.
  • Avec un sécateur propre et désinfecté, coupez des tronçons de racines charnues de 3 à 10 cm en veillant à conserver les radicelles.
  • Repiquez immédiatement dans une terrine percée, remplie d'une couche drainante dans le fond puis recouverte avec un substrat drainant adéquat (moitié terreau moitié sable)
  • Arrosez avec un pulvérisateur
  • Installez dans une serre ou une véranda, offrant de la lumière et non chauffée
  • Pulvérisez avec modération le substrat pour le maintenir humide
  • Des plantules apparaissent au bout de quelques semaines
  • Repiquez en pleine terre au printemps suivant

Découvrez toutes les étapes du bouturage des racines dans cet article : Une bouture de racine, c'est quoi ?.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire