Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Topiaires : quand et comment les tailler ?

Tous nos conseils pour une taille réussie !

La taille en topiaire permet de donner aux arbustes des formes originales, pouvant être géométriques (cube, sphère, cône, spirale…) ou plus libres et abstraites, prenant parfois la forme d’animaux. Elle permet aussi de former des haies originales, hautes ou basses, en vagues, en broderies… A grande échelle, il est même possible de réaliser des labyrinthes !

Bien que l’on puisse trouver dans le commerce des arbustes déjà formés, il est plus économique et créatif de les tailler soi-même ! C’est un art qui demande de la patience, mais celle-ci est souvent récompensée par le résultat. Voici nos conseils pour réussir la taille et l’entretien de vos topiaires. 

Outils nécessaires et conseils préalables

Pour tailler vos topiaires, il est important d’utiliser des outils propres et bien aiguisés. Désinfectez le matériel à l’aide d’un chiffon imbibé d’alcool à 90° pour éviter de transmettre des maladies. Les plaies qui résultent de la taille sont des portes ouvertes pour les maladies, et celles-ci peuvent rapidement passer d’un arbuste à l’autre.

L’outil indispensable pour tailler les topiaires est la cisaille. Avec ses longues lames, elle est idéale pour égaliser les surfaces planes, mais aussi pour réaliser de belles courbes. Vous aurez également besoin d’un sécateur, pour des interventions plus précises, par exemple sur quelques branches difficiles à couper à la cisaille. Dans la mesure du possible, évitez d’utiliser le taille-haie pour les topiaires (à moins d’avoir grandes surfaces à tailler). La cisaille vous donnera un résultat bien plus fin et esthétique.

Pour former vos topiaires, à moins d’être très doué et de tout effectuer à main levée, vous aurez probablement besoin d’outils pour guider les formes ! Pour constituer des formes bien droites (des cubes, le haut et les côtés des haies…), n’hésitez pas à utiliser un niveau, du fil à plomb et équerres. Vous pouvez aussi avoir besoin de ficelle et tuteurs pour vous guider, et d’armatures en métal si vous réalisez des formes plus délicates, comme des animaux par exemple. Vous trouverez des patrons, des gabarits grillagés et des guide de taille dans le commerce

Il vous faudra sans doute un peu d’entrainement avant de réaliser des coupes parfaites. Ne vous découragez pas si les premiers arbustes ont des irrégularités ou des défauts… Après quelques tailles, vous pourrez vite prendre le coup de main ! Nous vous conseillons pour vos premières tailles de vous lancer sur des formes assez simples : sphères, cubes, haies droites… ce sont les plus faciles à réaliser.

Les topiaires au Jardin Plume, en Normandie

Quand effectuer la taille des topiaires ?

Attendez la fin du printemps, vers mi-juin, pour tailler les topiaires. Vous pouvez ensuite intervenir à nouveau en fin d’été, vers le mois de septembre, voire octobre.

Évitez de tailler en période de gel ou de fortes chaleurs. Le mieux est que le ciel soit légèrement couvert, pour ne pas tailler en plein soleil.

Comment former les topiaires ?

Les topiaires peuvent prendre des formes très diverses. Elles peuvent être géométriques : en cube, en sphère, en cône, en pyramide, en spirale, voire avec plusieurs sphères surélevées… Elles peuvent constituer des formes plus libres, comme des vagues. Vous pouvez aussi réaliser des haies droites ou courbées, des broderies végétales, des volutes. Il est même possible de réaliser des formes d’animaux ! Choisissez la forme qui vous convient le mieux. Elle doit être adaptée à la forme générale de l’arbuste. Laissez place à votre créativité !

Installez votre plante au jardin, ou effectuez votre taille sur des végétaux déjà en place. Pour réaliser certaines formes larges, étalées, il peut être nécessaire de rassembler plusieurs arbustes, au lieu de tailler chaque plant individuellement. Vous pouvez aussi avoir une haie déjà en place, que vous choisissez de tailler, par exemple en vagues.

La taille que vous allez réaliser dépend évidemment de la forme souhaitée. Cependant, d’une manière générale, nous vous conseillons de tailler en commençant en haut de l’arbuste puis en descendant vers le pied. Éliminez en premier les pousses les plus longues. Effectuez avec la cisaille de petites coupes, très ponctuelles à chaque fois, avec des mouvements de lame assez brefs. Taillez d’une façon très progressive, en revenant plusieurs fois au même endroit, plutôt que de tailler d’un coup pour tenter d’avoir aussitôt la forme définitive. Tenez les cisailles parallèles à la forme de la plante, et faites légèrement glisser la cisaille sur la plante. Il est important également de prendre régulièrement du recul. Nous vous conseillons de tailler doucement, en tournant autour de la plante. Une fois la forme obtenue, vous pouvez effectuer les finitions au sécateur.

Les topiaires permettent de réaliser des formes très variées !

 

  • Si vous souhaitez réaliser une sphère, le mieux est d’utiliser un guide, que vous pouvez créer en donnant une forme arrondie à un fil de fer, puis l’appliquer sur l’arbuste pour le tailler de façon parfaitement sphérique. Vous pouvez aussi tailler à l’œil, sans guide. Commencez la taille par le dessus, puis descendez sur les côtés, et tournez tout autour de l’arbuste. Une variante consiste à former plusieurs sphères les unes au-dessus des autres, pour avoir un effet en pompons.
  • Pour former un cône, vous pouvez placer des tuteurs tout autour de l’arbuste (à distance égale par rapport au centre de l’arbuste), puis les attacher ensemble au-dessus de l’arbuste. Vous pourrez tailler les pousses qui dépassent des tuteurs et s’éloignent de cette forme conique. Taillez en tournant autour de l’arbuste et en essayant de conserver toujours la même inclinaison avec votre cisaille.
  • Former une spirale est plus délicat. Comme pour la forme précédente, vous pouvez utiliser des tuteurs disposés autour de l’arbuste, en forme de cône. Puis attacher en haut une ficelle, que vous ferez tourner autour de l’arbuste et descendre progressivement. Elle constituera votre guide pour creuser la forme de la spirale.
  • Si vous souhaitez réaliser des formes plus originales, par exemple des animaux, vous pouvez trouver dans le commerce des structures grillagées qui vous donneront la forme idéale. Placez la structure sur votre plante. Il vous faudra ensuite attendre qu’elle pousse et remplisse parfaitement la forme. Elle dépassera ensuite du grillage, et il sera alors très simple de la tailler en suivant le grillage. Coupez à quelques centimètres après le grillage, pour que celui-ci reste bien caché dans le feuillage.

Il est aussi possible de créer votre propre structure, avec du fil de fer et du grillage (type grillage à poules).

  • Enfin, si vous souhaitez réaliser des haies basses formant des motifs ou broderies (courbes, volutes…), utilisez des bâtons et de la ficelle pour vous guider.

Taille d’ifs pour former des topiaires

 

Comment entretenir les topiaires ?

Une fois l’arbuste formé en topiaire, il est indispensable d’effectuer des tailles régulières. Cela vous permettra de conserver une forme équilibrée et régulière.

Taillez vos topiaires chaque année, au minimum deux fois par an : idéalement en juin et en septembre. Les espèces à croissance rapide (comme le cyprès par exemple) ont besoin d’être taillées plus fréquemment que les autres.

Pour nourrir votre arbuste et encourager sa croissance, nous vous conseillons de lui apporter un peu d’engrais au moment de la plantation, puis chaque année au printemps. En pleine terre, n’hésitez pas à apporter un peu de compost bien décomposé au pied de l’arbuste, et à l’incorporer légèrement au sol par griffage.

Si vous cultivez le buis, attention à la pyrale, un papillon dont les chenilles consomment les feuilles du buis. Cet arbuste est également sensible au champignon Cylindrocladium buxicola, qui entraine le desséchement du feuillage. Surveillez l’état sanitaire de vos topiaires, pour pouvoir réagir en cas de maladie ou parasite.

Une haie taillée en vagues, au Jardin Plume

Articles connexes


Blog

Les jardins d'Etretat

La Normandie est un pays de jardins. Le Jardin Plume, Le Bois des Moutiers, Le Vastérival...
Lire la suite +
Jardin Intemporel Chic & Graphique

Inspiration

Jardin Intemporel Chic & Graphique

Un massif en blanc et noir pourpé, qui capte les regards
Lire la suite +

conseil

Topiaire : 8 arbustes parfaitement adaptés

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire