Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

L'île aux Moines... côté plantes !

L' île aux Moines est une destination incontournable de la Bretagne. Il s'agit de la plus grande et la plus peuplée des îles du golfe du Morbihan. Son nom vient du fait qu'elle fût la propriété des moines de l'abbaye saint-Sauveur de Redon, elle servait alors de grenier pour l'abbaye. On y accède via Port-Blanc à Baden où l'on prend un bateau pour faire la traversée. Imaginez, une île, un micro-climat, une végétation luxuriante, le bon air marin et presque pas de voiture ... le rêve et, surtout, l'occasion rêvée pour faire connaissance avec les plantes de bord de mer, résistantes aux embruns.

A pied, nous avons entrepris de parcourir l'île via le sentier côtier et les nombreux petits chemins, plus ou moins cachés et disséminés un peu partout. Tandis qu'à vélo, sur les petites routes, le vent fouettait nos visages et un paysage des plus verdoyants défilait sous nos yeux ébahis.

Les petits sentiers de l'île aux Moines, le Paradis des promeneurs, j'ai adoré !

UNE FLORE SAUVAGE DIVERSIFIÉE, UNE SOURCE D'INSPIRATION

J'ai été émerveillée par la végétation, très diversifiée et particulièrement abondante. Ce n'est pas moins de 350 espèces qui sont recensées. On peut admirer : des pins, des chênes, des aubépines, des lauriers (Laurus nobilis), des bruyères (Callune et Erica), diverses fougères, des chardons (Eryngium planum), la superbe criste marine, des genêts, des fragons (Ruscus aculeatus), des prunelliers, des ajoncs (Ulex europaeus), des matricaires (Matricaria maritima), des Lagurus ovatus, sans oublier ces nombreux fenouils sauvages (Foeniculum vulgare) disséminés un peu partout et j'en passe. Une habitante à l'année me disait que l'île, très colorée au printemps, change de visage et d'ambiance en fonction des saisons. Ce doit être un beau spectacle !

Bruyères (Callune) - Lagurus ovatus - Eryngium planum - Criste marine (Crithmum maritimum)

Autrefois cultivées en petites parcelles, les terres de l'île forment des bocages délimités par des murets de pierres. Depuis l'abandon de ces parcelles agricoles dans les années 1980, la nature a repris ses droits et une végétation sauvage s'est peu à peu développée.

 

UN MICROCLIMAT ET UNE VÉGÉTATION MÉRIDIONALE

Dès notre arrivée sur l'île, j'ai remarqué ce joli parterre largement empli de Stipa tenuifolia. Cette graminée possède une légèreté inimitable.

Les stipas, aussi appelés cheveux d'ange, sont devenues des incontournables dans les jardins car elles se prêtent bien à tous les styles et prospèrent bien en terre sèche et pauvre. Ses touffes soyeuses apportent une touche de naturel, ondulent à la moindre brise et sont sublimées par les rayons du soleil, à contre-jour.

Le port de plaisance de l'île aux Moines.

L'île bénéficie d'un microclimat insulaire permettant à certaines exotiques de prospérer, je pense particulièrement aux superbes grenadiers ou encore aux incroyables vipérines des Canaries (Echium pininana), ces épis gigantesques qui ne passent pas inaperçus. Certains spécimens mesuraient facilement trois mètre de haut !

De belles touffes d'agapanthes et un "petit" échium en arrière plan.

Les côtés des rues et ruelles, les jardins sont largement plantés et fleuris. C'est vraiment très agréable de se promener parmi les fleurs. Les hortensias sont emblématiques du paysage breton. Ils se développent harmonieusement et ornent le bord des ruelles et le pied des maisons.

Difficile de ne pas remarquer ces grands palmiers dont le feuillage bruisse sous le vent, ni ces superbes albizias aux nombreuses fleurs soyeuses, ni même ces Eucalyptus niphophila aux écorces remarquables et encore moins ces immenses mimosas qui forment des écrans très efficaces.

Côté arbustes, des lauriers roses sont plantés en pagaille, ils forment de jolis buissons colorés. Je remarque que les haies sont souvent composées de lauriers sauce (Laurus nobilis), de Pittosporums, d'abelias ou de chalefs. Je suis sous le charme des véroniques arbustives et de leurs beaux épis bleu-violet.

On peut admirer également de belles touffes d'agapanthes bien dodues ainsi que des roses trémières qui se ressèment çà et là au pied des murets. Des sauges rouges et blanches bordent les chemins.
Enfin, des bignones et des grappes de Solanum jasminoïdes habillent superbement de vieux murs en pierres.

Hortensias (Hydrangea macrophylla) - Bignone (Campsis radicans) - Grenadier (Punica granatum 'Legrelliae') - Véronique arbustive (Hebe ouessant)

Comment ne pas tomber sous le charme de l'envoûtante île aux Moines ? Moi, je suis conquise et même si j'ai souvent un pincement au cœur à l'idée de quitter mon jardin, je me surprends à penser à notre prochaine virée bretonne ...

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « L'île aux Moines... côté plantes ! »

Laisser un commentaire