Maladies et parasites des cyprès

Maladies et parasites des cyprès

Identification, prévention et traitements naturels

Sommaire

Rédigé le 17 Mai 2024  par Angélique 4 min.

Avec sa silhouette élancée en forme de flamme, le cyprès de Provence ou Cupressus sempervirens est un conifère très décoratif, qui évoque les paysages naturels de la Toscane et de la Méditerranée. Il appartient à une famille de conifères aux formes très variées. Les cyprès ou Cupressus portent un feuillage écailleux et odorant et arborent des ports différents. Ils sont colonnaires chez le cyprès de Provence, massifs avec une cime étalée chez le cyprès de Lambert ou Cupressus marcocarpa, coniques chez le cyprès de l’Arizona ou Cupressus arizonica. Ils sont à distinguer des faux cyprès ou Chamaecyparis, dont la ramure est aplatie plutôt que cylindrique et dont les cônes sont plus petits. Peu exigeant en matière de culture et sobre en eau, le cyprès se rencontre souvent dans les jardins. Il s’épanouit au soleil, dans un sol bien drainé et tolèrent bien la sécheresse. Le cyprès est peu sensible aux maladies et aux insectes ravageurs. Néanmoins, comme tout arbre, il peut être attaqué à certaines occasions. Découvrez quelles sont les maladies et insectes ravageurs qui peuvent s’attaquer au cyprès, comment les reconnaître, les prévenir et les traiter.

Difficulté

Le chancre cortical

Le cyprès peut être atteint par le chancre cortical, une maladie causée par un champignon appelé  Seiridium ou Coryneum cardinale. Ce champignon microscopique se développe sous l’écorce de l’arbre et peut le détruire. Il s’attaque surtout au cyprès de Provence et au cyprès de Leyland. Soyez attentifs si votre cyprès présente des branches brunes au lieu d’êtres vertes.

Symptômes

Les branches du cyprès brunissent et ce brunissement peut se propager à l’arbre entier puis le faire mourir. Les symptômes commencent par un jaunissement et un dessèchement des rameaux avant de devenir marrons. L’écorce se transforme à son tour : elle devient rouge puis brune et se craquèle. Des pustules noires et des écoulements de résine font leur apparition. Des chancres se révèlent.

Prévention

La meilleure manière de lutter conte le chancre du cyprès est de le prévenir. Lors de la taille de l’arbre, utiliser uniquement des outils désinfectés.

Traitement

Il n’existe pas de traitement curatif. La solution est de prévenir l’envahissement du champignon en coupant les branches atteintes à la base du tronc, voire en éliminant l’arbre entier s’il est complètement atteint pour éviter de contaminer d’éventuels cyprès voisins.

chancre cortical

L’écorce se craquèle. Des écoulements de résine font leur apparition. Des chancres se révèlent.

Les araignées rouges

Les araignées rouges peuvent s’attaquer au cyprès. Ces insectes microscopiques sont de couleur rouge et sucent la sève des plantes.

Symptômes

Les araignées rouges mesurent 1 mm et sont difficiles à voir à l’œil nu. On remarque leur présence par les fils de soie blanche qui évoquent de fines toiles d’araignées. Les feuilles peuvent changer de couleur et devenir blanches, jaunâtres ou grisâtres. Elles finissent par se dessécher et tomber.

Prévention

Les araignées rouges prolifèrent dans une atmosphère sèche et chaude (à partir de 30 degrés). Elles apprécient également les sols riches en azote.
Pour prévenir leur apparition, vous pouvez vaporiser les feuilles du cyprès avec de l’eau de pluie lorsqu’il fait chaud et sec et particulièrement si votre cyprès se trouve dans une serre.
Vous pouvez aussi utiliser du purin d’ortie ou du purin de prêle pour vaporiser les feuilles du cyprès.
Il est par ailleurs conseillé d’éviter d’utiliser des engrais à azote, qui risquent d’attirer les acariens.

Traitement

Il existe plusieurs traitements.
Vous pouvez vaporiser les branches et feuilles avec une solution à base d’huile essentielle de romarin, de savon noir et d’huile de colza.
Mélanger 20 à 25 gouttes d’huile essentielle de romarin avec à 4 gouttes de savon noir liquide et 5 ml d’huile de colza dans 1 litre d’eau.
Autre option, pulvériser avec une décoction d’ail préparée avec 30 g d’ail dans 1 litre d’eau et diluée à 30%
Vous pouvez aussi recourir à des insectes prédateurs des araignées rouges, comme les Phytoselulus persimillis et les chrysopes.

Pour aller plus loin, consultez notre fiche-conseil : « Araignée rouge : identification et traitement ».

araignee rouge

Les araignées rouges sont difficilement visibles à l’œil nu, mais leurs toiles blanches le sont davantage

Les pucerons

Les pucerons sont des petits insectes suceurs courants dans un jardin. De couleur verte, noir ou jaune, ils mesurent entre 2 et 4 mm.

Symptômes

La présence de pucerons se manifeste par un ralentissement de la croissance de la plante et du miellat, une matière noire et collante qui survient sur les feuilles.

Prévention

Favoriser l’installation d’insectes et de faune auxiliaires qui vont manger les pucerons, comme les coccinelles et les mésanges.

Traitement

Pour vous débarrasser de colonies de pucerons installées, vous pouvez les déloger avec un jet d’eau puissant ou vaporiser une solution à base de savon noir. Mélanger 15 à 30 g de savon noir liquide dans 1 litre d’eau et pulvériser sur les branches atteintes.
On peut aussi poser un anneau de glu sur le tronc ou les branches du cyprès pour piéger les insectes.

Pour aller plus loin, consultez notre fiche-conseil : « Puceron : identification et traitement ».

pucerons noirs

Les cochenilles

Les cochenilles sont également des petits insectes suceurs de sève difficiles à voir à l’oeil nu. Il existe des cochenilles farineuses, à carapace ou à bouclier.

Symptômes

Les cochenilles manifestent leur présence par la fumagine, une poudre noire collante qui recouvre les feuilles, ou de petits amas de sécrétion blanchâtre ou de petites tâches brunâtres.

Prévention

Les cochenilles se développent en milieu chaud et humide. Évitez de placer le cyprès dans un milieu confiné qui favorise la prolifération des cochenilles et installez-le en milieu aéré et en plein air.

Traitement

Pour vous débarrasser de cochenilles déjà installées, vous pouvez utiliser un jet d’eau avec un jet d’eau puissant sur les branches ou vaporiser une solution naturelle que vous aurez préparée. Mélanger 1 cuillère à café de savon noir liquide, 1 cuillère à café d’alcool à brûler et 1 cuillère à café d’huile végétale comme du colza dans 1 litre d’eau et pulvériser sur les branches atteintes.

Pour aller plus loin, consultez notre fiche-conseil : « Cochenille : identification et traitement ».

Pour en savoir plus sur les cyprès, découvrez notre fiche complète sur la plantation et l’entretien du cyprès, ainsi que notre gamme complète de cyprès.

cochenille sur tige

Commentaires

chancre cyprès