Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Dix conseils de paysagiste pour l'aménagement de son jardin

Les vivaces se réveillent peu à peu, certains bulbes de début de saison sont déjà bien fleuris... Les prémices du printemps se font sentir et, pour les accompagner, les envies bien propres aux jardiniers renaissent : mettre à nouveau les mains dans la terre, recommencer les plantations... ce ne sont pas les idées qui manquent à la sortie de l'hiver ! C'est pourquoi les jardiniers débutants peuvent se sentir parfois un peu démunis devant l'étendue du travail à accomplir. Voici donc quelques astuces et méthodes pour bien démarrer son aménagement de jardin :

1. Faire le plan de l'existant

Souvent, le plan n'est pas la première chose à laquelle on pense quand on est débutant : trop fastidieux, trop contraignant, les obstacles sont nombreux. Le plan arrive alors sur le tard, pour noter les massifs déjà construits, épingler les différentes espèces... et c'est bien dommage !

En effet, avec un plan, tout paraît plus clair : ce qu'il faut mettre en valeur, et ce qu'il faut davantage masquer. Le relevé du plan peut se faire avec un mètre ruban, mais le plus simple est d'avoir directement recours au cadastre de votre terrain.

Les relevés sont d'une précision sans faille et la maison est déjà implantée, ainsi que les bâtiments secondaires. Vous pourrez alors reproduire le plan à l'échelle sur une feuille séparée, ou bien à l'aide d'un logiciel spécialisé.

Aménagemement jardin : Dessin d'un plan masse à l'échelle
Le dessin d'un plan masse à l'échelle

Lorsque vous établirez le plan, veillez à bien indiquer les portes et fenêtres des bâtiments, c'est très important pour le futur aménagement car il s'agit de mettre en valeur les vues, et non pas de planter un grand arbre qui risquerait de vous gâcher le panorama sur le massif du Vercors…

Aménager son jardin : faire le plan de son jardin
Plan d'un aménagement de jardin

2. Noter les végétaux existants

Lors de cette deuxième étape, vous déciderez et noterez :

  • les plantes vous souhaitez conserver,
  • celles que vous aimeriez déplacer,
  • et celles dont vous ne voulez plus.

Listez ensuite les végétaux que vous avez choisi de garder, en les classant par type (arbres, arbustes, vivaces…), puis indiquez leurs caractéristiques (sol, couleur de floraison...).

Cet inventaire vous permettra d'avoir un état des lieux clair et de ne pas faire d'erreur sur la future conception. Cela vous évitera aussi d’acheter des plantes en double…

3. Choisir un parti d'aménagement

C'est un des points les plus importants : un beau jardin est un jardin équilibré, homogène et cohérent.

Donc attention à ne pas mêler trop d'ambiances différentes : un parti pris est essentiel pour assurer la bonne cohérence de l'aménagement dans son entier. Celui-ci peut se choisir par affinité (si vous êtes adeptes des jardins zens par exemple), ou pour renforcer un contexte (une jolie bâtisse en pierre de taille) ou encore pour souligner une couleur.

Par exemple, dans certains de mes projets contemporains, je fais attention aux couleurs choisies par mes clients pour leur mobilier (ou la couleur des huisseries...), et je veille à retrouver ces tonalités dans mes aménagements, dans le choix des revêtements, et jusque dans la sélection des végétaux...

4. Organiser le plan par ambiance

Le parti d'aménagement choisi, il faut que vous déterminiez les «pièces» paysagères que vous souhaitez dans votre jardin : potager, terrasse, piscine ou bassin ?

Tout est possible, si la place est suffisante. Classez ces ambiances en fonction de leur finalité (jeux, détente, méditation, repas, décor…). La touche paysagère en découle ensuite assez naturellement, selon vos affinités : une allée naturaliste pourra mener à une terrasse un peu romantique, par exemple.

Pensez à ne pas voir trop grand : à trop vouloir en mettre, si ce n’est pas bien agencé, le jardin peut paraître vite étriqué. Ce qui m'amène au point suivant : les cheminements entre les espaces.

5. Cibler l’importance sur la cohérence et la fluidité des passages

Un cheminement agréable, vu du plan, se repère assez vite : des courbes harmonieuses, des arrêts sur des points de vue, et une continuité entre les passages. Même dans un petit jardin, si les cheminements sont bien dessinés, le ressenti est alors très positif.

Les changements de rythme (instaurés par des changements de matériaux par exemple), les arrêts (un banc) et les points de vue (aménagement d'un élément de surprise, comme un miroir) sont autant d'éléments qui donneront l'illusion que le jardin est plus grand qu'en réalité. Un ou plusieurs croquis à main levée, si vous vous en sentez capable, pourront vous donner un aperçu : c'est parfois plus lisible et cela complète bien le plan "vu de haut".

Croquis rapide en noir et blanc d'un aménagement "zen"
Croquis couleur d'un massif fleuri

6. Faire une liste de végétaux souhaités

C'est le moment le plus attendu : celui de se lâcher sur sa liste d'envies ! Personnellement, j'ai une liste longue comme mon bras de végétaux que je rêve d'acquérir, un jour... Si vous débutez réellement de ce côté là, le mieux est de parcourir les sites spécialisés, comme celui de la pépinière, et surtout, de naviguer du côté des blogs jardin. Il y en a beaucoup, dont certains regorgent de vraies merveilles. Et c'est le terrain idéal pour se rendre compte ce que donne une plante « en vrai ». Cela permet aussi d'imaginer des associations, et surtout de construire sa propre identité visuelle : mettre des images sur ce qu'on aime et écarter ce qui ne nous plaît définitivement pas permet de définir le jardinier et le créateur que l'on deviendra, tout simplement.

Un plan détaillé des végétaux pourra ensuite aider à hiérarchiser et harmoniser les futurs massifs, clé d'un aménagement réussi...

Plan informatisé d’un potager ludique

7. Faire un budget...et hiérarchiser !

Oui, un jardin coûte cher, ce ne sont pas les passionnés des plantes qui vont me contredire.

Entre les matériaux, le mobilier, et les « craquages » intempestifs dans les foires aux plantes... la note peut vite grimper ! L'idéal est de faire un budget global par zone d'aménagement, pour pouvoir déterminer où l'on souhaite axer les premiers changements.

Et surtout, il faut définir vos volontés : est ce que vous souhaitez un jardin agréable dans sa globalité le plus vite possible ? Dans ce cas il faudra se focaliser sur la structure générale, et moins sur les plantations, qui viendront petit à petit.

Vous préférez aménager un espace en particulier pour recevoir vos amis et passer un agréable moment ? Vous pourrez alors vous concentrer sur ce point en particulier, et donc de manière plus aboutie.

8. Faire un calendrier

Ceci est bien sûr valable si vous avez une envie précise concernant votre aménagement (une terrasse avant l'été par exemple). Dans ce cas, le mieux est de classer les tâches par ordre de priorité, et de définir le temps à allouer à chacune d'elles. Gardez à l'esprit que la période idéale de plantation est au printemps et à l'automne, le reste des travaux en dépendra donc.

9. Demander de l'aide

Et oui, parce que le jardin est avant tout une passion et souvent on rechigne à demander à être assisté(e). Pourtant, déplacer un tas de pavés d'un bout à l'autre du jardin est plus facile à deux, vous vous en doutez... C'est aussi plus agréable, et le mental y est gagnant. Être aidé évite les découragements inutiles, ceux-là même qui donneraient parfois envie de tout laisser tomber. Croyez moi, je sais de quoi je parle... Alors, n'hésitez pas : lancez un appel à vos amis (la promesse d'un barbecue en fin de chantier est toujours alléchante) ou faites-vous aider par un jardinier professionnel, au moins pour la préparation du terrain. Renseignez-vous autour de vous également : de nombreux jeunes seront ravis de vous porter main forte lorsqu'il s'agira d'étaler plusieurs mètres cube de paillage.

10. Surtout, se faire plaisir !

Enfin, le maître mot de l'histoire : le plaisir. Vous aimez être au jardin, vous aimez les plantes, les couleurs et les parfums. Donc faites tout sans contrainte, en gardant à l'idée, surtout, qu’un jardin prend du temps. Mais ce temps là est fait de passion, et voir son jardin grandir et prendre vie est la plus belle des récompenses !

Articles connexes


Blog

Massif de fleurs : variez et mixez les formes !

Ne nous mentons pas. Créer un massif de vivaces est plutôt facile. Le réussir l'est...
Lire la suite +

Blog

Comment rater les couleurs au jardin en six leçons

En espérant que vous avez bien suivi les conseils de Michael pour rater la plantation...
Lire la suite +

conseil

Comment créer un beau massif de vivaces ?

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(16 votes, moyenne: 4.56 sur 5)

31 réflexions au sujet de « Dix conseils de paysagiste pour l'aménagement de son jardin »

  • Jessica

    En voilà un article bien riche : plus détaillé, plus de précision. Ces précieux seront d'une grande aide surtout à l'arrivée du printemps. Pour accueillir de belle manière le retour des beaux temps, rien de tel qu'un mélange de couleurs apporté par les belles fleurs.

    Répondre
  • Cote Cloture

    Je confirme votre article est bien écrit et on y trouve plusieurs informations très intéressantes :) Merci à vous !

    Répondre
  • clarice ledoux

    J'adore ces dix conseils de paysagiste pour l’aménagement de son jardin. Je viens d'acheter ma première maison et je veux que mon jardin soit beau. C'est une bonne astuce de noter les végétaux existants. Je vais faire ça pour commencer. Merci !

    Répondre
    • Stéphanie

      Oui c'est un bon début, vous ferez ainsi le tri dans ce que vous souhaitez conserver ou non. C'est aussi un bon moyen de cibler les futurs massifs : cibler l'existant permet de s'orienter vers les bons végétaux (avec des caractéristiques similaires par exemple) sans faire d'erreur.
      Bon courage !

      Répondre
  • Marie

    Quels bons conseils!
    Merci.
    Ça me redonne espoir de repenser mon jardin qui m a débordée depuis que je suis seule...je n y arrive plus...

    Répondre
    • Stéphanie

      Marie reprenez les points un à un, il n'y a pas de raison que vous n'y arriviez pas, et surtout, n'hésitez pas à demander de l'aide, ça change tout, croyez moi !
      Bon courage à vous :)

      Répondre
      • marie

        merci pour votre encouragement... qui pourrait m'aider dans une optique de simplification et de réaménagement de mon jardin ? j'habite en Ile de France ouest... les quelques conseils de proximité que j'ai pu recevoir ici et là ne me semblent pas judicieux... on ne veut pas tenir compte de mes contraintes... de mes attentes...j'ai dû taper à de mauvaises portes...
        si vous avez des adresses....

        Répondre
        • Stéphanie

          Pas toujours facile de trouver le professionnel parfait il est vrai...en tout cas, chez Promesse de Fleurs, nous sommes toujours heureux de donner un conseil sur le choix d'une plante, si besoin.
          Bon courage !

          Répondre
  • Jade Brunet

    Merci pour ces informations à propos de l'aménagement d'un jardin. C'est bon de savoir qu'il faut commencer par le plan. J'aime bien ce que vous avez dit, qu'avec un plan, tout paraît plus clair. Le jardin peut mieux se réaliser.

    Répondre
  • Khalil

    Comment faire lorsque nous vivons en afrique (Abidjan Cote d'Ivoire) nous n'avons pas vos fleurs ??? Merci

    Répondre
    • Stéphanie

      Bonjour !
      Je vous conseille d'examiner les espèces déjà présentes à l'état naturel, et de les utiliser pour créer votre jardin. Quand je suis allée en Afrique, j'ai vu un très beau jardin situé au bord du lac Malawi, et je me souviens qu'il était constitué de beaucoup d’espèces différentes. En vrac : albizia, gardenia, begonia, fougère, canas, calice du pape, jachara, frangipanier, rose du désert, hibiscus...et d'autres (comme le ficus, le poinsettia et le croton qui sont des plantes d'intérieurs chez nous....). Mais attention ! cette palette végétale était peut être caractéristique de cette région, l'Afrique est grande, tout dépend où vous êtes situé : copiez la nature, c’est le modèle parfait !

      Répondre
  • Chris B

    Super article!!!! Clair net et précis, tout ce que j aime, je viens de l enregistrer!! J'ai qq notions et surtout la main "verte" !!! Nous venons d emménager à la campagne avec un grand jardin à nettoyer et à bichonner.....

    Répondre
  • Michelle Herly

    Merci pour cet article, il est intéressant. Je veux bien faire un plan et lister mes envies mais si je connais bien mes envies je suis ignare en botanique ! Ma maison est en Auvergne à 1200 m d'altitude et je ne trouve jamais de renseignements sur la résistance des plantes au froid, à la neige. Auriez-vous es sites à me conseiller qui pourraient m'aider dans ce domaine ?

    Merci d'avance et bonne journée

    Répondre
    • Stéphanie

      Bonjour Michelle,
      Oui, vous avez raison, il est primordial de bien connaître les conditions naturelles de son jardin si on veut réussir ses plantations...
      Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais sur le site de Promesse de Fleurs, il y a tout un système de "filtres" situés dans la colonne de gauche qui permet de sélectionner une liste de plantes répondant à des critères bien précis : ainsi par exemple parmi les vivaces, vous pourrez choisir les espèces en fonction de votre zone de rusticité ! Vous pouvez également aller plus loin en choisissant le "type" de vivaces que vous souhaitez, mais aussi la couleur des fleurs ou du feuillage, le parfum...Et ceci pour toutes les catégories de plantes.
      Il y a beaucoup de plantes bien rustiques chez Promesse de Fleurs, et si vous avez un doute, n'hésitez pas à demander.

      Répondre
  • Fontagneres

    Je rêve d un jardin harmonieux mais j ai déjà planté des arbustes peut on les faire déplacer et à qu elle période Merci mille fois pour votre générosité à nous donner de bons conseils je vais aller chercher le plan cadastral

    Répondre
    • Stéphanie

      Bonjour,
      Tout d'abord merci à vous de votre sympathique retour.
      Alors oui, vous pouvez tout à fait déplacer des arbustes s'ils ne sont pas trop développés (moins le sujet est développé, plus les chances de reprise sont grandes), sachant que la saison idéale est en automne (ou hiver si hors période de gel). Il ne vous reste plus qu'à vous pencher sur la conception de votre nouveau jardin, et de déterminer quels arbustes seront à transplanter...Bonne (trans)plantation !

      Répondre
  • Bruno

    Bravo pour cet article qui permet d'avoir les idées claires et de faire les choses dans l'ordre.
    Le potager ludique est une belle idée: je trouve tellement moche, dans un jardin d'agrément, d'avoir des rangs de salades ou des planches de radis rectangulaires!
    Jusqu'à maintenant, je me suis juste contenté d'une zone herbes aromatiques (sans alignements!), avec le plaisir des odeurs...

    Répondre
    • Stéphanie

      Bonjour Bruno, et merci beaucoup !
      Oui j'ai déjà eu l'occasion de concevoir des potagers ludiques, et même pour celui qui le dessine, c’est un réel amusement !
      Donc pour vous éloigner du schéma des potagers un peu trop traditionnels, n'hésitez pas à jouer sur les formes, les agencements moins conventionnels (comme votre zone aromatique sans alignement), les objets détournés...Bref, amusez-vous !

      Répondre
  • Fanfan

    Je vais essayer de suivre point par point car effectivement la tâche nous semble toujours énorme alors on met des fleurs par ci par là mais on est toujours un peu frustré le résultat n ést pas au rdv. La vous avez synthétisé la "to do liste" est faite. Merci

    Répondre
    • Stéphanie

      Bonjour,
      Oui la démarche peut être décourageante, cet article est un bon point de départ pour tout mettre à plat et prendre un peu de recul sur le travail (et les plantations des petites fleurs !) déjà fait. Courage !

      Répondre
  • zineb

    Votre article est très intéressante es votre esprit de partage est impressionnant; je suis senior mais jeune agriculteur qui essaye de mettre de l'ordre de son jardin (ferme) et marie l'utile à la agréable, merci

    Répondre
  • Noter les différentes variétés de végétaux a aussi un autre avantages que d'éviter d'acheter en double, c'est de permettre de faire du troc ! Même si on souhaite retirer une plante du jardin, ce serait dommage de s'en débarrasser... en général on trouve souvent quelqu'un qui est intéressé pour replanter chez lui ! En faisant une liste ça permet de proposer les végétaux à l'adoption avant qu'il ne soit trop tard !

    Répondre
  • Solène

    Ayant fait récemment construire une maison le terrain est vierge et donc libre de toute création.
    Point positif, je peux tout faire comme j'en ai envie.
    Point négatif, partir de zéro n'aide pas toujours à se projeter efficacement. Surtout chez moi, avec ce terrain méchamment pentu.

    Afin de ne pas faire d'erreur je cherche un logiciel d'aménagement de jardin, et vu mes compétences en dessin c'est mieux ;-)
    Quelqu'un en connait il un bon ?

    Répondre
  • bidault

    Bonjour Stéphanie,

    Nous aurions besoin de quelques conseils...

    Nous avons un balcon de 90cm de large par 2,60cm, exposé nord-est...

    Il y traine depuis 4 an, un citronnier acheté ici, qui ne pousse guère, et une table Ikéa pour ne pas la nommée.
    Deux jardinières avec des géranium bleu, qui ne pousse pas, et une clématite (seule en pot), qui ne pousse pas non plus....

    Tout ceci pour faciliter la chose en plein Paris....

    Que faire et que planter? merci pour ton retour.

    Bien à toi Sébastien et Jean.

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour Sébastien et Jean !

      Je vous recommande cet article de Stéphanie : https://www.promessedefleurs.com/conseil-plantes-jardin/blog/conseils/amenager-terrasse-rapidement-beaux-jours

      Pour la joindre personnellement, vous pouvez également passer par son site : http://www.artojardin.com/

      Cordialement,

      Ingrid

      Répondre
  • Denis

    Bonjour Stéphanie,
    merci pour vos précieux articles.
    Nous habitons au Luxembourg et sommes à la recherche d’une paysagiste inspirant et. Je crois l’avoir trouver en votre personne ?
    Est-il envisageable de recourir à vos talent pour réaliser l’aménagement de notre jardin ?
    un grand merci pour votre retour
    cordialement,
    Laurence

    Répondre
Laisser un commentaire