Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
couleuvre
conseil

La Couleuvre à collier helvétique

Un serpent totalement inoffensif

La Couleuvre à collier helvétique est un serpent inoffensif vivant près des milieux humides en France et en Belgique. La couleuvre est un élément important de l’équilibre de la biodiversité dans la nature et au jardin. C’est en effet une espèce prédatrice de rongeurs, d’amphibiens et même d’insectes. Tandis qu’elle est elle-même prédatée par le renard, le Héron ou quelques rapaces, entre autres. Absolument pas dangereuse, contrairement aux vipères, et utile : il est temps de laisser plus de place à ce sympathique serpent.

Qui est la Couleuvre à collier ? Comment vit-elle et comment la différencier d’une vipère ? On vous informe dans notre fiche conseil.

Natrix helvetica, couleuvre a collier helvétique

Natrix helvetica (© Bernard Dupont)

Vous avez dit "helvétique" ?

La Couleuvre à collier helvétique (Natrix helvetica) est l’espèce de serpent la plus présente en France et en Belgique. D’autres « couleuvres » peuvent être rencontrées en France comme la Couleuvre vipérine, la Couleuvre tesselée, la Coronelle lisse (Couleuvre coronelle), la Couleuvre d’Esculape ou la Couleuvre de Montpellier. En Belgique, seule la Coronelle lisse est présente avec la Couleuvre à collier helvétique.

La Couleuvre à collier helvétique a longtemps été considérée comme une sous-espèce de la « vraie » Couleuvre à collier (Natrix natrix) qui vit plutôt vers le Nord de l’Europe au-delà du Rhin. Désormais et depuis 2017, les deux espèces sont bien distinctes, mais ne soyez donc pas surpris de voir dans d’anciennes publications le simple nom de Couleuvre à collier, pour le serpent vivant en France et en Belgique. En réalité, les deux espèces sont très semblables dans leurs mœurs et leur aspect. Il faut vraiment être un herpétologue (quelqu’un qui étudie les reptiles) confirmé pour arriver à les différencier. En résumé (et en théorie !), nous avons en France et en Belgique l’espèce Natrix helvetica et pas Natrix natrix.

En plus et pour compliquer l’affaire, Natrix helvetica s’hybride dans la nature avec Natrix natrix ou Natrix maura (la Couleuvre vipérine). Qui a dit que l’herpétologie était une science facile ?

Nota bene : Autre espèce autrefois considérée comme une sous-espèce de la Couleuvre à collier (Natrix natrix), la Couleuvre à collier ibérique (Natrix astreptophora) est nettement plus méridionale.

Natrix helvetica, couleuvre a collier helvétique

Natrix helvetica en haut, en bas à gauche Natrix Natrix, à droite Natrix astreptophora

Comment reconnaître la Couleuvre à collier helvétique ?

  1. Les pupilles sont rondes et noires ;
  2. Le dessus de la tête comprend 9 grandes plaques (grandes écailles) ;
  3. La nuque est décorée d’un collier jaune pâle à blanc sale bordé de noir à l’arrière ;
  4. La queue est longue avec un rétrécissement progressif : la femelle peut mesurer 120 cm, pour 90 cm pour le mâle ;
  5. Le corps est de couleur gris-ardoise à vert olive, le dos est parsemé de taches noires et les flancs sont striés de noir ;
  6. Les écailles labiales supérieures (sur les « joues ») sont de couleur blanc crème, bordées de noir.

Remarque : la femelle et le mâle sont absolument semblables. Seuls, la taille à l’âge adulte et la base de la queue diffèrent : la base de la queue est renflée chez le mâle. Ce n’est pas toujours évident à observer, certains experts s’y trompent parfois.

Natrix helvetica, couleuvre a collier helvétique

Natrix helvetica

Les différences entre une vipère et une couleuvre

Il existe entre ces deux types de serpents, trois différences notables :

  1. L’œil : pupille ronde chez les couleuvres, une ligne verticale qui traverse l’œil chez la vipère (un peu comme chez le chat) ;
  2. Les écailles : grandes écailles pour la couleuvre, petites écailles pour la vipère ;
  3. La queue : longue queue pour les couleuvres et courte queue pour les vipères.

La tête n’est pas vraiment un critère fiable. Si les couleuvres ont généralement une tête ovale et les vipères, une tête triangulaire, certaines espèces de couleuvre, comme la Couleuvre vipérine, ont aussi une tête triangulaire.

Natrix helvetica, couleuvre a collier helvétique

Natrix helvetica à gauche et vipère à droite

Les couleuvres à collier ne sont pas venimeuses. Quelques autres espèces de couleuvre produisent du venin, mais absolument non dangereux pour l’Homme. En revanche, les vipères sont plus dangereuses. Il convient en balade de porter des chaussures montantes et de ne pas déranger les vipères (et les autres animaux d’ailleurs).

Pour rappel, voici les bons gestes à appliquer en cas de morsure de vipère :

  • Lavez la plaie au savon de Marseille ;
  • Enlevez les vêtements, les montres, les bracelets… autour de la morsure ;
  • Maintenez le membre touché immobile et restez calme (facile à dire évidement !) ;
  • Allez à l’hôpital pour recevoir de l’anti-venin.
  • A ne pas faire : pas d’aspiration du venin (vous n’êtes pas dans un film !), oubliez aussi les AspiVenins et surtout pas de garrot.

Comment vit la Couleuvre à collier helvétique ?

L’habitat

La Couleuvre à collier helvétique aime les milieux humides, les bords de rivières ou de ruisseaux, les talus herbeux, les alentours d’un étang… Bien que peu fréquent, ce serpent peut se retrouver dans les jardins laissant une belle place à la nature ou les jardins situés près de zones humides naturelles.

Les mœurs

Ce serpent est diurne (ne se déplace que le jour) et bon nageur. Lorsqu’elle se sent menacée, cette couleuvre émet un sifflement, puis fait la morte et… lâche par le cloaque une sécrétion nauséabonde. Les couleuvres à collier ne sont pas venimeuses !

La Couleuvre à collier helvétique vit une petite vingtaine d’années et se reproduit d’avril à mai (maturité sexuelle à 4 ans). La ponte d’une quarantaine d’œufs (ovipare) se fait dans un tas de fumier ou de compost, dont la chaleur et l’humidité sont idéales pour assurer une bonne incubation (de 5 à 10 semaines). Le petit de la couleuvre se nomme le couleuvreau.

La Couleuvre à collier helvétique hiberne dans un ancien terrier de rongeur, une fissure dans un mur, un tas de bois ou un amas de roches. 

Les couleuvres rentrent parfois dans les maisons pour diverses raisons : trouver un endroit accueillant, chaud et humide, pour y pondre, voire hiberner, chasser des souris, ou trouver fraicheur ou au contraire chaleur (eh oui, ce sont des animaux à sang froid !). Si cela vous arrive : pas de panique ! Faites sortir le serpent à l’aide d’une épuisette ou délicatement en le faisant s’accrocher sur une raclette ou un balai.

Le régime alimentaire

La Couleuvre à collier helvétique se nourrit de petits poissons, d’amphibiens, de gros insectes et de micromammifères comme les musaraignes, les mulots, les souris…

Natrix helvetica, couleuvre a collier helvétique

Natrix helvetica après un copieux repas… (© Bernard Dupont)

Pourquoi sauver les couleuvres ?

La méconnaissance des gens et la peur ancestrale des serpents font chaque année beaucoup de tort aux couleuvres (et aux autres reptiles par la même occasion). Pourtant, on l’a vu, les couleuvres sont tout à fait inoffensives. 

De plus, elles participent activement à l’équilibre de la biodiversité en tant que prédateurs de rongeurs, d’amphibiens ou de reptiles et de régulateur de population d’insectes. Les couleuvres sont elles-mêmes prédatées par le renard, le blaireau, la loutre, la fouine…, et des oiseaux comme le Héron cendré, le Grèbe huppé et divers rapaces diurnes (Milans et Buses). Les jeunes couleuvres peuvent aussi se faire manger par d’autres couleuvres, des gros amphibiens (grenouilles vertes) et même des poissons.

Si vous voulez aider les couleuvres chez vous : l’aménagement d’une mare naturelle, quelques tas de bois et un amas de roche au soleil représentent un bon début.

Pour rappel : en France, les serpents sont des espèces protégées depuis 1976. On ne peut les tuer ou les déranger intentionnellement. En Belgique, tous les reptiles sont intégralement protégés aussi.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire