Cultiver des champignons : c'est possible et facile !

Cultiver des champignons : c'est possible et facile !

nos conseils pour débuter la myciculture

Sommaire

Mis à jour le 31 Janvier 2024  par Ingrid 8 min.

La culture des champignons à domicile, un projet à la fois fascinant et gratifiant, séduit de plus en plus de jardiniers. On les cultive principalement pour leur saveur unique et de leur apport nutritionnel, mais ils jouent aussi un rôle dans l’équilibre écologique de votre jardin, enrichissant la structure du sol.

Découvrez nos conseils pratiques pour vous lancer dans la myciculture : de la compréhension de leur nature unique, le choix des variétés les plus adaptées, la préparation de l’espace de culture, les techniques de plantation et d’entretien, et enfin, les méthodes de récolte et de conservation.

culture jardin

Difficulté

Comprendre la culture des champignons

La culture des champignons se distingue nettement de celle des plantes traditionnelles. En effet, les champignons font partie du règne des Fungi, aussi appelé Mycètes, qui n’a absolument rien à voir avec le règne végétal. 

Pour se reproduire, les champignons se développent à partir de spores, qui donnent naissance au mycélium. Le mycélium est un réseau de filaments qui constitue la partie vivante et croissante du champignon. Le mycélium se nourrit de matière organique, transformant les déchets et les restes de plantes en nutriments utiles pour les champignons… et pour le sol de votre jardin !

Pour réussir la culture des champignons, il faut recréer un environnement similaire à leur habitat naturel : un lieu ombragé, humide, avec une température stable et modérée, n’excédant pas les 20 à 25 °C. Chaque variété de champignon a ses propres préférences en termes de lumière, d’humidité et de température, donc une compréhension de ces besoins spécifiques est cruciale pour une culture réussie.

mycélium et champignon

mycélium

Choisir les variétés de champignons.

Le choix des variétés de champignons à cultiver dans votre jardin dépend de plusieurs facteurs, notamment le climat, l’espace disponible et vos préférences culinaires. Voici quelques variétés populaires et adaptées à la culture en jardin :

Le pleurote (Pleurotus ostreatus)

Appréciés pour leur goût, les pleurotes nécessitent un substrat riche en cellulose comme la paille, les copeaux ou le bois. C’est l’une des variétés les plus faciles à faire pousser sur un tas de bois au jardin ou un sac de copeaux dans la maison.

Pleurotus ostreatus

Le champignon de Paris (Agaricus bisporus)

Très populaires et faciles à cultiver, les champignons de Paris sont parfaits pour les débutants. Ils nécessitent peu de lumière et des températures modérées, des conditions souvent facilement réalisables. Ils aiment pousser sur du fumier bien décomposé et recouvert par une couche de gobetage (mélange de tourbe et de sédiments calcaires). 

Agaricus bisporus

Les Shiitakés (Lentinula edodes)

Connus pour leurs bienfaits sur la santé et leurs saveurs, les shiitakés prospèrent sur des bûches de bois ou des copeaux de bois dur. Ces champignons asiatiques demandent un peu plus de soin que les variétés ci-dessus.

Lentinula edodes

Les Strophaires (Stropharia rugosoannulata)

Ces champignons sont plutôt faciles à cultiver, mais aussi très productifs. Ils préfèrent les substrats riches en matière organique comme le paillis ou le compost et les copeaux de bois.

Strophaires

À noter : il existe d’autres variétés connues, comme la morille ou la truffe, mais qui demandent une grande connaissance et des conditions de culture plus complexe. À réserver aux experts.

Conseils avant achat

  • Avant de démarrer, renseignez-vous sur les variétés natives de votre région, vous aurez ainsi plus de chance de réussite !
  • Lors de l’achat de mycélium ou de kits de culture, assurez-vous de choisir des produits de qualité et adaptés à votre environnement. Les jardineries spécialisées et les sites internet dédiés offrent une large gamme de choix, avec des instructions détaillées pour la culture.
  • Les kits de culture et le mycélium sur grain sont relativement faciles pour débuter. À l’inverse, les seringues de spores ou les cultures liquides sont plus complexes et demandent une meilleure connaissance.

Les étapes pour préparer l'espace de culture

La réussite de la culture des champignons commence par la préparation adéquate de l’espace où ils vont pousser. Voici les étapes clés pour créer un environnement propice à la culture des champignons dans votre jardin :

Choix de l’emplacement

Les champignons préfèrent les endroits ombragés et frais. Choisissez un coin de votre jardin qui n’est pas exposé directement au soleil, comme sous un arbre ou à côté d’un mur exposé au nord. Assurez-vous que cet espace peut rester humide sans être inondé.

Préparation du substrat

Le substrat est l’élément dans lequel vos champignons vont se développer. Choisissez-le en fonction de la variété que vous voulez cultiver. Cela peut être de la paille, des copeaux de bois, du compost ou un mélange de ces matériaux. Le substrat doit être propre et exempt de moisissures ou de bactéries nuisibles.

Humidité et aération

Les champignons nécessitent un environnement humide, mais bien aéré. Assurez-vous que le substrat est constamment humide (mais pas détrempé) et que l’air peut circuler pour éviter la formation de moisissures.

Température

La plupart des champignons se développent bien dans des températures comprises entre 10 °C et 20 °C. Il est important de maintenir une température stable autant que possible.

En hiver, la culture de champignons peut être plus difficile en extérieur, surtout dans les régions froides. Envisagez de couvrir votre culture avec un paillis ou un voile d’hivernage pour protéger le mycélium du gel. Pour certaines variétés résistantes au froid, une légère baisse de température peut même stimuler la fructification.

Protection contre les prédateurs et les parasites

Les champignons peuvent attirer des limaces, des escargots et certains insectes. Si leur présence est importante, utilisez des barrières physiques comme des cloches en plastique ou des filets pour les protéger. Des méthodes naturelles, comme l’entourer de cendre de bois ou de coquilles d’œufs écrasées, peuvent également dissuader les limaces. Soyez vigilant et retirez régulièrement les parasites à la main pour éviter l’utilisation de pesticides qui pourraient nuire à la qualité de vos champignons.

Une fois que vous avez préparé l’espace et le substrat, vous êtes prêt à planter le mycélium ou à installer votre kit de culture de champignons.

champignon jardin

Techniques de plantation et d'entretien

Après avoir préparé votre espace de culture, il est temps de planter le mycélium et de veiller à son bon développement. Voici les étapes et les conseils pour une culture réussie :

  1. Plantation du Mycélium :
    • Commencez par répartir le mycélium sur le substrat préparé. Suivez les instructions spécifiques fournies avec le mycélium ou le kit de culture.
    • Couvrez légèrement le mycélium avec une couche du même substrat pour le protéger et maintenir l’humidité.
    • Gardez le substrat humide, mais pas détrempé. L’excès d’eau peut entraîner la pourriture ou le développement de moisissures indésirables.
  2. Entretien Régulier :
    • Surveillez régulièrement l’état de votre culture pour détecter tout signe de maladie ou de parasite.
    • Maintenez le substrat humide, sans excès. Aérez l’espace si nécessaire pour éviter l’accumulation d’humidité stagnante.
  3. Adaptation aux Saisons :
    • En fonction des saisons, ajustez l’arrosage et la protection de votre culture. En été, veillez à ce que les champignons ne sèchent pas ; en hiver, protégez-les du gel.

En suivant ces techniques de plantation et d’entretien, vous favoriserez une croissance saine et abondante de vos champignons, prêts à être récoltés au moment opportun.

champignon culture

Récolte et conservation

La récolte des champignons est un moment gratifiant, marquant le succès de vos efforts de jardinage. Voici comment procéder pour récolter et conserver vos champignons :

  1. Récolte des Champignons :
    • Surveillez la croissance de vos champignons et récoltez-les lorsqu’ils atteignent la taille souhaitée. La période exacte varie selon la variété.
    • Récoltez en tournant délicatement le champignon à la base pour éviter d’endommager le mycélium.
    • Récoltez régulièrement pour encourager une nouvelle croissance.
  2. Nettoyage :
    • Nettoyez les champignons avec une brosse douce ou un chiffon humide pour enlever la terre ou les débris.
  3. Conservation :
    • Les champignons frais se conservent au réfrigérateur pendant quelques jours. Placez-les dans un contenant ou un sac en papier pour permettre la circulation de l’air.
    • Pour une conservation à long terme, envisagez de sécher, congeler ou mettre en conserve vos champignons. Le séchage est particulièrement efficace et permet de conserver les champignons durant plusieurs mois.
  4. Utilisation Culinaire :
    • Utilisez vos champignons frais dans diverses recettes pour profiter de leur saveur et de leurs bienfaits nutritionnels.
    • Les champignons séchés peuvent être réhydratés avant utilisation ou ajoutés directement dans des soupes et des ragoûts.

Commentaires

culture champignon