Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Hivernage des Dahlias : faut-il les arracher ?

Bien que mes Dahlias affichent encore une floraison éclatante, je pressens que leurs jours sont désormais comptés.

Se pose alors la sempiternelle question de l'hivernage des dahlias : faut-il vraiment les arracher ? Où et comment les conserver pendant l'hiver ?

Arracher les dahlias, est-ce vraiment nécessaire ?

Et bien, cela dépend ! Originaires du Mexique, les Dahlias ont la frilosité inscrite dans leurs gènes et bien qu’ils se soient très bien acclimatés chez nous, leur rusticité n’est pas sans limite. C’est pourquoi, et pour faire simple, je dirais que déterrer des Dahlias est, selon les cas, obligatoire, prudent ou facultatif.

Une mesure obligatoire en climat froid

Si vous vivez dans une région à hivers rudes, où les températures peuvent régulièrement et durablement descendre en dessous - 5 ° C. L’arrachage est obligatoire sous peine de les perdre tous à cause du gel. Et bien que nous vous réservions quelques splendides nouveautés pour le printemps prochain, ce serait dommage, n’est-ce pas ?

Un geste prudent en terre lourde

Les Dahlias ne craignent pas que le gel, ils redoutent aussi l’humidité. En climat doux, mais humide (on ne peut pas tout avoir !), tout se passera bien à condition que votre terre soit légère, plutôt sableuse ou s’ils sont plantés sur une butte ou un talus. Par contre, en sol argileux ou dans les endroits régulièrement saturés d’eau en hiver, la pourriture est un risque majeur. Pour ne pas le prendre, je vous conseille donc fortement de saisir votre courage (et votre fourche bêche) à deux mains !

Une précaution facultative en climat doux et sol drainant

En sol drainant et partout où le gel est occasionnel et léger, vous pouvez tout à fait les laisser en terre, en les protégeant néanmoins par une épaisse couche de paillage, idéalement constituée de feuilles mortes, de paille ou de matériaux secs (en aucun cas sous une couche d’herbe fraîche !)

Arrachage vs. conservation en terre

Finalement, cest dans les régions clémentes que la décision d’arracher ou non les dahlias est la plus difficile à prendre.

Pour peser le pour et le contre, examinons les avantages de l’arrachage et de la conservation en terre.

Avantages de l’arrachage

  • Arracher les dahlias, ça change des pommes de terre ;-) et la découverte de tubercules énormes est tout simplement jubilatoire !
  • Déterrer les dahlias permet de varier les plaisirs en composant chaque année de nouveaux massifs, en les changeant de place ou en les associant de différentes façons,
  • L’arrachage permet de diviser les tubercules (pratique quand on a un grand jardin ou beaucoup d’amis), mais aussi une mise en végétation en pot, dès mars - avril afin d’obtenir une floraison plus précoce, mais aussi de les protéger de l’appétit printanier des limaces
  • Dans de bonnes conditions (hors gel, dans un endroit sombre et bien ventilé), les dahlias se conservent admirablement bien, le risque de perte est proche de zéro.

Avantages de la conservation en terre

  • Laisser les dahlias en terre, c’est gagner du temps et de l’espace car nettoyer, étiqueter et stocker les différentes variétés est un travail qui requiert un peu de disponibilité et un local adapté… que tous les jardiniers n’ont pas !
  • En terre toute l’année, vos dahlias ne sont pas perturbés. Et vous ne risquez pas de les blesser (un malencontreux coup de fourche bêche, ça arrive souvent) et ils pourront continuer de se développer à leur aise pour former une belle touffe.

Quand et comment arracher les Dahlias ? Comment les conserver ?

Chaque jardinier a ses habitudes quant au meilleur moment pour arracher les Dahlias. Le top départ est lancé à l'occasion des premières flambées dans la cheminée pour les uns, les premiers vrais coups de gel qui noircissent le feuillage pour les autres. Faites comme bon vous semble, l’important étant de ne pas intervenir trop tard !

Concernant l’arrachage à proprement parler, c’est une opération  simple, résumée dans ce tutoriel :

Pour le stockage, munissez-vous de cagettes ou de caisses en carton ou en plastique garnies de paille, de tourbe ou de sable, d’étiquettes et d’un bon feutre... dont l'encre ne s'effacera pas en quelques semaines.

Comme pour vos vins préférés, et à défaut de trouver sur le marché de cave à dahlia, choisissez judicieusement l’endroit : il doit être obscur, hors gel, mais pas trop chaud et bien ventilé… Cela peut-être un sous-sol ou une cave pas trop humide, ou tout simplement votre garage.

Enfin, pensez à leur rendre visite régulièrement, c'est la meilleure façon de prévenir tout souci et de garantir ainsi une conservation optimale !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(20 votes, moyenne: 3.05 sur 5)

4 réflexions au sujet de « Hivernage des Dahlias : faut-il les arracher ? »

Laisser un commentaire