Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Réussir la rhubarbe, c'est facile !

La rhubarbe (Rheum x rhabarbarum ou R. rhaponticum) fait partie de ces plantes potagères vivaces et rustiques, plutôt faciles à réussir. Et c’est heureux, car on adore son petit goût acidulé, si agréable en confiture, en tarte ou en crumble. Néanmoins, il semble bien que, dans certains jardins, elle pose problème : plants faiblards, pétioles rachitiques, fleurissements intempestifs, jeunes pousses boulottées par de mystérieuses bestioles...

Alors, pour en finir avec la rhubarbe anémique, voici quelques conseils !

Le bon emplacement et la bonne terre

Tout d’abord, prévoyez de la place, car même si votre plant n’a l’air de rien dans son godet, il grandira très vite et s’étalera largement : un mètre, voire 1,5 mètre carré par plant ne sont pas de trop ! C’est au frais, en sol humide mais bien drainé que la Rhubarbe offre le meilleur d’elle-même. Vous l’installerez donc, dans l’idéal, à mi-ombre… en évitant la proximité des grands arbres qui, certes, procurent fraîcheur, mais ont tendance à pomper toute l’eau disponible en été. Gourmande, elle réclame une bonne terre, humifère, améliorée si besoin par un généreux apport en compost.

Patience, petits soins et bon coup de bêche, de temps en temps…

Si la croissance de la rhubarbe est plutôt rapide, il lui faut un peu de temps pour s’installer. À part pour certaines variétés comme 'Glaskins Perpetual', vous ne récolterez qu’après un an, voire deux, car il est conseillé, pour les jeunes plants, de ne rien cueillir au cours de la première année (je sais, c’est frustrant).

Côté soins, nous l’avons vu, la fraîcheur est la meilleure amie de la rhubarbe. Pour conserver l’humidité, la solution consiste à pailler généreusement. Chez nous, on n’hésite pas : c’est au moins 20 cm de feuilles mortes à l’automne, un peu de gazon de temps en temps et, après chaque récolte, on étale à son pied, ses feuilles dont on ne sait pas trop quoi faire (à part un purin insecticide...). Au printemps ou à l’automne, un bon apport de compost sera toujours le bienvenu et boostera la production. Enfin, quand le pied prend de l’âge, il peut devenir moins généreux : c’est signe que le moment est venu de le diviser. Pour cela, attendez le printemps et, à l’aide d’une bêche, éclatez la souche en plusieurs morceaux de un à trois bourgeons.

Réussir la rhubarbe au jardin
1) un plant de rhubarbe en pleine santé grâce à un apport de compost régulier 2) la floraison de la rhubarbe 3) Le "bourgeon" en fin d'hiver 4) Un jeune plant de rhubarbe

Au secours, ma rhubarbe…

  • Petit tracas n°1 : ma rhubarbe est en fleur 

Il est normal qu’un pied de rhubarbe adulte fleurisse, c’est un comportement naturel destiné à assurer sa descendance. Bien que spectaculaire, la floraison de la rhubarbe n’est pas très ornementale et se fait au détriment du calibre des pétioles. Cela fatigue aussi la plante : n’hésitez donc pas à supprimer les tiges florales dès leur apparition. Si vous attendez… il sera trop tard !

  • Petit tracas n°2 : ma rhubarbe est toute petite

Au catalogue des embarras au potager, une rhubarbe maigrichonne fait certainement partie des choses les plus vexantes. La plupart du temps, c’est parce qu’elle n’a pas été plantée au bon endroit ou dans la bonne terre. Si le plant vous paraît assez fort pour être déplacé vers un lieu plus propice, n’hésitez pas à le faire… Sinon, forcez un peu sur le compost, le paillage et suivez l'arrosage, le temps qu'elle trouve sa place.

  • Petit tracas n°3 : ma rhubarbe est dévorée

Eh oui, encore un coup des gastéropodes… Depuis le temps que vous me lisez, vous connaissez la chanson, non ? Alors, un petit cordeau de cendre si le temps est sec, quelques granulés de Ferramol et le tour est joué !

Vous voilà parés pour obtenir de belles rhubarbes, vigoureuses et productive ! D'ailleurs, saviez-vous que les anglais en raffolaient et que leur passion pour elle les amenait jusqu'à la forcer en cave, un peu à la manière des endives ? Une récolte à la bougie, quoi de plus romantique ?

Articles connexes


Blog

Réussir la rhubarbe, c'est facile !

La rhubarbe (Rheum x rhabarbarum ou R. rhaponticum) fait partie de ces plantes potagères vivaces...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(3 votes, moyenne: 4.33 sur 5)

10 réflexions au sujet de « Réussir la rhubarbe, c'est facile ! »

  • Vincent

    Trés bon article. La rhubarbe peu aussi être associé au jardin d ornement. J ador la démesure de ces feuille. Merci pour le video où l on y découvre un métier, c est très beau. A bientôt.

    Répondre
  • M D B

    Bonjour,
    Merci pour votre article mais cette année j'ai eu un tracas supplémentaire à vous soumettre.
    Au secours! Ma magnifique et généreuse rhubarbe a été dévorée par des centaines voir des milliers de.... punaises pas très grosses certes, brunes mais très envahissantes qui se moquées de mon traitement savon de noir et huile de table qui fait si bien fuir les pucerons. Pouvez vous me donner une solution bio?
    Désespoir! Je suis d'autant plus inquiète que je risque d'avoir un envahissement d'autant plus important l'année prochaine qu'elles ont du faire des petits!
    Merci d'avance

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour ! Oui, cela peut arriver. Nous pensons qu'il s'agit de Corées marginées qui raffolent des polygonacées. Il n'y a malheureusement pas de produit bio efficace. Pour réguler leur population, afin de limiter les dégâts, le ramassage à la main (suivi d'un exil dans un coin du jardin éloigné qui ne craint rien) est la meilleure solution. Vous pouvez aussi tenter d'installer des plantes répulsives (tagète, menthe...) à proximité. Cordialement, Ingrid

      Répondre
  • lucile

    je n'ai pas encore essayé, mais je vais, cette année, parier sur la terre de diatomée- il parait que les punaises détestent. (j'ai aussi cette terrible punaise verte sur les tomates)

    Répondre
  • Froehly josephine

    J'ai planter le rhubarbe l'année dernier de place et la il commence a poucet avec du mal je me demande son il faut donner de l'encrins ou pas car chaque année il a du mal et il pourie quand il pleut un peut beaucoup alors je les changer de place pouvais vous me dire se que je doit faire avec se rhubarbe amicalement votre

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Vous ne dites pas quelle type de terre vous avez… J'avais le même souci dans mon jardin (en terre à tendance argileuse et humide), je l'ai réglé en améliorant le drainage. Enlevez-la de terre, ajoutez une bonne dose de sable du Rhin (pas du sable fin) ou du gravier fin, mélangez à la terre avec une fourche-bêche (la terre doit être plus légère) et replantez votre rhubarbe.
      Cordialement.
      Virginie

      Répondre
  • Leone

    Bonjour alors moi ma rhubarbe pousse très bien j'ai déjà fait deux récoltes dans l'année mais les tiges ne sont pas rouge est-ce normal je vous remercie par avance

    Répondre
  • Émilie

    Bonjour,
    Ma rhubarbe a fait plein de branches mais elles restent toutes petites. Dois-je éclaircir pour l’aider? À noter qu’elle est en pot, nourrie régulièrement. Merci!

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      C'est difficile de vous répondre précisément. Pot trop petit ? Avec quoi la nourrissez-vous ? Quid de l'arrosage ?
      Cordialement Virginie

      Répondre
Laisser un commentaire