Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Sophie

Quelques mots sur Sophie

Sophie est belge. Mais ce n'est pas là sa principale qualité. C'est aussi une jardinière passionnée. Sa marotte : les dahlias. Son jardin, elle le cultive d'arrache-pied afin de l'ouvrir, chaque automne, pour le plus grand bonheur de ses visiteurs. L'hiver, ou à la nuit venue, et entre deux voyages, elle troque la bêche contre la plume. Invitée sur le blog, elle nous livre sa vision, drôle et sensible, du jardin mais aussi de ce qui l'entoure.

  • L'automne est arrivé au jardin

    Pour une fois, tout le monde est d'accord, le calendrier, les météorologistes et même les feuilles des arbres : l'automne est arrivé. Depuis quelque temps beaucoup de vivaces et d'arbustes au jardin avaient donné le ton, laissant apparaître au milieu de verts estivaux quelques pigments bruns, rouges et or... L'automne est là, oui, quelque peu en avance, et le manque d'eau de cette année laisse penser que les arbres pourraient adopter rapidement leurs plus belles parures ! La couleur est aussi dans les visiteurs du jardin Mon jardin est un jardin d'automne. Souvent, les visiteurs que j'accueille sont surpris d'y trouver –...
    Lire la suite
  • Chelsea Flower Show 2017, béton et protestations

    En mai dernier, nous étions mon mari et moi une nouvelle fois au RHS Chelsea Flower Show, à Londres. Chaque année, durant une semaine, le gratin des jardiniers, pépiniéristes et paysagistes du monde entier se retrouvent au Chelsea flower show afin de présenter le meilleur de leur savoir-faire et toutes les nouveautés horticoles. À cette occasion, des jardins de démonstrations, créés sur place et présentés au public, sont notés par un jury de professionnels qui leur décerne quatre 4 récompenses : Or, Vermeil, Argent et Bronze. Parmi ces jardins, un seul est élu « Best in Show ». Vous vous en doutez, être désigné comme...
    Lire la suite
  • Jardiner, contre tornades et marées

    L’image a fait le tour du monde il y a quelques jours. A priori, vraiment rien d’exceptionnel. Un homme, comme il en a des millions d’autres, tond sa pelouse. Cette scène anodine se déroulait dans la ville de Three Hills, au Canada. Le jardin est entouré d’une palissade en bois. Derrière, on devine des champs, sans doute de blé. La pelouse semble maigre, il n’y a pas de fleurs, juste un arbre maigrichon. Une fin d’après-midi peut-être, tranquille, pour Theunis, en train de tondre , et sa femme, Cécilia, qui immortalise la scène. On pourrait penser que Cécilia prenait cette...
    Lire la suite
  • Le Jardin Plume - Comme un jeu avec la nature - Editions ULMER

    Je viens de recevoir mon premier cadeau de Noël. D’accord, j’ai un peu pris d’avance mais si une hirondelle ne fait pas le printemps, je peux vous dire que certains présents vous mettent tout de suite dans l’ambiance des fêtes de fin d’année. Ainsi, après avoir publié en 2008 un premier livre sur Le jardin Plume dans la collection «Jardins d’exception» (ou l’on retrouve également Le Jardin d’Entêoulet, Le Jardin Agapanthe, Le Vastérival, Le Bois des Moutiers, Le Jardin des Cinq Sens,…),  voici que l’éditeur Ulmer sort un second  ouvrage : Le jardin Plume - Comme un jeu avec la nature consacré...
    Lire la suite
  • Le jardin anglais : le plus beau, tout simplement !

    Peut-être préférez-vous les jardins méditerranéens, les jardins à la française ou encore les jardins japonais ? L’amour des jardins répond toujours aux goûts et aux couleurs de chacun et dépend de la sensibilité propre à tout jardinier. Pour ma part, j’admire, je révère et vénère les jardins anglais.  A mes yeux, il n’y a rien de plus beau. Pour moi, le jardin anglais est l’archétype du jardin, sa quintessence, sa plus sublime manifestation. La preuve ? Le « jardin de cottage » est anglais. Le plus emblématique des jardins du monde, Sissinghurst, est anglais. Les plus grands paysagistes, Sir Edwin Lutyens, Gertrude Jekyll, Russel Page, Capability...
    Lire la suite
  • Les jardins d'Etretat

    La Normandie est un pays de jardins. Le Jardin Plume, Le Bois des Moutiers, Le Vastérival, Shamrock, Les Jardins d'Angélique, Le Jardin du Mesnil Gaillard...  Mais voici qu'à côté de ces illustres représentants de nouveaux jardins s'ajoutent, dans un endroit tout aussi sublime qu'improbable, accrochés en haut de la falaise d’amont, près la Chapelle des Marins : Les Jardins d'Etretat ! Au début de XXème siècle, Madame Thébault, une actrice célèbre à l'époque, avait construit sur la falaise une villa, entourée d'un jardin résolument avant-gardiste. Aujourd'hui, après plus d’un siècle d’existence et 2 ans de travaux que l'on devine titanesques, Les Jardins d'Étretat viennent...
    Lire la suite
  • Citrouilles géantes : à vos semis !

    Avril est le mois idéal pour préparer l’automne ! Car c’est le moment de semer courges et citrouilles. Choisissez les potimarrons Huchi Kuri, les courges Butternut et les Rouge vif d’Étampes : leur chair savoureuse et sucrée vous donnera les meilleurs potages, gratins, purées et tartes. Le potiron Atlantic Giant : une variété de compétition ! Mais si vous avez des enfants (ou une âme d’enfant et des voisins à épater), préparez Halloween en plantant des Jack O Lantern, ou mieux encore, cultivez des citrouilles géantes : les potirons Atlantic Giant. Courge Jack'o Lantern et Atlantic Giant C’est à partir de ces graines particulières — non pas génétiquement modifiées mais soigneusement...
    Lire la suite
  • Mon mari n'est pas jardinier

    Quand j’ai rencontré celui qui est aujourd'hui mon mari, j’avais 20 ans. Je vivais en ville dans un appartement d’étudiant. Le week-end, j’aménageais certes un peu le jardin de mes parents, mais je n’en parlais jamais. Cinéma, musique, littérature, escapades à l’étranger : l’homme ne s’est pas méfié. Quand cinq ans plus tard nous avons commencé à rénover notre maison, il m’a bien vue planter des narcisses, des tulipes et des jonquilles dans notre jardin... alors aux trois-quarts occupé par une grue. Il a pensé que j’étais prévoyante, que j’essayais de gagner une saison de floraison sur les travaux. Là encore, mon...
    Lire la suite
  • Les dahlias : une passion qui illumine même l'hiver

    Je suis tombée dans les dahlias. Je vous raconte ? D’abord la pluie est venue. Une pluie battante et lourde, frappant aux carreaux. Après la pluie le vent est arrivé, violent, faisant trembler les vitres. Et puis ce fut la neige. Froide et cotonneuse. Par paquets. Et sous son voile de plus en plus épais, le verglas en prime. Une bonne succession d’emmerdes. Mon jardin se trouve dans le sud de la Belgique. Le Sud, c’est un mot qui fait rêver... Sauf que le sud, en Belgique, c’est le mauvais côté. Le sud de la Belgique, ce n’est jamais que...
    Lire la suite
  • De l'intérêt de photographier son jardin

    Janvier est un des mois les plus horribles de l'année. Juste parce que le soleil nous gratifie de quelques minutes de clarté supplémentaires chaque soir, je crois toujours que le printemps est enfin à nos portes. Or, ce n'est que mirage et publicité mensongère ! En réalité, janvier est le mois des tempêtes, de la neige, des pluies diluviennes, du blizzard, et quoi que l'on fasse (même en dansant sur sa tête et en priant Saint Fiacre), à moins d'habiter au sud de la Loire il est impossible de jardiner. Alors, je ne sais pas vous, mais moi je m'ennuie...
    Lire la suite
  • Pourquoi j'ai fait un jardin

    Pourquoi ai-je fait un jardin ? La question semble anodine, n’est-ce pas ? Mais que répondre ? Vraiment. Je pourrais vous parler de mon père. De son potager. Ses gros choux, ses lignes de carottes, ses haricots sur perche, ses pommes de terre bien binées. Je le voyais faire. Je le laissais faire. Il y avait des chenilles dans les choux, les carottes n’étaient pas droites comme celles du magasin, il y avait des fils dans les haricots qu’il fallait nettoyer et les pommes de terre à récolter étaient pleines de terre. Je n’aimais pas ça... Je n’aimais pas ça, mais papa était...
    Lire la suite

11 article(s)