Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
réaliser piège frelon asiatique
conseil

Piège à frelon asiatique : comment le fabriquer - Tutoriel illustré

Un piège sélectif pour capturer les reines

Le frelon asiatique est un insecte invasif, responsable d’un déséquilibre dans notre écosystème. Il s’attaque notamment aux abeilles, qu’il dévore sans vergogne, au grand dam des apiculteurs et porte préjudice à la pollinisation.

A l’heure actuelle, les pièges vendus dans le commerce ne sont pas spécifiques et ne préservent pas les autres insectes pollinisateurs. Il y a quelques années, l’Association Action Anti Frelon Asiatique a mis au point un piège 100% sélectif et efficace, à fabriquer soi-même, avec trois fois rien.

Découvrez comment fabriquer facilement un piège pour femelle fondatrice de frelon asiatique !

Où et quand installer le piège à frelon asiatique ?

Quand installer le piège ?

A peine sortie d’hibernation, les femelles fondatrices vont chercher à construire leurs nids. Les pièges doivent donc être posées dès le début de la période de nidification, lorsqu’il fait plus de 13°C en journée, soit dès la mi-février pour les régions les plus clémentes et jusque début mai. Au-delà, le piège devient inutile car les reines ont construit leur nid et n’en ressortiront plus.

Où installer le piège ?

Installez votre piège à proximité d’un tas de bois, près d’un plan d’eau abrité des vents dominants, dans une zone fleurie et bien sûr près des ruches.

 

Le matériel nécessaire pour fabriquer le piège

Pour fabriquer votre piège, il vous faudra :

  • 2 bouteilles d’eau en plastique
  • 1 abaisse-langue (en pharmacie) ou à défaut 1 bâtonnet d’esquimau que vous couperez en deux
  • 1 cutter
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 rond de mousse
  • 1 règle graduée
  • 1 feutre

fabriquer piège frelon asiatique

Pour l’appât, il vous faudra :

  • de la bière, de préférence sans alcool,
  • un peu de miel ou du cidre,
  • un peu de sirop ou de jus de pomme.

La fabrication du piège

Pour fabriquer votre piège à frelon asiatique, vous devez :

  • découper la première bouteille en deux, à peu près à la moitié, à l’aide d’un cutter ou d’une paire de ciseaux.
réaliser un piège pour frelon asiatique

Découpe de la première bouteille

  • découper un rond de mousse (ou à défaut une rondelle de bois) de la taille du fond intérieur de la bouteille et déposez-la dans le fond. Cette mousse sera imbibée d’appât et les insectes ne pourront pas s’y noyer.
réaliser un piège pour frelon asiatique

Mise en place de la mousse / réalisation de l’ouverture de sortie

  • dessiner puis découper un rectangle dont la hauteur ne dépassera pas 5,5 mm, juste au-dessus de la surface de cette mousse. Ce sera la sortie basse. Pensez à réaliser une encoche pour insérer un demi-bâtonnet. Arrangez-vous pour que la largeur de l’encoche soit la même que celle du bâtonnet. Enfin, reportez-vous au schéma suivant.
frabriquer un piège pour frelon asiatique

Schéma de l’ouverture de sortie basse

La taille de l’ouverture de sortie permet aux petits insectes se ressortir indemnes tandis que le frelon asiatique restera piégé.

  • prendre l’autre partie (avec le goulot) de cette même bouteille, enlevez le bouchon et retournez-la pour l’emboîter dans la première partie.

réaliser un piège pour frelon asiatique

  • réaliser la seconde ouverture selon le schéma suivant. Pour cela, dessinez puis incisez un rectangle qui, cette fois, ne dépassera pas 9 mm de hauteur. Ce sera l’ouverture d’entrée haute. De la même façon, pensez à réaliser une encoche afin d’insérer l’autre demi-bâtonnet.
fabriquer un piège à frelon asiatique

Schéma de l’ouverture d’entrée haute

Cette ouverture est assez grande pour laisser entrer les frelons asiatiques. Les frelons européens, plus gros, ne peuvent pas passer.

  • découpez la seconde bouteille et ne gardez que la partie avec le goulot. Emboîtez-la sur le dessus du piège. Elle ne doit pas boucher l’ouverture d’entrée (si c’est le cas, réalisez une encoche, une simple rotation de cette partie permettra de fermer l’entrée afin d’éviter toute évasion). Mettez le bouchon et insérez les bâtonnets dans les fentes prévues. Ces derniers servent de plage d’atterrissage et d’envol.
réaliser un piège pour frelon asiatique

Emboîtez la partie haute / piège terminé

Toutes les parties étant amovibles, vous pouvez démonter et remonter le piège pour mettre de l’appât ou libérer des insectes qui n’auraient pas trouvé la sortie ou qui seraient trop gros pour passer par l’ouverture basse.

Il peut arriver que les parties soient collées. Dans ce cas, il suffit de nettoyer le piège à l’eau chaude, de remettre de l’appât et de remonter le piège.

Comment éliminer les frelons asiatiques :

Il est probable que le piège ne contienne pas uniquement des frelons asiatiques. Pour libérer sans dommage les autres insectes, mettez votre piège 1 heure au réfrigérateur afin de les engourdir. Il suffit ensuite d’écraser les frelons asiatiques et de libérer tous les autres.

Pour en savoir plus...

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(4 votes, moyenne: 1 sur 5)

8 réflexions au sujet de « Piège à frelon asiatique : comment le fabriquer - Tutoriel illustré »

  • Edmond Chaineux

    Merci pour l'idée du piège à frelon asiatique, vous donnez la hauteur des trous à réaliser, mais quelle en est la largeur?
    Bien à vous
    Éd. Chaineux

    Répondre
  • Aline

    Bonjour, j’adore votre site qui est un vraie référence pour moi en terme de jardin. Par contre, cet article sur le frelon et sa capture est une grosse bêtise!! Reprenez vos sources pour parler de piège sélectif, comment va faire Vespa crabro ( aussi polinisateur) ou les papillons, plus gros que Vespa velutina à sortir? Vous ne faites que diminuer la concurrence inter et intra spécifique et tuer la diversité biologique déjà malmenée. C’est une honte de diffuser ce tuto. Lisez les articles scientifiques sur le sujet (MNHN, Claire Villemant et son équipe).
    J’espère que vous agirez, parce que je suis une vraie fan et très attristée de cet article.
    Merci,
    Aline

    Répondre
  • Björn

    Les pièges bouteilles sont une aberration !

    Une étude a démontré que la capture du frelon asiatique avec un piège bouteille était de l'ordre de 1/1000. Pour 1 frelon asiatique capturé, 1000 autres insectes étaient capturés.

    Pour ma part, après un test sur une année, j'ai capturé des guêpes, des frelons européens, des mouches, des sauterelles et dans le lot... 2 frelons asiatiques. Ce piège bouteille fait plus de mal à la biodiversité que le frelon asiatique lui-même !

    De plus, n'oubliez pas que ces pièges les attires. Si vous vous retrouvez avec un nid proche de chez vous, il ne faudra pas pleurer auprès de votre mairie !

    Je le répète, les pièges bouteilles sont une aberration !

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Avez-vous le lien vers l'étude en question svp ? Si vous avez peu de frelon asiatique dans votre pièce, c'est peut-être que vous en avez peu dans votre coin. D'autre part, je ne vois pas en quoi cela porte préjudice à la biodiversité puisque vous libérez les insectes pris accidentellement dans le piège.
      Cordialement Virginie

      Répondre
  • EVENSEN

    Bonjour, voici, comme convenu, le lien pour lire l'étude sur les pièges bouteilles :

    https://docplayer.fr/41484142-Quelques-donnees-sur-le-contenu-des-pieges-a-frelons-asiatiques-poses-a-bordeaux-gironde-en-2009.html
    Les résultats se trouvent en page 289 soit en page 3/11.

    C'est bien beau votre théorie sur la façon de procéder mais faisons une simulation...
    Dans votre piège, vous avez : 2-3 guêpes, une dizaine de mouches, 2 sauterelles, 5-10 punaises, 2 frelons européens et 1 frelon asiatique.

    Dites moi, comment vous procédez à la libération de tout ce p'tit monde sans risque de vous faire piquer par les guêpes ou le frelon européen ? Et comment vous libérer tout le monde sans libérer le frelon asiatique uniquement ?

    Parce que lorsque vous dites : "Je ne vois pas en quoi cela porte préjudice à la biodiversité puisque vous libérez les insectes pris accidentellement dans le piège." C'est bien gentil tout ça... Mais les personnes utilisant ce piège ne vont jamais le voir tous les jours pour libérer les insectes capturés non cible. Et si dans un piège, il y a une guêpe ou un frelon européen... les pauvres sont tristement abandonnés à leurs sorts...

    Dans ma région, je suis gérant d'une petite entreprise de lutte contre les frelons asiatiques et je suis également apiculteur. Les frelons asiatiques, je les connais hélas trop bien. Ils sont une calamité dans le Calvados... presque 4000 nids détruits en 2018... J'ai récupéré au fil des années beaucoup d'études sur les frelons asiatiques car je pense que mieux les connaître et une avancée pour mieux les combattre.

    Bref. Je pense que la plus grosse calamité, selon moi, réside dans les personnes qui fabriquent ces pièges ! Ils ne connaissent strictement rien à la nature et aux dégâts que ces pièges peuvent faire à l'écosystème ! Je me bats chaque année pour ces pièges ne soient pas utilisés ! Des recherches sont actuellement en cours pour créer un piège avec "la" phéromone du frelon asiatique et à ce moment là ! Il faudra piéger mais certainement pas avec des pièges bouteilles qui capturent tout sauf du frelon asiatique !!!

    Répondre
Laisser un commentaire