Blog jardin : Patou et son petit jardin en ville

Voir grandir nos plantes fait partie des choses les plus agréables de notre métier. Nous avons, certes, la chance de pouvoir les admirer dans la pépinière.  Mais ce que nous préférons, c'est de les voir se développer chez nos fidèles client(e)s, lorsqu'ils nous envoient des photos ou qu'ils les publient sur leur blog. Aujourd'hui, je vous propose de découvrir l'une d'entre-elles : Patricia et son blog , Le jardin de Patou, qui présente, au jour le jour, les merveilles de son petit jardin.

Le jardinage, tu es tombée dedans quand tu étais petite ?

Je dirais que je suis tombée dedans tardivement sans même m’en rendre compte. Mon époux et moi avons acheté une maison dans une résidence dite « à l’américaine » en 2008. Il fallait que cela soit proche de toutes les commodités, car je suis une femme pressée. Je voulais un petit bout de terrain pour y mettre une chaise longue et un barbecue pour les amis, c’est tout. Si j’avais su à l’époque que mes mains allaient autant se plaire dans la terre, j’aurai choisi une maison bien plus petite, mais un bien plus grand jardin. C’est en 2012 que j’ai vraiment commencé à vouloir créer mon petit écrin de verdure et depuis ma passion ne cesse de grandir.

Quel âge a ton jardin ? A-t-il beaucoup évolué au fil du temps ?

Le jardin a l’âge de la maison, qui est de 1979. Il y a donc certains grands sujets qui datent de cette époque. Je les ai conservés, car ils sont la structure du jardin : un Épicéa, un Viburnum, un Rosier liane, un grand Rhododendron. Le jardin a beaucoup évolué. Beaucoup d’arbustes et d’arbres étaient morts, ils ont dû être déterrés. Et surtout, j’ai fait retirer la vingtaine de thuyas de chaque côté du jardin.

C’est à partir de ce moment-là que tout a vraiment commencé. Je me souviens d’avoir planté des tulipes tout au long des Thuyas. Elles n’ont fleuri qu’une seule année. J’ai ensuite commis beaucoup d’erreurs lors de mes premières plantations comme installer un Laurier-tin au beau milieu d’un petit massif de vivaces délicates. Aujourd’hui, même si je plante plutôt à l’instinct, quitte à déplacer plus tard et aussi parce que je fonctionne au coup de cœur, je suis beaucoup plus réfléchie et je commence effectivement à faire des plans.

Comment pourrais-tu décrire ton jardin ?

Mon jardin est un petit écrin vert en ville, une bulle sécurisante, un petit espace de liberté également où je suis libre de me tromper, de recommencer, d’être moi-même. Un havre où je me ressource, où je rêve et où je peux être émue. J’aime planter alors je plante serré, le jardin peut sembler un peu fouillis, je l’aime libre et naturel.

 

Tu as un petit jardin de 200 m2, quelles sont les principales difficultés ?

Ma principale difficulté, c’est de composer avec les haies des voisins et les grands arbres autour. Mon jardin cultive l’ombre. Mes choix s’orientent forcément vers des végétaux qui peuvent s’épanouir à l’ombre ou à mi-ombre, mais aussi qui peuvent supporter d’être un peu coincés. J’ai une terre très attachante pendant la saison des pluies et qui se fendille pendant la saison sèche. Je dois aussi en tenir compte, je paille, je ne laisse jamais la terre nue.

Si tu ne devais cultiver que 5 plantes, lesquelles serait-ce ?

Oh c’est difficile de choisir ! Mais, finalement, lorsque je regarde mon jardin, je vois vite ce que j’aime et aussi ce qui pousse bien. Il me faut des feuillages et des fleurs délicates intéressants toute l’année. Dans un petit jardin, il ne faut pas se lasser aussi, les saisons doivent être bien marquées. J’adore les Deutzias, ils conviennent très bien à la taille de mon jardin, leur feuillage est fin et délicat, les fleurs sont ravissantes. J’ai également plusieurs Spirées. J’aime leur forme retombante, elles supportent la chaleur comme l’humidité, leur feuillage est fin et elles font le spectacle toute l’année.

Les Hellébores sont les trésors de l’hiver. Ma collection s’agrandit sans cesse. Même fanés ils demeurent beaux. Dans un jardin d’ombre, ils ont tout à fait leur place et s’épanouissent bien. Les Ancolies sont mes petites chéries. Je ne peux m’en passer, j’en mets partout et elles se ressèment joyeusement, mais j’ai toujours envie de nouvelles variétés. Les Roses romantiques aux couleurs douces avec quelques pourpres pour donner du relief.

Et si je peux rajouter un sixième coup de cœur, je dirais les petits bulbes. Se passer des Perce-neige, des Muscaris, des Tulipes, des Alliums, etc. Impossible !

Ton blog fait partie des plus suivis. Peux-tu me parler des enrichissements de cette communauté ?

Ce que je partage en écrivant sur un blog, c’est ma petite expérience de débutante, je peux parler de ma passion, de mes coups de cœur. Je reçois énormément de conseils, d’encouragements bienveillants. Mais ce qui est incroyable c’est que, petit à petit de belles amitiés sont nées dont je ne peux plus me passer aujourd’hui. Très vite, j’ai eu envie de rencontrer « pour de vrai » les jardiniers dans leur univers. Il y a autant de jardins que de jardinier, chacun à quelque chose à apporter de différent, d’unique. Je jardinais dans mon petit coin. Avec le blog et le SOL (Seeds of Love), j’ai découvert que partager des choses simples, comme des petites plantes ou des graines, pouvait apporter beaucoup de bonheur. J’ai rencontré de très belles personnalités. C’est une aventure extraordinaire.

Oiseaux, écureuil, hérisson… Ton jardin est un véritable refuge !

J’ai la chance que mon jardin, bien que situé en ville, soit au cœur de la Vallée de Chevreuse. Il est entouré de champs, de bois, de lacs et donc les petits animaux sont bien là. J’ai bien entendu des abris pour oiseaux et des mangeoires. Il y a un endroit caché avec du bois pour le hérisson et un bol de croquettes pour lui chaque soir. L’écureuil vient prendre quelques noisettes ainsi que des graines de tournesol. J’ai un hôtel à insectes et des petits endroits avec de la paille ou du bambou aussi.

Mon jardin n’est pas toujours bien nettoyé pour permettre aux insectes d’y vivre. J’attire les papillons et les butineuses avec des fleurs et plantes mellifères comme le petit Calament, la Menthe, l’Aster, l’Origan... et bien sûr je n’oublie jamais de mettre de l’eau dans les coupes prévues à cet effet, été comme hiver.

Je suis dans le jardin le week-end, je suis une jardinière « du dimanche », le reste du temps le jardin appartient à mes petits amis. En remerciement, ils me laissent les prendre en photos et me donnent le sourire tout autant que mes fleurs.

Leur refuge est mon havre !

16 réflexions au sujet de « Blog jardin : Patou et son petit jardin en ville »

  • anne

    ah quel bonheur de s'intéresser enfin aux petits jardins , qui sont le lot de millions de gens. en effet ces personnes dont je fais partie se démoralisent , parfois , devant la petitesse de leur bout de terrain.
    Et bien , grâce à des personnes comme Patou , dont je suis le blog régulièrement , j'ai repris goût au jardinage. A vrai dire elle montre un tel enthousiasme que ce n'est pas difficile de la suivre .et vos photos
    ( je ne l'ai pas vu en vrai ) montrent bien un petit jardin charmant et plaisant qui donne beaucoup d'envies
    Anne









    ;

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour Anne ! En effet, nous avons une tendresse particulière pour tous ces jardins, souvent de taille modeste, qui sont chéris par leurs jardiniers avec la même passion que les grands parcs :-)

      Répondre
  • Sylvaine

    Je suis le blog de Patou depuis ses débuts et j'ai eu la chance de visiter son jardin à deux reprises. C'est un petit jardin de poche plein de charme et , au fond, le grand epicea lui donne un cachet unique.
    Je rencontre Patou à toutes les fêtes des plantes, elle a visité mon jardin, c'est une amie que j'ai toujours plaisir à retrouver.

    Répondre
  • Catherine D

    C'est très touchant de lire un article sur quelqu'un qu'on a rencontré, enthousiaste et humaine, oui humaine... Un jardin à notre échelle ! merci :)

    Répondre
  • Bruno FAYET

    Je vais de ce pas suivre le blog de PATOU????

    Répondre
  • Emmanuelle

    Une grande surprise de voir cet article ,Patou est une romantique à souhait d'une grande bonté et son jardin de poche un bonheur qui fait le sien mais surtout un partage avec toutes les amies jardinières au quotidien les articles sont un rayon de soleil ,un grand cœur que Patou .

    Répondre
  • Isabelle Olikier

    Comme cet article me ravit !
    Avec Patou, j'ai l'impression d'avoir un jardin immense ! Car si je qualifie souvent mon jardin de petit (600 m²), je suis épatée par ce que Patou a fait du sien avec trois fois moins d'espace.
    Patou, c'est aussi un blog que je suis régulièrement. Il est empreint d'une grande tendresse et de beaucoup d'humilité face à la Nature.
    Mais le plus important : Patou est l'une des personnes les plus adorables que je connaisse. Elle est vraie et positive, à l'image de son blog.

    Répondre
  • Hélène

    Adorables (le jardin, comme sa jardinière et ses petits colocataires) !!!

    Répondre
  • laurence

    Je suis bien d'accord qu'au final, avoir un grand jardin quand on aime c'est encore plus plaisant que d'avoir une grande maison car moi aussi j'adore la vie à l'extérieur et tout ce qui va avec et c'est vrai que le choix infini des plantes peut poser problème quand on a un petit jardin mais par contre, on peut le chouchouter jusque dans ses moindres détails, ce qui est impossible avec un grand jardin. Il y a donc aussi un avantage...

    Répondre
  • patricia

    Merci beaucoup Ingrid de m'avoir invité à évoquer mon jardin de poche. J'espère prouver que même dans un petit jardin, on peut vraiment s'amuser et planter des merveilles. Chez les pépiniéristes, dont Promesse de Fleurs, on trouve maintenant beaucoup de plantes adaptées aux petits jardins de ville. Avec mes mini arbustes, mes rosiers et mes géants mon jardin se prend pour un grand et mes petits amis auxiliaires apprécient cette diversité. Merci à mes amis jardiniers qui me suivent sur mon blog, vous n'imaginez pas le bonheur que vous m'apportez. Je vous embrasse.

    Répondre
  • ingrid 24

    Oh Patricia,je la connais par son blog,c'est une belle personne
    Je l'ai vue deux fois dans mon jardin périgourdin
    C'est une grande surprise de voir cet article
    Merci

    Répondre
  • evapetitcoeur/colette Porte
    evapetitcoeur/colette Porte 19 novembre 2016 à 23 11 38 113811

    Je suivais le blog de Patou depuis plusieurs années sans lui laisser de commentaires et puis un jour nous nous sommes rencontrées lors d'une fête des plantes et depuis on se retrouve
    régulièrement lors de divers évènements ou chez des amis en commun ...Cette année j'ai visité son petit jardin qui est magnifique. Patou adore la vie dans son jardin tout comme moi, qui serait bien triste sans oiseaux, papillons etc...C'est une amie adorable.

    Répondre
  • Florence de JardinsMerveilleux

    Je suis le blog de Patou avec assiduité et y puise de belles idées pour une partie de mon jardin que j'appelle mon jardin de curé. Puis cette amitié virtuelle s'est transformée en une très sympathique rencontre aux fêtes des plantes de Chantilly !

    Répondre
  • Lys Blanc

    Un bien joli blog, on imagine le jardin de Patou bien plus grand car il regorge de petites merveilles. J'adore son blog et son enthousiasme, on sent une telle joie dans sa façon de raconter son jardin.
    Merci pour cette interview.

    Répondre
  • Béatrice

    Patou est une personne attachante, adorable et très romantique. Son jardin lui ressemble, du moins ce que j'en vois sur son blog. Mais son jardin parait beaucoup plus grand, elle a su tirer parti de chaque petit endroit et tout comme moi,elle adore les petits animaux du jardin.
    Une belle personne et je suis heureuse de voir ce reportage sur son jardin.

    Répondre
  • Coco

    Je suis également le blog de Patou .
    Son petit jardin me donne beaucoup d'espoir pour aménager le mien !
    J'ai également un jardin de poche en pleine campagne , et voir le résultat de Patou , cela me rempli de bonheur et d'espoir qu'un jour je puisse à mon tour avoir un joli " havre de paix " ...
    Heureuse d'avoir vu ce petit reportage sur ce joli jardin ...

    Répondre
Laisser un commentaire

Veuillez patienter...

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander