Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander

Blog Promesse de fleurs

Le blog sur les plantes de Promesse de fleurs

Pivoine un jour, pivoine toujours !

La pivoine ou Paeonia n’a pas fini de nous ensorceler avec ses grosses fleurs aux formes et aux couleurs variées. C’est ce qui fait son charme !

Sa floraison généreuse au printemps s'accompagne d'une grande facilité de culture, d'une excellente rusticité et d'une bonne résistance aux maladies... sans oublier que certaines variétés sont délicieusement parfumées. C'est en ce moment la bonne saison pour planter les pivoines et il y en a pour tous les goûts  : vous trouverez certainement la pivoine de vos rêves. Redécouvrez cette belle au charme fou qui certes, ne fleurit pas longtemps mais revient fidèlement de longues années durant.

LES PIVOINES HERBACÉES, LES PIVOINES ARBUSTIVES ET LES HYBRIDES

  • Les pivoines herbacées (Paeonia lactiflora) sont les plus connues. Je les aime particulièrement pour leur longévité et leur côté facile à vivre. Pilier des jardins d’autrefois, elles s’épanouissent tant dans les anciens jardins que dans les jardins contemporains. Personnellement, je les préfère simples ou semi-doubles voire à cœur d'anémone si j'ai envie d'un brin de fantaisie. Ainsi elles se fondent plutôt bien dans le décor de mon jardin naturaliste. Bon, je l'avoue, j'ai aussi des doubles. D'ailleurs, l'une d'elles me vient du jardin de mon arrière-grand-mère, transmise de mère en fille, de jardinière en jardinière. Autant vous dire que j'y tiens !
  • Les pivoines arbustives (Paeonia suffruticosa) forment de majestueux arbustes aux grandes fleurs garnies d’un joli bouquet d’étamines dorées. Elles poussent très lentement mais alors quel spectacle au bout de quelques années ! J'ai commencé à en planter il y a 5 ans. D'abord, une Paeonia delavayi var. lutea issue d'un semis et cadeau d'un ami, que j'ai attendu patiemment pendant 3 ans. J'admire particulièrement son jeune feuillage teinté de cuivre au printemps, finement découpé et ses fleurs jaune pur. Une autre pivoine arbustive est venu rejoindre le jardin l'année dernière, il s'agit de la Paeonia suffruticosa 'Charming Garden' mais celle-ci n'a pas encore fleuri. Je saurai me montrer patiente !
  • Enfin, les hybrides Itoh sont issues de croisements entre une pivoine herbacée et une arbustive. Ils se caractérisent par une exceptionnelle robustesse et des traits propres à ses deux origines. La période de floraison est plus étendue, la beauté du feuillage se maintient toute la saison et la palette de coloris est variée. Je n'en ai pas encore planté mais cela ne saurait tarder.

UNE MULTITUDE DE FORMES ET DE COULEURS

Les fleurs de pivoines peuvent être classées dans plusieurs catégories sachant que la limite entre l’une ou l’autre n’est pas toujours bien nette. D’autant plus que la forme et la couleur des fleurs peuvent varier d’une année sur l’autre selon les conditions climatiques et la qualité du sol.

Cela dit, on distingue les simples (P. 'Flame'), les japonaises (P. 'Neon'), les anémones (P. Gay Paree'), les couronnes (P. 'Félix Crousse), les globuleuses (P. Karl Rosenfield), les semi-doubles  (P. 'Golden Treasure et 'Lilac') et les doubles (P. 'Coral Sunset et 'Sarah Bernardt').

DES FLEURS PARFUMÉES

Les pivoines sont réputées pour leur fragrance. Elles sont célèbres en parfumerie pour leurs parfums aux accents de rose ou de muguet. Attention, toutes ne sentent pas ! En général, les pivoines à fleurs doubles sont plus odorantes que les pivoines à fleurs simples, mais les exceptions sont nombreuses. Parmi les variétés au parfum le plus remarquable, citons : ‘Myrtle Gentry’, ‘Alice Crousse’, ‘White Cap’, ‘Duchesse de Nemours’ et ‘Alice Harding’.

D'ailleurs, la pivoine de mon aïeule sent divinement bon ! Lorsque je sens la pluie arriver, j'en cueille un bouquet pour profiter des fleurs et de son parfum dans la maison.

OU SE PLAÎT LA PIVOINE ?

La rusticité des pivoines n’est pas une légende ! Elles ne redoutent pas le froid et à quelques exceptions près, elles poussent à l’état sauvage à des altitudes où les gelées ne sont pas rares. Au pire, quelques branches auront souffert mais elles repousseront de plus belle au printemps suivant. Par contre, le gel tardif peut avoir des répercussions sur la floraison. J'ai eu le cas ce printemps justement, avec les gelées en mai alors que les boutons de ma Paeonia delavayi var. lutea étaient déjà bien formés. Abritée près d'un mur, la plupart de ses boutons sont devenus noirs, quelques rescapés ont donné des fleurs quelque peu difformes. Dans le reste du jardin, les pivoines herbacées n'ont simplement pas fleuri.

Le choix de l’emplacement est un élément clé du succès de la plantation. Les pivoines se plaisent au soleil sinon la floraison peut en pâtir. Cependant, l’exposition idéale varie selon votre situation géographique. En effet, dans les régions méditerranéennes, il est préférable d’éviter le plein soleil en début d’après-midi. Une exposition est ou sud-est est préférable. De même dans les régions où le gel tardif est monnaie courante (comme chez moi dans les Ardennes), préférez une exposition ouest pour éviter que les premiers rayons du soleil matinal ne provoque un dégel trop rapide et affectent la qualité de la floraison. Partout ailleurs, c’est une exposition plein soleil qui sera retenue. Sachez qu’une demi-journée minimum de soleil est nécessaire pour une bonne floraison.

Retenez que les pivoines redoutent les sols détrempés, il est donc important de les planter dans une terre bien drainée. Dans ma terre argileuse, j'ai ajouté beaucoup d'humus (compost maison, fumier de cheval ... un cru de 8 ans d'age via mes voisins éleveurs), apport de broyats aussi au fil des ans pour améliorer la terre. Vous pouvez aussi ajoutez du gravier ou de la pouzzolane dans le fond du trou de plantation. Ce sont des plantes gourmandes qui n’apprécient pas la concurrence. Mélangez à la terre de plantation du compost de bonne qualité ou du fumier bien décomposé. Attention de ne pas les enterrer trop profondément : 2 à 3 cm de terre doivent recouvrir les bourgeons, pas plus ! Enfin, elles n’aiment pas être déplacées, choisissez donc avec soin l’emplacement de votre future acquisition sinon elle risque de bouder 2 ou 3 ans avant de refleurir.

Ensuite, l’entretien se résume en la suppression du bois mort et des parties sèches ou abîmées lorsque les bourgeons commencent à gonfler en fin d’hiver pour les arbustives et à un simple nettoyage des parties sèches en mars pour les herbacées. Un jeu d'enfant !

ASTUCES POUR UNE BONNE FLORAISON

La première floraison des pivoines herbacées peut avoir lieu entre la première et la troisième année suivant la plantation. Cela dépend de la taille de la plante. Si elle possède une racine et un œil, il lui faudra facilement trois ans pour fleurir. Par contre, si elle possède quatre à cinq racines avec trois ou quatre yeux bien gonflés, il y a de grandes chances qu’elle fleurisse dès le premier printemps si elle est plantée dans de bonnes conditions.

Il en va de même pour les pivoines arbustives mais la probabilité de floraison est un peu moins élevée les deux premières années.

Un apport en humus est nécessaire chaque automne. Je dépose une bonne quantité de fumier bien décomposé tout autour de la plante. Puis je l’enfouis au printemps suivant lors d’un binage. Les pivoines apprécient un apport de potasse qui favorise la floraison. Par contre, sachez que l’azote est à limiter car il fragilise le feuillage et favorise le développement du botrytis. Choisissez donc un engrais en conséquence ou faites comme moi, un peu de cendre de bois chaque printemps et le tour est joué !

Certaines pivoines dont les tiges sont fragiles et les fleurs particulièrement lourdes ont besoin d’un soutien. Il se présente sous la forme d’un cercle métallique muni de piquets à enfoncer dans le sol. Le feuillage une fois développé cache complètement le dispositif. C'est simple et efficace !

DES MARIAGES RÉUSSIS

Les pivoines se prêtent bien à une plantation en massifs ou en mixed-borders. Je les trouve merveilleuses avec de plus petites fleurs qui les mettent en valeur comme par exemple avec le Cirsium rivulare ‘Atropurpureum ou des géraniums vivaces mais aussi avec des Iris, des lupins, des Centaurea montana, des pavots, des roses, des alchémilles, des delphiniums, des alliums, des anthémis pour un jardin à l'anglaise, romantique à souhait ou encore avec des feuillages colorés, notamment le pourpre des Sambucus nigra ‘Black Beauty’ ou ‘Black Lace’.

Paeonia lactiflora 'Sarah Bernardt' avec le rosier 'Lavender Dream' - Paeonia lactiflora de mon aïeule avec le Geranium pratense 'Mrs Kendall Clark'

Dans mon jardin, les pivoines ‘Bowl of Beauty’, ‘Springfield’ et ‘Do Tell’ sont toujours très remarquées par mes visiteurs. Elles sont entourées de quantité de géraniums vivaces divers et variés offrant un tableau très naturel.

De gauche à droite : Paeonia lactiflora 'Bowl of Beauty' - Paeonia lactiflora 'Springfield' - Paeonia lactiflora 'Do Tell'

Et vous, dites-moi, quelles sont vos pivoines préférées ?

Actualités

  • 5 vivaces à floraison tardive qu'il faut avoir dans son jardin
    5 vivaces à floraison tardive qu'il faut avoir dans son jardin La lumière se fait plus basse et les ombres s'allongent, les matins sont nappés de brume et l'humidité dans l'air nous fait gentiment frissonner au moment de sortir... comme le faisait justement remarquer Sophie, aucun doute, l'automne est bien là ! Au jardin, les opulentes floraisons des vivaces Lire la suite →
  • L'automne est arrivé au jardin
    L'automne est arrivé au jardin Pour une fois, tout le monde est d'accord, le calendrier, les météorologistes et même les feuilles des arbres : l'automne est arrivé. Depuis quelque temps beaucoup de vivaces et d'arbustes au jardin avaient donné le ton, laissant apparaître au milieu de verts estivaux quelques pigments bruns, Lire la suite →

Voir tous les articles de la catégorie Actualités

Conseils

Voir tous les articles de la catégorie Conseils

En fleurs